Auto-promo

Est-ce que vous savez que vous avez aussi la possibilité de suivre mes expérimentations sur FACEBOOK et sur INSTAGRAM ????

Nooooon????

Remédions vite à cela !!! J’y raconte tout et bien d’autres choses encore….

J’en profite pour vous remerciez, car vous êtes de plus en plus nombreux à passer par ici, et ça c’est vraiment – mais alors VRAIMENT – chouette !!!

Join me on facebook : Alexandra Monblogyoga

Follow me on instagram : ALEXMONBLOGYOGA

IMG_20140720_114645 IMG_20140817_083433 IMG_20140915_103223IMG_20140722_083916

IMG_20140504_172104IMG_20140903_084514 IMG_20131123_143719 IMG_20140915_103321

IMG_20140722_084001 IMG_20140807_082149 IMG_20140902_222740 IMG_20140814_092937

IMG_20140901_174737 IMG_20140722_084508 IMG_20140206_192632 IMG_20140819_112615

Publicités

Dépassement

Courir 42 km…. Est-ce que vous l’avez déjà envisagé ou fait ?? Est-ce que vous vous voyez courir pendant un peu plus de 4h et finir avec des douleurs dans les jambes, des nausées, des étourdissements ?? Est-ce que c’est la condition physique qui permet de réussir un tel challenge ou est-ce que c’est la force mentale ?  Est-ce l’adrénaline ressentie après l’effort qui pousse à se surpasser ?? Courir, oui, mais courir aussi longtemps et finir dans un tel état…. Pourquoi faire ?

Ces questions je me les pose depuis qu’un de mes amis a couru le marathon de Tours (il y a quelques jours). Je suis totalement admirative de la performance physique, du fait qu’il se soit dépassé et qu’il soit allé au bout de son objectif. Cependant une partie de moi est un peu effrayée quant à l’effort demandé au corps. Le corps n’est-il qu’une machine qu’il suffit de convaincre d’avancer pour qu’elle le fasse ?

Au yoga, on nous apprend à nous écouter, à ne pas trop forcer et à accepter l’état dans lequel on se trouve et le chemin qu’il reste à parcourir. J’ai l’impression qu’ici, c’est tout l’inverse. Car même si le corps est entraîné pour ce challenge, on ne peut pas ignorer les participants qui finissent dans des états déplorables. Alors est-ce qu’ils sont mal préparés ou est-ce que simplement le corps n’est pas fait pour réaliser ce genre de performance ? Car même ceux qui terminent « bien », ont parfois mal aux genoux, des courbatures musculaires….

Il faut avoir la force mentale de mettre son corps en situation d’inconfort et tenir comme cela. Mon ami a commencé à « souffrir » vers 30 km, il lui en restait 12 à parcourir avant d’arriver !!!  Je ne sais pas si mon corps supporterait un tel état pendant plusieurs heures. Je ne crois pas avoir la volonté suffisante.

IMG_8950

Du coup je me pose toutes ces questions et beaucoup d’autres…. Pour progresser, faut-il se mettre en danger, se mettre en situation d’inconfort, se forcer un peu ?? Doit-on « taire » un peu son état physique et mental pour espérer avancer dans sa pratique ??

Avez-vous déjà réfléchi à cela ? J’aimerais bien avoir vos retours sur le sujet ! N’hésitez pas…

J’espère que Maxime me pardonnera pour cette photo ! Félicitations, je suis très fière de toi !!

Un chili végétarien

Aujourd’hui je vous propose un chili végétarien, présenté dans un petit pain.

1 boîte de haricots rouges, rincés et égouttés / 1 oignon, haché  / 2 c. à soupe d’huile d’olive  / 3 gousses d’ail (écrasées) / 1 poivron rouge, coupé en dés  / 2 carottes pelées et coupées en dés / de la poudre de chili mexicain  / Sel et poivre  / 1 boîte de tomates en dés  / 1/2 tasse de bouillon de légumes  / 1 c. à café de cumin moulu  / 1 c. à thé d’origan séché / 4 petits pains ronds  / du cheddar fort, râpé (facultatif) / 1/2 tasse de coriandre fraîche, ciselée  / du yaourt nature / 1 lime, coupée en quartiers.

f3cb56b327edd87c47a65103020b44b3_w500_h675_sc

Il est pas beau mon petit pain chili ???? 😉

Lavez les haricots rouges et réservez.

Dans une casserole, dorer l’oignon dans l’huile. Ajouter l’ail, le poivron, les carottes. Faire revenir environ 3 minutes. Saler et poivrer.

Ajouter les haricots, les tomates, le bouillon, les épices et l’origan. Saler et poivrer.

Porter à ébullition et laisser mijoter environ 40 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres et la consistance du chili bien épaisse. Remuer de temps à autre.

Entre-temps, couper le dessus de chaque petit pain et les évider. Réserver la mie pour un autre usage. Placer chaque coquille de pain évidée dans une assiette.

Retirer la casserole du feu. Rectifier l’assaisonnement. Verser le chili dans les bols en pain. Saupoudrer de fromage râpé et de coriandre. Placer le dessus de chaque petit pain sur le côté de chaque bol. Accompagner de yaourt et de quartiers de lime.

Edit…. Retreat pictures

Comme promis après de nombreuses semaines d’attente insoutenable… Si, si je le sais 😉 Voici quelques images de la retraite yoga en Grèce, sur l’île de Paros.

Je vous racontais ici, ici ou encore ici cette fabuleuse retraite organisée par Yoga Escape – leur site internet ici.
Alors avant de vous laisser avec ces quelques images, je voulais remercier Marion, Franck et la team : Catherine, Emy, Ana, Jenyfer, Séverine, Florence, Julian, Franck n°2, Cyril, Catherine (my english bidou), Karine.

paros1 paros2

paros3 paros6

paros4 paros21paros15

paros5 paros7

paros8 paros9

paros10 paros11

paros12 paros13

paros14 paros16

paros17 paros18

paros19 paros20

paros23 paros24

 

Les photos ont été prises par Franck Jéglot lors des cours que nous donnait Marion Souléliac. Tous droits réservés.