Les yogis sont-ils des loups garous ?

Titre accrocheur n’est-ce pas ?? Au-delà de la blague, je voudrais surtout aborder une notion qui intéresse beaucoup de yogis mais aussi les coiffeurs (^^??^^), à savoir, l’influence de la lune sur le corps, sur les éléments qui nous entourent et de fait sur notre façon de pratiquer le yoga.

J’ai déjà entendu énormément de choses à ce sujet, Laurence Gay en parle très souvent sur son blog d’ailleurs. Je n’ai jamais été très intéressée par la lune – mis à part le fait qu’elle influe sur les marées, ça ne me perturbait pas plus que cela. Je suis bien plus sensible à l’énergie du soleil et à ce qu’elle provoque sur mon organisme, au niveau de mon corps et de mon énergie. Mais ces dernières semaines, j’ai fait plus attention à certains évènements et je n’ai pas pu m’empêcher de trouver des corrélations entre le cycle de la lune et ma façon de pratiquer ou de me sentir dans mon corps.

On dit souvent qu’à la pleine lune les gens dorment moins bien ou se sentent plus émotifs. On dit aussi que c’est bien de se couper les cheveux à ce moment-là… Bref… On entend des choses qui sembleraient sensées et d’autres moins…. Je sais que certains yogis préfèrent ne pas pratiquer lorsque la lune est pleine.

L’influence lunaire fait parler depuis des siècles. Dans certaines cultures, on organise des rituels à ce moment-là, les marées sont dirigées par le cycle de la lune, on constate aussi que sur les animaux l’influence est très forte. Comme ces nuits sont plus claires, les oiseaux migrateurs parcourent plus de distances, les prédateurs chassent d’avantage…. etc…. D’ailleurs il se peut que l’être humain dorme moins bien pour parer à d’éventuels dangers….

Malgré toutes ces suppositions, aucune étude scientifique n’a jamais attesté ou prouvé quoi que ce soit. Il n’y a pas plus d’accident ou de crime ni même de naissance…. Cependant une étude a réussit à prouver que la lune a des effets sur la qualités du sommeil. Car même dans un endroit totalement sombre, les participants du test dormaient moins bien et moins longtemps le soir de pleine lune. La principale explication pourrait être que le corps, composé en grande partie d’eau, serait donc influencé par le cycle lunaire.

Dans les cultures orientales, l’influence de la lune est presque une évidence. En médecine chinoise comme dans l’Ayurvéda par exemple, on insiste sur le fait que pour pouvoir vivre en harmonie, il faut respecter l’environnement et les rythmes de l’univers. Comme dans le yin et le yang, les éléments (saisons, planètes, jour et nuit…) s’équilibrent les uns les autres et il faut donc vivre en phase afin de vivre bien.

Selon certains yogis, la nouvelle lune serait plutôt une période yin (l’énergie est tournée vers l’intérieur). A mesure que la lune croît, l’énergie grandit elle aussi, du yin vers le yang (vers l’extérieur) et la pleine lune serait l’apogée de l’énergie yang. Cela ne signifie par pour autant que le yoga a pratiquer pendant les phases yin doivent être plus lent que lors de la pleine lune. Chacun réagit de façon différente et pratique selon son feeling.

Certains ashtangis préfèrent ne pas pratiquer à la pleine lune, considérant que le corps a besoin de repos et évitent les postures actives. Ils privilégient la méditation car craignent les blessures.

pleine_lune_5_mars

LES PHASES LUNAIRES :
Nouvelle lune : L’énergie est yin, tournée vers l’intérieur. C’est une phase propice aux nouveaux départs, aux changements…
Lune croissante : L’énergie va du yin vers le yang. Période idéale pour recharger les batteries, pour construire et mener à bien des projets.
Pleine lune : L’énergie yang est à son apogée. Moment adapté aux rituels et aux fêtes. Risques d’insomnie pour certaines personnes. La pleine lune peut être un jour de jeûne aussi.
Lune décroissante : L’énergie revient vers le yin. C’est un bon moment pour finaliser et évaluer un projet, ranger, purifier…

POSTURES DE PLEINE LUNE :
En yoga, on peut conseiller de profiter de ces trois jours pour ouvrir le cœur (yang) ou – pour éviter les insomnies, les flexions avant.
Ouverture du cœur : Matsyasana (le poisson) ; Dhanurasana (l’arc) ; Urdhva Dhanurasana (le pont)…
Flexions avant (toutes les postures où la tête est plus basse que le cœur aident à trouver le sommeil plus facilement) : Uttanasana (la pince debout) ; Passchimottanasana (pince)…

POSTURES DE NOUVELLE LUNE :
On pourra essayer la méditation à ce moment-là et des postures très douces : Viparita Karani (demi-chandelle) ; Supta baddha konasana (le papillon allongé) ; le demi-pont avec une cale sous le sacrum…

Que vous y croyez ou non, que vous soyez sensible ou non à cette période du mois, sachez que la prochaine pleine lune est prévue le 31 juillet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s