Détox de printemps

Souvenez-vous, l’an dernier je publiai déjà un article sur la détox de printemps. A croire que ce sujet revient en boucle, dans les médias on appelle cela un marronnier 🙂
Cependant, rien de bien étonnant car le corps à besoin, à la sortie de l’hiver, de retrouver un peu de légèreté. Même si on a fait attention à notre alimentation sur les mois froids, le corps à manqué de luminosité et peut être parfois d’exercice en extérieur… donc moins d’oxygène et plus de toxines accumulées.

Le principe de la détox c’est de DÉ (retirer/ soustraire) TOXER (toxines et toxiques) et il existe de nombreuses manières de la faire.
Comment savoir si vous avez besoin d’une cure détox ? A priori tout le monde en a besoin ! Mais si vous vous sentez particulièrement fatigué, si vous avez du mal à digérer ou à éliminer les déchets, vous êtes totalement concerné.

Détoxiquer/fier son organisme au printemps est une pratique assez simple et très efficace – à condition d’être motivé car une cure se réalise sur 3 semaines et il faut préparer la cure environ 10 à 15 jours avant.
Elle permet de retrouver une énergie nouvelle (comme la nature qui se réveille) et de prévenir l’apparition d’éventuels troubles. En effet, un organisme intoxiqué par une alimentation trop riche ou inadaptée, en manque d’exercice physique, verra ralentir ses fonctions métaboliques. Il aura tendance à se carencer plus vite et à perdre de sa vitalité.
Il y en a 5 : le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau. Leur but est d’éliminer les toxiques et toxines issus de l’alimentation, de l’air que nous respirons, des déchets métaboliques et organiques. En règle générale, ils fonctionnent bien si la quantité de déchets ne dépassent pas leur capacité de traitement. Mais à la sortie de l’hiver, ils sont souvent encrassés et ne perdent leur efficacité de filtre. D’autre part, le stress agit comme un bloquant de ces organes filtres, il empêche un fonctionnement optimisé.
Les peurs, émotions et pensées négatives agissent aussi insidieusement sur nos fonctions naturelles d’élimination en les bloquant plus ou moins partiellement.
Vous voyez qu’à des degrés divers, nous sommes tous concernés par le besoin d’une cure détox.

PAR QUOI COMMENCER ?
Le but premier de l’avant cure est d’alléger le corps pour préparer le terrain.
Pendant les 10 ou 15 jours qui précèdent la cure détox, il sera opportun de :
– réduire le sucre, les graisses et les farines (gâteaux et sucreries, viandes rouges, plats préparés, aliments trop riches, pains et féculents, alcool)
– augmenter la consommation de fibres (fruits et légumes)
– choisir des bonnes graisses (bons poissons si vous n’êtes pas végétarien ou choisir des bonnes huiles).
– augmenter le sommeil (dormir plus pour permettre au corps de se régénérer)
– reprendre une activité physique en extérieur (marcher dans la nature par exemple)

COMMENT DEMARRER UNE CURE DETOX ?
Le but de la cure détox est de nettoyer les organes filtres et en priorité le foie pour qu’ils retrouvent un fonctionnement optimisé.
Il existe plusieurs possibilités. Ici je vais vous parler de celle que je fais moi, la cure de sève de bouleau.
En 3 semaines, la cure de sève de bouleau permet à l’organisme de se régénérer totalement et de retrouver une belle énergie.
Elle stimule à la fois la croissance des cellules du derme et de l’épiderme. Elle retarde leur vieillissement.
•Elle capte et neutralise les toxines du foie
•Elle draine les reins tout en filtrant
•Elle a une action anti-inflammatoire et anti-douleurs.
•Elle favorise l’amincissement avec une élimination de la cellulite
•Elle combat l’arthrite
La sève est également efficace pour les maladies de la peau (acnés, dartres, dermites … ).
Le métabolisme est stimulé, le corps se détoxifie: reliquat de goutte, affections rhumatismales
Elle a de fortes propriétés anti-oxydantes: non seulement la sève de bouleau rajeunit, mais elle protège également les cellules de la peau contre le stress oxydatif, les rayons ultraviolets, la pollution et les effets d’inflammations.
Vous pouvez en commander sur internet ou en trouver dans les magasins bio mais prenez garde à l’origine et aux certifications.

En plus de cette cure de sève de bouleau, il faut maitriser son alimentation.
Une journée de jeûne ou de monodiète par semaine durant ces 3 semaines serait top. Alors le jeûne n’est pas possible pour tout le monde et il ne faut pas se lancer là-dedans lorsqu’on a des doutes. Mais les monodiètes peuvent être une bonne alternative.
Pommes, jus de carotte, jus BREUSS*, raisin, cerises (attention aux intestins)… Vous avez le choix. Mais on évitera la monodiète de bananes, d’avocats ou de pépitos…^^

Pour oxygéner l’organisme on augmentera son activité physique en extérieur. Marche, vélo, course à pied… Une à deux sorties par semaine d’au moins 1h.
Mais le yoga sera votre meilleur allié. Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin !
La pratique du yoga – même si ce n’est pas forcément un yoga dynamique – permet aux organes de se décrasser, favorise l’oxygénation des cellules, prévient les maladies respiratoires, redonne de l’énergie, crée et entretient le muscle, active les circulations sanguine et lymphatique, fait transpirer…. Donc une à deux pratiques de yoga par semaine pour les débutants seront parfaites. Pour les habitués, 4 pratiques par semaine 🙂

L’aromathérapie ou la phytothérapie pourront aussi nous aider. En fonction des organes qui nécessitent d’être un peu plus chouchoutés que les autres, on se fera fabriquer une décoction à base de plantes ou un mélange à base d’huiles essentielles. Voyez un professionnel pour cela, ne vous imaginez pas apprenti-chimiste. Un naturopathe fera un diagnostic et une ordonnance sur mesure.

Je pourrai aussi vous parler massage et compléments alimentaires…. Ca fait beaucoup !
Si ce thème vous intéresse et que vous vous sentez particulièrement concernés, c’est maintenant qu’il faut s’y mettre. Sur internet vous trouverez de nombreux articles sur le sujet, certains recouperont les infos que je viens de vous donner, d’autres iront plus loin ou aborderont d’autres angles.

Comme d’habitude je ne vous parle que de quelque chose que j’ai pu vérifier sur moi mais ce qui est bon pour moi ne l’est peut être pas pour quelqu’un d’autre. Alors soyez à l’écoute et faites en fonction de vos besoins et de vos possibilités.
Bonne détox de printemps !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s