J’ai testé pour vous… le traitement par ondes de choc

Blessure à l’arrière de la jambe droite… le retour !
Pour le moment la blessure : 1 // Alexandra : 0

Lors de ma visite de contrôle chez le médecin du sport, constatant grâce à l’échographie que la blessure était toujours présente – peut être un petit peu moins « dense » – mais toujours là… On m’a prescrit des séances de kinésithérapie, 10 séances pour être précise.
En plus de ces séances, j’ai pu prendre un RDV avec un podologue/posturologue afin d’étudier ma posture et de voir si cette blessure pouvait être – en partie – expliquer par un déséquilibre au niveau du corps. On reparlera du podologue plus tard si vous le permettez, aujourd’hui je voudrai vous parler de l’épreuve que je vis chaque semaine lorsque je vais chez le kiné !
Il n’y a pas d’autre mot pour décrire ces séances d’ondes de choc. Car oui les ondes de choc sont donc le traitement recommandé/préconisé pour ce style de blessure et pour d’autres – on va y revenir.
Si, pour décrire ces séances je pourrais aussi parler de torture ou de calvaire (ok, c’est un chouilla fort).

LES ONDES DE CHOC (choc de quoi ou de qui au fait ??) ???
Les ondes de choc sont des ondes acoustiques avec un sommet d’énergie extrêmement haut comme ceux qui se produisent dans l’atmosphère suite à un phénomène d’explosion tel qu’un coup de foudre ou une explosion sonique. Une onde de choc diffère de l’ultrason par son amplitude de pression extrêmement large. De plus, l’ultrason consiste habituellement en une oscillation périodique tandis qu’une onde de choc est une simple impulsion.

Effets thérapeutiques des ondes de choc
La thérapie par ondes acoustiques extracorporelles n’est pas utilisée pour désintégrer les tissus mais pour provoquer une régénération du tissu. En thérapie moderne de la douleur, on traite depuis le point d’origine, vers les régions du corps éprouvant la douleur.
Il s’agit d’une méthode non invasive et réputée efficace pour le traitement de pathologies musculo-squelettiques localisées, comprenant par exemple : l’épicondylite, l’épine calcanéenne et la fascéite plantaire, troubles de la coiffe des rotateurs, les points gâchette, une variété de tendinopathies chroniques et beaucoup d’autres indications.
Cette thérapie est donc le plus souvent utilisée en physiothérapie, orthopédie et médecine sportive.
Il y a trois effets médicaux (pour des termes scientifiques, allez sur le web)
1/ on crée de nouvelles « lésions » afin de relancer le processus de cicatrisation et de vascularisation. En choquant le tendon et l’os, on accélère la croissance et le remodelage de nouvelles artérioles. Les nouveaux vaisseaux sanguins amélioreront l’apport sanguin et l’oxygénation résultant avec la guérison plus rapide du tendon et de l’os.
2/ on inverse l’inflammation chronique qui se produit lorsque la réaction de l’inflammation n’est pas complètement arrêtée. Elle peut endommager des parties saines dans le corps et elle peut déboucher sur des douleurs chroniques. On va donc, par les ondes de choc, activer encore plus l’inflammation pour déclencher un procédé régénérateur qui contribuera à la guérison normale.
3/ on stimule le collagène nécessaire au procédé de réparation du tissu. La thérapie par ondes de choc accélère la synthèse procollagène. Les fibres de collagène nouvellement créées rendent le tendon plus dense et dure.

Medicalexpo

COMMENT CA MARCHE ??
Une séance dure entre 5 et 10 minutes. Le médecin identifie la zone à traiter et applique un gel contact. La machine est ensuite réglée à une certaine puissance et l’embout de la machine (qui ressemble à un pistolet) est appliqué sur la zone.
On constate généralement les effets au bout de 4 à 6 séances. Les séances peuvent être espacées de 3 à 6 jours en fonction de la tolérance du patient au traitement.

MON AVIS SUR LA QUESTION
Très franchement je ne savais pas à quoi m’attendre concernant ce traitement. La première séance fut donc horrible car la sensation (inconnue jusqu’alors) était atrocement douloureuse et les effets immédiats (les deux/trois heures après) très étranges. J’étais épuisée, vidée.
Depuis (j’en suis à 4 séances), je me suis habituée à la sensation de « marteau piqueur » sur ma blessure. C’est donc « moins » pénible. Cependant, l’intensité des ondes augmentent de semaine en semaine donc ça reste toujours assez douloureux. Mon kiné me traite pendant 6 minutes environ. Après les ondes, il en profite pour me manipuler un petit peu.
Ne sachant pas à quoi m’en tenir je n’étais ni optimiste ni défaitiste concernant ces séances mais voilà on en est à la moitié et je dois dire que les effets sur ma blessure ne sont pas très probants.
J’ai toujours mal – même en dehors des jours de traitement. J’ai même mal lorsque je ne fais rien avec ma jambe, assise par exemple).
L’ayant dit au kiné, on a convenu de faire un point d’étape d’ici 1 à 2 séances afin de voir si le traitement reste indiqué ou s’il faudra que je m’oriente vers une autre forme de thérapie.
J’ai quand même eu l’impression que mon kiné arrivait au bout de ses capacités après mes dernières appréciations et que bientôt il ne pourrait plus grand chose pour moi… 😦
Il a mentionné l’infiltration !

Bref, je n’ai pas encore réellement le recul nécessaire pour dire si oui ou non ce traitement est efficace sur moi. Je ne peux donc pas en parler pour d’autres types de blessures. Ce que je peux dire en revanche c’est que le ration sensation de douleur pendant le traitement vs guérison me semble très déséquilibré !
Lorsqu’on a mal à ce point, on est en droit d’espérer une guérison plus rapide je crois (j’aimerais tellement).
Si vous avez déjà été traité de cette façon, n’hésitez pas à partager vos souvenirs de « guerre » et si l’issue a été cool, dites le – siouplai !
Ca pourra permettre de ne pas sombrer dans la déprime « de-toute-façon-j’ai-pas-de-bol-alors!!! »

Dans quelques semaines je vous reparle donc de la suite des opérations et du RDV podologue/posturologue.

Publicités

2 réflexions sur “J’ai testé pour vous… le traitement par ondes de choc

  1. C’est top…si l’appareil utilisé est assez puissant car dans ce domaine il y a de tout! Personnellement, je vais chez un rhumato- médecin du sport depuis des années avec ma fille et la guérison est toujours rapide quelque soit les problèmes rencontrés. Bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s