J’ai testé pour vous….. Le yoga détox

Samedi j’ai testé un cours de yoga détox. Le programme annonçait un cours dynamique ++ prévu entre 12h30 et 14h….

img-blog-26

Je n’ai pas été déçue ! En début de cours, la prof prévient que ceux/celles qui n’ont jamais assisté à ce cours auparavant y vont molo, à leur rythme, sans forcer…. Alors déjà je me dis que ça va certainement être un peu corsé et du coup mon intention de départ est focalisée sur l’écoute. L’écoute des instructions, l’écoute de mon corps, de ma fatigue, de mon état du moment. Pas la peine de jouer au yogi professionnel, je ne fais pas la maligne si je sens que j’atteins mes limites !!

Le cours commence avec un cycle de respirations kaphalabhati qu’on reprendra plusieurs fois pendant la pratique – le principe de cette respiration étant d’inspirer et d’expirer rapidement (par à coup) ce qui chauffe le corps. On enchaine les salutations au soleil (série A) en incluant des variations, des postures plus ou moins difficiles. On poursuit avec la série B (avec la posture de la chaise) et idem, on introduit des variations. J’ai très chaud mais je ne lâche rien et je tiens bon. Une fois mes muscles plus chauds, je me sens mieux, les étirements sont moins douloureux qu’en début de pratique où je me sentais très très raide… Normal !

On termine – bien entendu – avec une phase de relaxation.

Bilan : ce cours est très intense, comme annoncé dès le départ. J’ai eu très chaud, je transpirais. On se sent vraiment énergisé à la fin, prêt pour l’après-midi. Je pensais ressortir en ayant faim, ce n’était évidemment pas le cas.

Ce cours est pour qui ? : Pour celles/ceux qui ont envie de se bouger un peu plus que d’habitude, de se purifier, de faire travailler leurs muscles profonds, de transpirer, de DETOXER en un mot !

Le lieu : Make me yoga (11è arrondissement) Avec Sandra Insoha – la photo ci-dessus est issue de son site internet. Merci d’en faire une utilisation correcte.

Et sinon….

Sinon, la bonne nouvelle (?) c’est que – comme d’habitude – je me sous-estime alors que j’ai très bien tenu pendant la pratique. Alors un conseil, même si sur le papier certains cours vous font peur, n’hésitez pas à pousser la porte…. Et si vraiment c’est difficile, adaptez les âsanas à votre forme physique, à votre état de fatigue, écoutez-vous, ne dépassez pas vos limites sous peine de vous blesser.
Et souvenez-vous que la posture de l’enfant est un joli endroit pour se reposer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s