Le bonheur….. Suite et fin… ?

Et voilà, notre roman fleuve sur le bonheur touche à sa fin… du moins ce que j’avais envie d’en dire et de partager avec vous.
Si vous arrivez ici pour la première fois et si vous souhaitez relire les épisodes précédents, c’est par ici, ici (2), ici (3) ou ici (4).
Nous avons donc vu les conditions nécessaires pour prendre du recul et analyser ce qui peut être améliorer dans notre vie pour aller vers plus de bonheur. Nous avons discuté de la façon dont certaines relations nous contraignent et avons passé en revue les différentes manières de traverser les conflits internes et extérieurs en prenant nos responsabilités et en arrêtant de nous cacher derrière de fausses excuses.
Tous ces changements peuvent se révéler utiles voire indispensables dans notre quête de sérénité. Mais si nous ne parvenons pas à jouir ensuite de ce que nous trouvons, des espaces que nous créons, tout ce chemin n’aura été que vain et nous retomberons dans nos travers d’insatisfaction.

Car le bonheur, au risque d’enfoncer une énorme porte ouverte, n’est-il pas le fait de savoir profiter et se délecter de l’instant présent ?
Si nous sommes sans cesse dans la projection, si nous envions constamment (ou même un tout petit peu) la condition des autres, si nous ne profitons pas de nos proches (ceux qui nous font du bien), si nous n’apprécions pas ce que nous créons, si nous n’arrivons pas à nous accepter nous-mêmes, comment être heureux ?

Et c’est ici que le YOGA intervient ! Oui vous vous doutiez bien que j’allais finir par faire le lien entre la discipline du yoga et le bonheur.
Ceux qui en font l’expérience savent que le yoga permet de se sentir mieux. Mieux dans un sens très élargi, mieux avec soi-même (la base), mieux avec les autres, mieux avec ses désirs, mieux avec son quotidien, mieux avec ses projets… MIEUX quoi !
Oui mais pourquoi ? Car qu’on pratique ou non le yoga, on est en droit d’étudier ce que cette discipline influence et crée en chacun de nous. On peut aussi décider de laisser les choses se faire sans l’analyser mais nos esprits cartésiens d’occidentaux ont souvent besoin de comprendre 🙂

Est-il très utile que je revienne sur la notion d’instant présent que nous cultivons chèrement lorsqu’on pratique le yoga ? Que nous parlions de méditation active – grâce à la pratique posturale notamment – ou de méditation de pleine conscience qui se pratique n’importe où et à tout moment, le yoga nous permet de faire l’expérience concrète du présent. Notre esprit ne peut être ailleurs lorsque nous pratiquons des postures ou lorsque nous nous asseyons pour observer ce qui se passe. Ainsi nous ne sommes pas dans la projection future ni dans le repeat du passé. Nous nous ancrons totalement dans l’instant T, sans regret et sans autre ambition que d’être là et de profiter.
Le yoga nous apprend aussi l’acceptation et la bienveillance. Nous commençons par accepter nos limites (parfois on les découvre très tôt) et digérons à notre manière notre « impuissance » à faire bouger les choses. Le corps avance à son rythme et bien qu’une pratique régulière permette d’évoluer, le corps avancera toujours à son rythme et nous n’avons pas d’autre choix que de l’accepter.
Ces « qualités » transpirent aussi dans notre rapport aux autres. Lorsque quelque chose n’avance pas comme nous le souhaiterions, nous pouvons choisir de nous y confronter ou nous avons le choix d’accepter un rythme différent du nôtre et de patienter.
Nous apprenons à regarder les « défauts » des autres avec plus de compréhension. Il ne s’agit pas toujours de défauts d’ailleurs, il s’agit simplement de différences. Le yoga nous permet d’être en accord avec cette vision et nous aide à comprendre que l’autre n’est pas moi.

Mais le yoga ce n’est pas que cela évidemment. Le yoga n’est pas que pratique posturale, méditation et culture de la bienveillance.
Le yoga est un chemin qui englobe TOUS les aspects de la vie. Ca va de l’alimentation jusqu’à notre hygiène et notre rapport à la mort…. Dire ce que le yoga englobe est très difficile et très vaste, une liste exhaustive est presque impossible à écrire. Pour ceux qui font le choix de vivre DANS le yoga, tout se modifie, tout change. La perception du Monde et de notre environnement évolue. C’est ce que je peux dire avec certitude puisque c’est exactement ce que j’ai vécu.
Le yoga nous donne la sensation d’être libre car il nous permet de mieux nous connaître nous-mêmes. Une fois mieux connectés à notre intérieur, nous sommes plus capables d’identifier, de discriminer ce qui est ok de ce qui ne l’est pas et donc nous avons la possibilité de poursuivre ou de stopper. Je ne dis pas que cela se fait en trois semaines ni que c’est aisé. Cela fait 7 ans que je pratique et 3 ans que le yoga m’enveloppe intégralement et je suis certaine que le chemin est encore long et qu’il me reste des tonnes de leçons à apprendre.
Mais cette liberté que nous apporte le yoga nous rend responsables. Responsables de notre vie, de nos choix, des décisions que nous prenons et de celles que nous évitons de prendre… et nous aide à vivre avec.

C’est pour cette raison que yoga et notion de bonheur sont intimement liés – à mon avis – car à ce titre, et comme nous l’avons vu depuis quelques semaines, c’est l’idée même de responsabilité personnelle qui est le cœur de cette recherche du bonheur. Si nous comprenons que nous sommes les seuls à POUVOIR faire notre propre bonheur et si nous mettons tout en œuvre pour y parvenir, la moitié du chemin est déjà parcourue.

Je ne suis ni psy, ni experte en recherche du bonheur – si je l’étais, aurais-je eu besoin d’écrire cet article ? ^^ Je voulais juste partager avec vous ces questionnements récurrents et quotidiens qui trouvent parfois quelques réponses partielles grâce au yoga. N’hésitez pas à donner vos astuces ou à carrément révéler vos recettes pour être plus heureux, toutes les idées sont bonnes à prendre 🙂

NAMASTE

Publicités

Une réflexion sur “Le bonheur….. Suite et fin… ?

  1. Merci pour ton témoignage, c’est tellement ça, que nous serons très nombreux à se reconnaître dans ton expérience.

    Pour moi le yoga ce n’est plus une quête vers le bonheur, c’est l’apaisement d’avoir trouvé l’équilibre.

    Namasté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s