Billet d’humeur…. la peur

Selon Wikipédia voilà ce qu’est la peur : La peur est une émotion ressentie généralement en présence ou dans la perspective d’un danger ou d’une menace. En d’autres termes, la peur est une conséquence de l’analyse du danger et permet au sujet de le fuir ou de le combattre, également connue sous le terme «réponse combat-fuite».
D’un point de vue neurologique, la peur est essentiellement une activation de l’amygdale (ensemble de noyaux au niveau des lobes temporaux). L’activation de l’amygdale correspond généralement à un sentiment de danger imminent. Elle peut entraîner une inhibition de la pensée et prépare l’individu à fuir ou à se défendre.
Selon certains psychologues tels que John B. Watson et Paul Ekman, la peur est créée par un flux d’émotions, dont la joie, la tristesse et la colère. La peur devrait être distinguée de l’état d’anxiété. Par ailleurs, la peur est générée par les comportements spécifiques de l’évitement et de la fuite, alors que l’anxiété est le résultat de menaces perçues comme étant incontrôlables ou inévitables.

Ce que moi j’en dis….
Je passe par un moment de ma vie où les blessures physiques s’accumulent, et cela gêne ma pratique du yoga…. J’ai déjà été blessée par le passé, c’est d’ailleurs cette même raison qui m’a amené vers le yoga(souvenez-vous). Mais à l’époque, du repos, quelques mois à rester tranquille et le mal s’éteignait doucement…. A présent les choses sont différentes. Me reposer, rester tranquille sont synonymes de moins – voire beaucoup moins – pratiquer. D’autre part, la grande différence c’est que j’enseigne, mon corps est devenu en quelque sorte mon outil de travail. L’idée que le corps est le véhicule de l’âme et qu’il faut en prendre soin est assez révolutionnaire pour moi. Je n’ai jamais pris le temps de m’écouter ou de me soigner correctement. En règle générale, J’ATTENDS, j’attends que ça passe….
Et voilà où nous en sommes, ces blessures déclenchent une peur immense en moi, celle de ne pas pouvoir pratiquer ou transmettre le yoga comme je l’espère. Evidemment j’entends les discours raisonnables et rassurants et j’aimerais tellement y croire et me sentir mieux, c’est promis. Mais je ne parviens qu’à hocher la tête tout en me faisant des trous dans le crâne avec des questionnements flippants.
Et lorsqu’on dit que la peur est mauvaise conseillère, je ne peux que confirmer…. Car en ce moment je balance entre une pratique sous l’emprise des médicaments afin d’éviter la douleur ou pas de pratique du tout car j’ai trop mal et surtout trop peur de léser la zone davantage….

Noir1

Surpasser la peur…. Ce que dit Wikipédia….
La plupart des peurs possèdent la propriété de pouvoir être surmontées. En effet pour une personne donnée, il suffit souvent de surmonter sa peur une fois pour la faire disparaître définitivement. Cette aptitude à diminuer sa peur et à gagner ainsi en courage constitue un processus de maturation de l’esprit et de l’individu qui continue durant toute la vie. Ceci explique aussi que les enfants et les jeunes adultes sont en général beaucoup plus craintifs que les adultes plus expérimentés.

Mon point de vue…
L’expérience… OUI ok, pourquoi pas…. Moi je crois que la capacité à surmonter la peur vient surtout de la connaissance. Si on réussit à trouver quels sont les objets de la peur, qu’Est-ce qui la déclenche et comment l’expliquer, je crois qu’il est plus facile de la vaincre. Dans mon cas précisément, je sais que le fait de ne pas savoir d’où vient ma blessure, ce qui la déclenche et comment la soigner, EST ce qu’il y a de plus flippant. Je suis douée de raison comme n’importe qui et si je tombe sur un médecin capable d’écoute, de compréhension, parvenant à établir un diagnostic précis et préconisant des solutions…. je suis certaine que cette peur sera surmontée. Aujourd’hui j’ai besoin d’entendre quelqu’un me dire : « OUI c’est relou ce qui vous arrive mais NON cela n’entre pas en contradiction avec votre pratique du yoga ou votre désir d’enseigner, je vais vous expliquer pourquoi et comment…. »

La peur est un mécanisme complexe, souvent irrationnel, qui peut faire des dégâts… Ce soir en écrivant ce post je lutte de toutes mes forces pour ne pas laisser la peur me tétaniser mais j’attends avec impatience le rendez-vous avec le médecin afin que la lumière se fasse dans mes petites ténèbres du moment….
Je vous tiens au jus
Namaste

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s