J’ai testé pour vous…. le yoga en plein air au Chalet des Iles !

L’été il y a de nombreuses initiatives qui permettent de pratiquer le yoga en pleine nature. Dimanche 12 juillet j’ai testé un cours de vinyasa en plein air au Chalet des Iles dans le Bois de Boulogne. Organisé par Yog’n Move, j’y suis surtout allée parce que c’était Patrick Frapeau qui dispensait le cours.

De l’intérêt de faire du yoga en plein air….

Pratiquer à l’extérieur peut avoir de nombreux avantages. Regarder le ciel plutôt que le plafond d’un studio, écouter les bruits de la nature plutôt que les voitures qui passent et klaxonnent dans la rue, profiter de la température ambiante et sentir l’air sur le corps, s’adapter à des surfaces plus ou moins planes…. C’est très différent de pratiquer sans mur, sans limitation spatiale. La seule limite est le ciel…. et en ce moment….. le ciel est bleu, c’est donc très agréable !

Pour les citadins que nous sommes, pratiquer à l’extérieur permet aussi de varier d’environnement, de changer de point de vue, de modifier les habitudes – car même si on s’installe toujours au même endroit dehors, la nature évolue, bouge et donc ce n’est jamais totalement la même chose.

Les initiatives en plein air sont aussi programmées l’été, excellent moment pour pratiquer différemment. Souvent les studios ferment ou modifient leurs horaires. Le prof qu’on suit habituellement n’est peut être pas disponible…. etc…. Alors autant en profiter pour se tenir au courant de ce qui se passe ailleurs et tester de nouvelles choses !

11707597_10153576805078690_5322841742115306231_n

Voici les quelques propositions que j’ai retenues :

– Yog’n Move :  Initié par Clotilde Swartley, professeur de Yoga Certifié depuis 15 ans.
La méthode YOG’N MOVE est une forme évolutive du traditionnel Hatha Yoga. Tous les dimanches de juillet et d’août, Yog’n Move propose des cours en plein air au Chalet des Iles à Boulogne Billancourt.

– Septièmecielyoga : Nadine Norman propose des Pop Up Yoga en plein air et dans le 18ème arrondissement de Paris. Il faut liker la page Facebook pour rester informé des évènements.

– Les cours Lolë : Dispensés tous l’été et presque toujours au Wanderlust, ils sont gratuits et ouverts à tous. Vinyasa, Prana flow, Hatha, il y en a pour tous les goûts en matinées ou en soirées….

Et puis, au-delà de ces initiatives, si vous avez la chances d’aller dans une station balnéaire ou dans un club de vacances, renseignez-vous, il y a de plus en plus de cours de yoga proposés aux vacanciers, c’est bien de continuer à faire du yoga même loin (voire très loin) de chez soi.

Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, un grand balcon, un jardin, un parc municipal, un jardin public…. N’hésitez pas à dérouler votre tapis en extérieur…

11017501_10153576804943690_6807444862150653495_n

De mon coté, en plus de prendre des cours en plein air, j’ai la chance – cette année – de pouvoir en donner. Ainsi tous les mardis et tous les jeudis de juillet et d’août je donne des cours en plein air au sein de l’espace loisirs de ma résidence. C’est une chouette expérience car il faut sortir de sa zone de confort et s’adapter à un environnement qui n’a pas été prévu pour pratiquer le yoga. Je vous ferai un debrief de cette aventure mais je sais déjà que j’en serai ravie 😉

Le blog va prendre des airs d’été. Je vais publier moins régulièrement jusqu’à fin août, histoire de me sentir un peu en vacances moi aussi !!!! Mais passez par ici de temps en temps car je ne pourrai pas VRAIMENT rester loin de vous et ne pas publier du tout !! 🙂

Publicités

Fiche anatomie – le psoas

J’ai envie de créer une nouvelle rubrique sur le blog. Une rubrique anatomie – évidemment suite à la formation anatomy yoga que j’ai suivi chez Ashtanga Yoga Paris. Je ne sais pas si c’est une chose qui peut vous intéresser alors dites-moi. N’hésitez pas à commenter et à donner votre avis sur la pertinence ou non de cette rubrique.

Pour me lancer, je vais faire un focus sur le muscle ilio-psoas dont on entend si souvent parler pendant certains cours de yoga mais aussi en pilates.

Le muscle ilio-psoas est un muscle du membre pelvien ou inférieur (la jambe) et qui appartient plus précisément aux muscles ventraux de la ceinture pelvienne, qui rattache le membre inférieur au tronc. On en a donc 2 dans le corps (un de chaque côté). Il est constitué de deux chefs principaux : le muscle grand psoas et le muscle iliaque.

PSOAS_ILIACO

ACTIONS : Le psoas est particulièrement utile dans les activités où la flexion des jambes est couplée à la flexion du tronc (grimper à la corde par exemple / Utthita hasta padangusthasana aussi). Il est aussi impliqué dans toutes les réactions d’équilibration du corps en station debout comme l’ensemble des muscles de la ceinture abdominale. Les exercices de proprioception (La proprioception désigne l’ensemble des récepteurs, voies et centres nerveux impliqués dans la somesthésie, qui est la perception de soi-même) sur surface instable le sollicitent fortement.

utthita_hasta_padangusthasana_por_John_Scott_700  utthita-padangusthasana-duo

ANATOMIE :

– Le grand psoas, étendu obliquement entre les lombes et la partie supérieure de la cuisse est épais et arrondi à sa partie moyenne, aplati supérieurement, tendineux en bas. Il s’attache à la dernière vertèbre dorsale, à toutes les lombaires – exceptée la 5è – et descend au devant de la branche horizontale du pubis pour aller se fixer au petit trochanter. Il fléchit la cuise sur le bassin en la tournant en dehors.

– Le petit psoas seconde l’action du précédent.

PATHOLOGIES :

Des douleurs au niveaux du psoas se retrouvent chez les joueurs de football ou rugby et parfois chez les joueurs de tennis. Lors des frappes de balles ou de prises d’appui, le psoas est douloureux. La mobilité peut rester normale mais la douleur est ressentie au niveau du pli de l’aine. Cette douleur limite le pas postérieur.

Douleur à la palpation (hanche semi-fléchie). Il peut s’agir d’une tendinite du psoas provenant d’un effort intense et répété mais également d’une inflammation intestinale… Cette tendinite entraine des blocages et des douleurs lombaires mais aussi des blocages du diaphragme.

Attention : On peut confondre la contracture du psoas avec une sciatique puisque le nerf sciatique traverse ce muscle et peut se trouver irrité par la tension du muscle contracté sur le nerf = Traitement ostéopathique.

ETIREMENTS :

1/ Debout, on place un pied sur le bord d’un bureau, d’une table avec le genou un peu fléchi. Dans cette position il faut faire un léger mouvement de flexion du genou vers l’avant, sans déplacer le pied au sol et sans lever le talon.

2/ Anjaneyasana, genou arrière au sol, on abaisse la hanche pour ressentir l’étirement dans la hanche et l’aine.

3/ Assis, une jambe repliée vers l’arrière et l’autre fléchie (pied sur le sol). On bascule la hanche vers l’avant, mains posées à l’arrière du dos en appui sur le sol. On étire le quadriceps et le psoas.

images        psoas1         images

 

 

Salade fraîcheur

Il fait chaud ces derniers jours. Je ne sais pas vous mais moi j’ai laissé de côté les épinards micro-ondables (quoi???) et les mélanges de légumes poêlés car j’ai envie de frais, j’ai envie de vert et de soleil dans ma bouche !

Aujourd’hui donc, une petite recette ultra simple – que vous pouvez aussi mettre dans un bento pour aller au boulot !

INGREDIENTS : 1 courgette (verte ou jaune), 1 poivron (choisissez une couleur pour trancher de la courgette), de la mozzarella, des tomates cerises, de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique, du sel, du poivre.

20150706_123232_resized 20150706_123226_resized

Coupez vos légumes comme vous aimez – en rondelle, en lamelles, en cube…. Détaillez la féta en petits dés.

Dans une assiette ou dans votre Tupperware, mélangez les légumes coupés, ajoutez les olives. Préparez-vous une vinaigrette avec l’huile, le vinaigre, le sel, le poivre et versez dessus.

C’est une base hein !!!! Après vous ajoutez ce que vous voulez, un œuf, du jambon sec (pour ceux qui en mangent), des olives….. C’est juste une recette pour dire que les courgettes sont bonnes aussi crues !

20150706_123243_resized

 

La yoga nous rend beaux !

Comme vous le savez, pour valider la formation suivie chez Gérard Arnaud, il a fallu que je rédige un mémoire…. Enfin « mémoire » est un bien grand mot puisqu’il s’agit plutôt d’une dizaine de pages (un dossier) sur notre rapport au yoga. J’ai décidé – pour sortir du côté « journal intime » ou « carnet de bord » d’aborder un thème qui me porte depuis que j’ai commencé à pratiquer le yoga : l’acceptation de soi.

Donc aujourd’hui je voulais aborder avec vous la notion de beauté et comprendre ensemble comment/pourquoi le yoga nous rend plus beaux. Car c’est un fait, le yoga est la meilleure crème beauté au monde ! N’avez-vous jamais entendu quelqu’un vous dire (depuis que vous pratiquez) : « tu as l’air plus détendu(e) », « ça te va bien le yoga », « tu sembles plus zen, plus relax »…..????? Moi je l’entends tous les jours ! Faut dire que je pars de loin. Je suis – de nature – une boule de nerfs stressée, anxieuse et mal dans sa peau, donc je ne peux qu’aller mieux !!!

Pour commencer je crois qu’il faut d’abord donner une sorte de définition de la beauté. Il ne s’agit évidemment pas de celle – retouchée – que l’on voit dans les magazines ou sur les affiches publicitaires. Celle-ci n’existe pas, de fait, et n’est absolument pas représentative de ce que les humains trouvent beau – réellement je veux dire. Il ne s’agit pas d’une taille écrite sur une étiquette ou d’une longueur de cheveux ou d’une couleur de peau…. Une personne belle, peut importe son aspect physique est une personne qui s’accepte et qui est en paix avec ce qu’elle est. Celle-là rayonne, irradie autour d’elle comme un champ magnétique de bonheur et de positivité. La sérénité qu’on parvient à trouver lorsqu’on s’accepte tel(le) que l’on est – c’est ça le secret de la beauté. Essayez, vous verrez que cette harmonie intérieure vous permettra de vous sentir plus beau et que fatalement votre entourage vous trouvera plus beau !

Venons-en au cœur du sujet, comment/pourquoi le yoga amène t-il cela? J’ai envie de dire ENFONSSONS UNE PORTE OUVERTE DES LE DÉPART : le yoga est la recherche de l’union du corps et de l’esprit. Une fois unis, ils ne sont plus en opposition ou en guerre. L’esprit accepte le corps, ses potentialités, ses limites, ses forces…. et le corps apaise l’esprit grâce à une pratique concentrée et conscientisée. A la fin d’une séance, il est très rare de penser qu’on a été nul ou qu’on aurait pu mieux faire. Généralement, après la relaxation, c’est une sensation apaisante qui envahit le corps et le mental. On se sent parfois vidé ou fatigué mais en paix, serein.

D’autre part, le yoga nous invite à ressentir intérieurement les choses et non pas à les constater physiquement. Dans mes cours, j’insiste souvent sur le fait de ressentir et non pas de regarder. Il faut arrêter de se regarder, de se comparer et commencer à s’écouter. Je crois que cette notion est fondamentale lorsqu’on commence une démarche d’acceptation de soi. Le diktat des apparences est très fort et la notion d’écoute intérieure est parfois vécue comme une marque de faiblesse dans nos sociétés compétitives. On tait les sensations (maladies, dépression, blessures) pour ne pas PARAITRE faible aux yeux des autres. Tout le monde le fait ! Nous sommes éduqués comme cela.

kung_fu_panda_2_LA%20PAIX%20INTERIEURE

Lorsque la vapeur s’inverse – avec le yoga notamment – on lâche un peu ces désirs de beauté, de force, de courage, de pouvoir…. et on devient plus cool, moins drastique, moins intransigeant avec soi-même, avec les autres. On trouve une forme de paix, de sérénité, de bienveillance et on s’apaise.

C’est aussi pour cela que je suis un peu réfractaire aux selfies yoga et autres photos « performance » qui pullulent sur la toile. La plupart du temps, elles ne sont pas source d’inspiration mais plutôt vécues comme frustrantes et démoralisantes pour les pratiquants qui n’ont pas les possibilités de faire la même chose. Méfions-nous de ces soi-disant comptes instagram ou Facebook « motivants » qui publient des photos toujours plus impressionnantes. Car l’effet recherché – ne l’oublions jamais – est le marketing. Ces comptes sont souvent alimentés par des marques et elles ont toutes quelque chose à vendre ! Lorsqu’il s’agit de yogis ou de yoginis qui postent ce genre de photos, je suis d’accord à condition que le but recherché soit le témoignage mais là encore méfions-nous des discours en apparence positifs qui ne sont en fait que l’expression d’un égo pas totalement maitrisé !

Le yoga est une quête intérieure et non pas une démonstration de force ou de souplesse sur fond de coucher de soleil ! J’arrête là mon combat anti-selfies yoga. Il m’arrive d’en faire pour le blog ou pour les réseaux sociaux, afin d’illustrer un propos mais ce n’est vraiment pas ma tasse de thé (de yogi tea – non? ok ? la vanne est pourrie??!).

Pour conclure et de façon très objective, je pourrais aussi vous dire que le yoga, pratiqué régulièrement, crée une silhouette harmonieuse, développe une force physique qui permet de prendre confiance en soi, détend les traits du visage (les rides en gestation), améliore la capacité respiratoire, le maintien du dos, dessine de jolis abdominaux….. et rend plus beau….. Tout cela est vrai et aide à se sentir mieux dans son corps, dans sa peau. Mais ce ne sont que des effets, des suites logiques à une pratique consciente  – au fait de vivre dans le YOGA.

DONC CONCLUSION, PRATIQUEZ ET VOUS VOUS SENTIREZ MIEUX !