Retour sur l’atelier de Patrick Frapeau – Les postures arrières

En rédigeant le titre je me suis dit : « Soit mes lecteurs vont lever les yeux au ciel en voyant le nom de Patrick Frapeau pour la millième fois sur ce site, soit ils se disent… tiens oui ça fait longtemps qu’elle n’en avait pas parlé… »… Alors, verdict ??
Dimanche 4, Patrick donnait un atelier à Yoga Village sur le thème des postures arrières. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre car le descriptif de l’atelier était assez énigmatique :
« Dans l’ouverture de la poitrine le monde n’est plus vécu comme une réalité extérieure, l’on devient la totalité de l’univers » Patrick Frapeau. Les postures arrières ~ La vision derrière le regard ou les coulisses du monde »
Voilà, voilà….

Je vous passe le chapitre sur le fait que l’atelier était noir de monde, des élèves de Patrick mais aussi des « nouvelles » têtes qui viennent parfois de loin… Rambouillet ou même la Saône-et-Loire !!! C’est dire ! 😉
Mais que des pratiquants désireux de comprendre l’intitulé de l’atelier et de découvrir ce que « faire partie du tout » signifie, chouette programme.

Ce que j’ai apprécié dans cet atelier au-delà du fait que ce soit mon professeur qui le donne, c’est le choix de postures qu’il a souhaité nous enseigner. Evidemment, je ne vais pas revenir sur sa pédagogie incroyable et sa façon subtile et en même temps « franche » de nous amener vers telles ou telles positions. Patrick a de nombreuses années d’expériences derrière lui et transmet le yoga avec une grande justesse et un sens aigüe de l’alignement.

Quand on parle de postures arrières, je m’attendais un peu naïvement à pratiquer urdhva dhanurasana (le pont) ou encore Kapotasana… Mais Patrick avait fait des choix d’asanas bien plus originaux et représentatifs de la thématique.
Bien entendu nous avons vu urdhva dhanurasana ou adho mukha vriksasana ou pinchamayurasana… Mais nous avons surtout vu Eka pada rajakapotasana sous tous les angles. Cette posture qui est évidemment un backbend et qui, dans ses versions avancées, est très exigeante et très complète.
Tout l’atelier était construit comme un immense krama destiné à amener les postures pics. Et du coup le corps était tout à fait prêt à entrer dans des asanas qu’on voit rarement pendant un cours classique. Et c’est ce que j’aime avec l’enseignement de Patrick. Tu peux te laisser guider sans trop réfléchir à ce qui vient ensuite car il fait en sorte que chaque détail du cours soit une pierre pour construire l’édifice final… sans que tu l’ai vu venir la plupart du temps 🙂
Je ne sais pas si c’est à cela qu’on reconnaît un bon professeur mais vraiment c’est un vrai bonheur que de se laisser mener vers des asanas avancés lorsqu’on est élève et c’est très enrichissant d’analyser par la suite le déroulé de l’atelier lorsqu’on est professeur débutant comme moi.
Je vois ces ateliers comme la suite logique de ma formation de professeur. J’espère affiner d’avantage mon enseignement à son contact.

patrick postures-arrieres-patrick-frapeau-yoga-village-paris

Je suis sortie de là un peu chamboulée car les postures arrières remuent pas mal de choses mais quelques heures après je me sentais plus sereine, plus calme, comme apaisée…. Une partie de moi a certainement touché du doigt la notion de « totalité de l’univers ».

Je ne sais pas si Patrick aura l’occasion de refaire un atelier cette année, je ne peux que vous conseiller de garder un œil sur ses activités en regardant son site web ou en suivant l’actualité des centres dans lesquels il enseigne (Le Tigre, Yoga Village, Rasa).

Namaste les amis

Publicités

J’ai testé pour vous…. Le Tigre Yoga Club

Je me rends compte que je ne vous ai jamais parlé du studio Le Tigre Yoga Club. A l’époque, lorsque j’ai commencé à fréquenter le Tigre, il n’y avait qu’un seul lieu sur Paris. Depuis un deuxième studio s’est ouvert à Neuilly, un autre Rive Gauche (Rue du Cherche Midi) et un autre a ouvert ses portes à Deauville !!
Quel succès !
Evidemment j’ai commencé à m’y rendre afin de prendre des cours avec Patrick Frapeau. C’était il y a un peu plus d’un an lorsque mon planning de cours s’est formalisé. En septembre 2015 j’ai compris que je ne pourrais plus me rendre à Yoga Village pour suivre les cours de Vinyasa de Patrick car mon planning ne collait plus. La solution que j’ai trouvé était de suivre des cours d’Ashtanga au Tigre Yoga pour profiter de son enseignement.
Je vais donc dans ce studio tous les vendredis pour suivre une classe d’Ashtanga de 16h à 17h30, et ce depuis un peu plus d’un an.

Qu’est ce qu’il se dit de ce studio ?
Le Tigre est un studio-concept, à la fois club de bien-être, centre de yoga et méditation, studio de Pilates, institut de massage, bar bio & vegan, salon-bibliothèque et concept store .
Ces studios proposent plus de 400 cours par semaine proposés 7 jours s/ 7 sur des créneaux horaires très larges.

tigre1

Ce que moi j’en pense ?
De manière générale, je vais manquer un peu d’objectivité puisque je vais dans ce studio dans le but de suivre les cours de Patrick… #fanclub
Je trouve que le lieu est vraiment très beau, assez chaleureux et cosy. On a envie de se vautrer dans les gros canapés juste après les cours et de boire un thé.
L’espace accueil/bar est vraiment très réussi. La décoration est agréable dans des tons apaisants et à la mode. L’espace vestiaire est bien aussi. Des douches, des serviettes mises à disposition, des sèches cheveux…
Au Tigre Chaillot, il y a plusieurs salles de pratique, ce qui fait que la carte des cours est assez fournie.
Dans chaque salle on trouve des tapis de yoga, sangles, briques en liège et en bois, des couvertures…IL y a aussi des machines Pilates, des cordes au mur… bref tout ce dont on a besoin pour pratiquer !
Au Tigre Chaillot il y a aussi un hammam !!!! 🙂 Je ne l’ai jamais utilisé car je n’ai pas le temps de m’attarder lorsque j’y vais mais c’est un vrai avantage et j’imagine tout à fait le bonheur de pouvoir s’y poser après un cours de yoga.
Je n’ai pas eu l’occasion de tester d’autres cours mais je m’y suis aussi rendue pour des ateliers yoga dispensés par Patrick.
Les samedis et dimanches, il y a des ateliers sur des sujets assez variés (yoga, Pilates, Méditation, Alimentation, Massage…)

le-tigre-lobby-1 letigre6

Alors c’est certain qu’avec tout ce que je viens de vous décrire, vous vous en doutez, les tarifs ne sont pas tout à fait très abordables. Evidemment. Le coût des cours est dans la moyenne haute de ce qui se pratique à Paris.
Un cours à l’unité coûte 29 euros et une carte 10 cours coûte 250 euros…
Donc il faut pouvoir s’offrir ces prestations c’est certain. Je suis bien consciente que ce ne sera pas envisageable pour tout le monde. Pour les ateliers par contre, les tarifs sont dans la moyenne de ce qu’on connaît à Paris.

tigre2

Je vous invite à vous rendre sur le site du Studio et à découvrir leurs offres.
L’équipe est sympathique et l’accueil est chaleureux. Si vous ne savez pas quelle pratique choisir, ils vous guideront par téléphone.

Si vous avez l’occasion d’y passer ou si vous vous y rendez, n’hésitez pas à me dire votre avis sur ce/ces studio/s. Je ne connais pas encore les autres Tigres Parisiens.

Chauffer le centre

Aujourd’hui je reviens avec une séquence yoga à pratiquer chez soi. Une séquence plutôt courte qui va vous permettre de réveiller manipura chakra et de sentir votre centre du corps tout en développant une force et une énergie intérieur.

PRANAYAMA
Kapalabhati
Kapalabhati est un pranayama très énergisant et nettoyant, il fait partie des Kryias qui sont destinés à purifier le corps et l’esprit avant la pratique. Si vous n’avez jamais pratiqué ce pranayama, demandez à votre professeur de vous montrer.
Kapalabhati se pratique grâce à la contraction des muscles abdominaux, pour soulever le diaphragme et expulser l’air. Les expirations sont brèves et se succèdent rapidement. A l’inspiration, l’abdomen se décontracte et laisse pénétrer l’air en douceur.
Kapalabhati purifie les voies respiratoires et les poumons. Cet exercice contribue à éliminer le gaz carbonique et d’autres impuretés. L’oxygénation du sang régénère les tissus, le mouvement du diaphragme masse l’estomac, le foie et le pancréas. Enfin, Kapalabhati guérit des maladies qui proviennent d’un excès de Kapha (Ayurvéda).
// On pratiquera 3 cycles d’une cinquantaine de respirations avec une pause d’1 minute entre les cycles.
// Au départ, vous aurez peut être du mal à trouver votre rythme. Si vous vous « perdez » dans vos inspirations passives et vos expirations actives, faites une pause et reprenez.

SURYA NAMASKARA A
Répétez la salutation au soleil 5 fois.
Soit en sautant pour aller à la planche soit en amenant pied droit et pied gauche vers l’arrière l’un après l’autre.
Idem pour revenir à l’avant du tapis après adhomukha svanasana, vous pourrez sauter ou bien rapprocher vos pieds l’un après l’autre.

(facultatif) SURYA NAMASKARA B
Répétez la salutation au soleil B 3 fois.

Les postures qui suivent seront enchaînées grâce au vinyasa qui est composé de la planche, chaturanga, urdhvamukha et adhomukha.
// VIRABHADRASANA 1 (jambe droite – VINYASA – jambe gauche – revenir en tadasana)
// ANJANEYASANA > PARIVRITTA ANJANEYASANA/la torsion (idem)
// CHATURANGA SUR 3 APPUIS – après adhomukha, venir à la planche et décoller un pied du sol avant de descendre en chaturanga – terminer le vinyasa – refaire avec l’autre jambe
// PRASARITA PADOTTANASANA A (avec les mains au sol) – revenir à la verticale – et B (avec les mains sur les hanches)
// PARIVRITTA UTKATASANA à droite puis enchainer avec la salutation – et refaire à gauche.
Sauter dans MALASANA
// BAKASANA (si vous connaissez la posture)
Sauter à la planche et terminer le vinyasa

sequence-v1-anjaneyasana

sequence-chaturanga

AU SOL
Faire un vinyasa pour sauter s’asseoir entre les mains
// MARYCHIASANA C droite – VINYASA – et gauche
// PASCHIMOTTANASANA
// NAVASANA X 3
Faire un vinyasa pour revenir assis entre les mains puis s’allonger sur le dos

sequence-marichyasana

SUR LE DOS
// VIPARITA KARANI
// TORSIONS SIMPLES + TRAVAIL DES OBLIQUES
Placez-vous sur le dos avec les genoux proches de la poitrine. Laissez les genoux descendre sur la droite en expirant sans les poser au sol, puis revenez au centre en inspirant et amener les genoux sur la gauche en expirant… etc…. faire le cycle X 10.
A la fin du dixième cycle, posez les genoux au sol et restez dans la torsion – idem à gauche.

// Revenez au centre et prendre les genoux sur la poitrine afin de faire la petite boule en expirant (front/genoux) X 3
// SAVASANA

sequence-sol