Billet d’humeur… le yoga ne fait pas maigrir

Aujourd’hui je voudrais partager certaines remarques que j’entends fréquemment ou des questions qui me sont posées assez régulièrement par des élèves mais également par des personnes qui savent que j’enseigne le yoga.
Ces réflexions tournent souvent autour du thème de la perte de poids…
Genre : « qu’est ce que tu peux me conseiller comme exercices de yoga pour perdre du poids ? »
« Est-ce que tu crois que ce massage abdominal (kryias) peut me faire dégonfler ? »
Bref… vous avez compris l’idée, ces personnes dont je parle souhaiteraient trouver dans le yoga des « tips » pour maigrir et affiner leur silhouette…
Ma réaction face à ce genre de remarque est toujours très vive et cinglante. Je ne supporte pas – littéralement – qu’on utilise le yoga comme une gymnastique ou un « truc » fitness vaguement healthy qui va permettre de sculpter le corps en gardant bonne conscience. Car oui à la différence de certaines disciplines sportives qui traumatisent le corps et qu’on commence à connaître (le running, le crossfit, certains exo fitness exécutés n’importe comment), le yoga bénéficie d’une image plutôt positive et « bonne » pour le corps. Elle est de plus en plus conseillée par les médecins à leurs patients lorsqu’ils souffrent de troubles posturaux par exemple et donc par conséquent, il plane sur le yoga une image thérapeutique.
Pourquoi ma réaction face à ce phénomène est-elle aussi marquée? Je pourrais sans aucun doute accepter que ces personnes viennent au yoga pour des raisons qui leurs sont propres et que je n’ai pas à « comprendre ». Je pourrais me réjouir que le yoga attire de plus en plus d’adeptes et espérer qu’ils dépassent l’aspect gymnastique corporelle pour découvrir ce que cette discipline apporte plus subtilement.
Mais voilà, j’ai du mal à entendre des personnes me parler de yoga dans sa forme la plus « grand public », la plus accessible. Je sais que dans notre société le yoga dynamique est souvent réduit – par méconnaissance – à un spectre de postures physiques qui, lorsqu’elles sont enchainées, font transpirer et élèvent le rythme cardiaque. A ce titre, la pratique du yoga peut être comparée à un exercice cardio mais ce qu’on oublie de préciser c’est que le yoga CE N’EST PAS CA.
La pratique du yoga est bien plus vaste et complète que l’enchainement de postures sur un tapis. Le yoga n’est pas un sport qui va permettre de sculpter les abdominaux ou les fessiers tout en respectant le corps… Le yoga est une philosophie, un art de vivre, une discipline physique, certes, mais mentale surtout. Il induit une façon d’appréhender la vie et les autres êtres humains, il nous permet de nous connaître un peu mieux et de sortir de nos schémas d’action (karma) afin de nous améliorer – mais on s’améliore avant tout mentalement, et pas simplement physiquement.
Lorsque ces gens le comprennent ou finissent par avoir accès à ces nuances, je ne peux que me réjouir car je crois sincèrement que le yoga peut nous faire grandir et rendre notre vie plus positive, plus facile à vivre au quotidien.

Je regrette simplement qu’au moment de l’été, certains magazines fitness ou féminins sortent des articles sur les bienfaits du yoga pour « préparer l’épreuve du maillot de bain ». Kryias et asanas sont décrits comme de simples exercices à faire quotidiennement dans le but d’affiner la taille ou de muscler les jambes… pfff…. Et cela donne lieu aux conversations que je vous mentionnais en début d’article…

Ne laissons pas les médias déformer ce qu’est le yoga, ou alors ne soyons pas naïfs à ce point là et allons chercher plus loin que le bout de notre nez. Si vous entendez autour de vous ce genre de propos, n’hésitez pas à intervenir et à prendre position, car on croit souvent que de ne rien dire est une preuve de détachement (comme nous l’enseigne le yoga), simplement, le fait de se taire va nuire à la discipline et fera du mal à notre pratique et aux « offres » qu’on trouvera dans les studios. Car un directeur de studio, même s’il est intègre et souhaite proposer de bons cours avec des professeurs formés et aguerris à l’art du yoga, doit répondre à la demande. Et si la demande c’est « faire de la gymnastique pour affiner la silhouette », le directeur de studio devra y répondre et proposer ce type de cours à la carte…. Ce qui serait un peu dommage, à mon avis.

Publicités

8 réflexions sur “Billet d’humeur… le yoga ne fait pas maigrir

  1. Il ne fait pas maigrir mais… je trouve qu’il donne l’impression de maigrir ! Je fais beaucoup de sport à côté, et la découverte du yoga (chez moi, plusieurs fois par semaine, en complémentarité du sport à côté) s’est accompagnée d’une impression de minceur. C’est étrange car je savais pertinemment que c’était faux ! Mais le fait d’être plus gainé, élastique, semble agir sur l’appréhension de son propre corps. Il faudrait à la limite que les médias insistent sur ce point là, bien plus intéressant, plutôt que de vendre un yoga commercial…

    A part cette petite remarque émerveillée, je te rejoins à 100%… et étend ta réflexion à tous les sports. Jamais je n’ai supporté entendre ces remarques, alors que tous les sports dépassent bien plus la dimension du « paraître » : ces personnes oublient le jeu, le dépassement de soi, le bonheur de la fatigue, les réflexions tactiques, la découverte de son corps… Et c’est très irritant 😉

  2. Effectivement et je te rejoins mais faire du Yoga emmène plus loin encore puisqu’il fait prendre conscience de son corps et de son esprit dans son corps. Ceci implique une hygiène de vie qui rebondit certainement sur sa silhouette car quand on se sent bien le reste en découle ! Bisous et belle journée

    • Oui c’est certain, la démarche est globale et bien plus profonde. Encore faut-il regarder plus loin que ce qu’on nous donne à voir parfois et qui tourne toujours autour de la dimension physique. 🙂

      • Tout à fait et tout est imbriqué… Si le physique va bien, Le mental s’ouvre à autre chose et pour certaines personnes c’est le contraire… Il n’y a pas de règles, il faut juste ouvrir son coeur et prendre le temps… bisous et BON WE Alexandra.

  3. Je suis bien d’accord…
    Je n’ai jamais eu la chance de me mettre sincèrement au yoga, car en autodidacte j’ai toujours la crainte de mal effectuer des postures ou autre, et les cours sont plutôt chers dans mon entourage… Mais j’essaie quand même.
    Je me suis toujours intéressée au yoga, à la méditation, à toutes ces belles choses qui peuvent relier le corps à l’esprit, nous aider à retrouver un équilibre, à nous recentrer, à rouvrir notre énergie positive en traitant la négative.
    Et, je ne supporte pas de voir que de plus en plus de monde s’y met simplement pour Instagram, ou pour se muscler, pour être « healthy » avant tout. Après je ne fais pas de généralité, je connais des bloggueuses ou instagrammeuses « healthy » qui pratiquent le yoga et font ressortir les effets bénéfiques liés à l’esprit et au corps avant tout. Certes, ça peut créer un corps harmonieux, mais ce n’est qu’une option à côté de toute l’harmonie interne que cette pratique peut nous apporter.
    Donc je te rejoins !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s