Une huile de massage maison

En parallèle de l’enseignement du yoga, je travaille quelques heures par semaine chez BIO c BON, une enseigne bio qui distribue à peu près tout ce qui est issue d’un mode de fabrication biologique. Du radis à la poêle à frire en passant par des graines et des bodys pour bébé ! A peu près tout quoi !!
Et dans le magasin où je travaille, il y a une naturopathe qui gère le rayon bien-être. Alors contrairement à ce qu’on pourrait espérer ou attendre de moi, je ne suis pas tellement calée en matière de produits naturels. Je connais mes basiques comme l’utilisation de certaines huiles essentielles par exemple ou encore les propriétés de quelques plantes sur les organes mais je ne suis absolument pas une experte. On en est très loin d’ailleurs. Mais aucun problème puisque tous les lundis et mardis je fréquente Elisabeth au magasin et que elle, elle s’y connaît drôlement bien !
Donc de temps en temps elle me conseille sur des produits ou des « cures » à suivre – lorsque je prenais beaucoup d’anti-inflammatoires par exemple, afin de rétablir un peu mon foie après mon traitement.

Et récemment on discutait des huiles et baumes de massages « tous fais » qu’on achète en pharmacie (Saint-Bernard, Voltaren, Arnica, etc…). Ces baumes sont souvent « efficaces » car leur formule est très travaillée mais l’inconvénient c’est qu’ils contiennent des substances inconnues. Et je sais que pour certains, c’est un véritable problème de ne pas connaître exactement les compositions.
De mon côté je ne suis pas très regardante. Je privilégie le résultat. C’est mon côté très pragmatique et peu soucieuse de « l’avenir ».
Cependant, ayant autour de moi des personnes avec des peaux très réactives, je m’intéresse à des alternatives un peu plus naturelles qui me permettent de connaître parfaitement les compositions et ainsi d’éviter les réactions allergiques.

Donc j’ai voulu préparer moi-même une huile de massage pour le corps. Je vous préviens de suite, cet article ne va pas révolutionner le monde, ni vous révéler un secret, c’est juste pour partager et si ça peut vous donner envie de chercher des alternatives et changer un peu vos habitudes ce sera déjà vachement cool.

Une bonne huile de massage, c’est d’abord, à la base, une bonne huile végétale. Pour les soins maison l’idéal est de choisir une huile végétale de qualité, de première pression à froid, vierge, et si possible bio. Ensuite, à vous de choisir l’huile qui vous plaît le plus : huile d’olive, de sésame, de coco, de pépins de raisin, de macadamia… Chacune a des propriétés spécifiques : l’huile d’amande douce est apaisante, l’huile de germes de blé est anti-âge, l’huile d’argan est réparatrice… Vous pouvez vous renseigner sur internet ou auprès des spécialistes dans les enseignes bio. Cette huile va servir de base à votre soin.
Ensuite il va falloir vous munir de plusieurs huiles essentielles à mélanger à votre huile végétale :
– L’huile essentielle de gaulthérie : c’est l’huile de prédilection contre les douleurs musculaires. Elle est à la fois anti-inflammatoire et chauffe localement le muscle pour dissiper la douleur rapidement.
– L’huile essentielle de lavandin super : l’une des meilleures huiles essentielles pour détendre les muscles bloqués par le stress. Dénoue les contractures et soulage les douleurs musculaires. Cette huile essentielle possède également des propriétés relaxantes pour l’esprit et apporte sérénité et bien être.
– Le macérât d’arnica est reconnu pour soulager les contusions, les chocs, les douleurs musculaires et tendineuses.
– Le macérât de millepertuis : anti-inflammatoire, antalgique et antidouleur, il est très utile pour soulager les tensions dans le dos et le cou.
Utilisation : Masser les zones endolories 2 à 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours.
Précautions : Ne convient pas aux femmes enceintes ni aux enfants de moins de 12 ans. C’est bien de faire un test sur la peau afin de voir si vous tolérez le mélange. Et on évite les zones du visage et tous contacts avec les yeux ou les muqueuses. Cette huile est photosensibilisante, ne pas utiliser avant une exposition au soleil.

huile-maison-raffermissante-décolleté-buste-pola huilemassage-pola

La recette :
Huile végétale (moi j’utilise de l’huile de chanvre) : 10ml
Huile essentielle de Gaulthérie : 20 gouttes (attention à être précis, cette huile est très puissante et peut créer des réactions de brûlure)
HE de Lavandin super : 45 gouttes
Macérât d’arnica : 20ml
Macérât de millepertuis : 20ml
Il faudra verser tous les ingrédients dans un flacon d’environ 50ml qui se referme correctement. Cette huile se garde à l’abri de la lumière pendant environ 6 mois.

Vous pouvez trouver ces ingrédients en magasins bio. Le flacon vide s’achète en magasin de déco ou de loisirs créatifs.
A vous de tenter !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s