Séquence force et équilibre

Une séquence assez courte à réaliser chez soi dans le but de travailler son équilibre, sa force et son ancrage.

ASSIS – Prenez le temps pour vous poser, pour entrer en contact avec votre souffle et faire le vide.
CONTRACTION DU PERINEE : A l’inspiration contractez le plancher pelvien / le périnée // A l’expiration relâchez. reprenez ce va-et-vient plusieurs fois et ressentez les effets. Les organes se retrouvent massés entre le diaphragme qui descend et le périnée qui remonte.
Cet exercice peut aussi être fait en contractant le périnée sur l’expiration et en relâchant à l’inspiration. De cette manière, le diaphragme et le périnée « montent » en même temps ce qui crée une sensation de légèreté.
La contraction du périnée est importante dans les séquences d’équilibre car elle engage le bas ventre, la zone de muladhara chakra et svadhisthana chakra qui participent de l’ancrage et de la stabilité du corps et de l’esprit.

4 PATTES – mains sous les épaules et genoux sous le bassin
MARJARYASANA / BITILASANA (dos creux à l’inspiration, dos rond à l’expiration). Exécutez ces asanas en engageant le périnée à l’expiration.

 
INSPIRATION => Tendez bras droit vers l’avant et tendez jambe gauche vers l’arrière – restez 3 respirations
idem de l’autre côté.
ADHOMUKHA SVANASANA – prenez le temps pour mettre en place la posture et bougez légèrement si cela vous aide à détendre l’arrière des jambes.
UTTANASANA – marchez les pieds vers les mains et stationnez ici quelques instants avant de dérouler le dos pour revenir à la verticale.

DEBOUT
– Equilibre sur demi-pointes. A l’inspiration montez sur demi-pointes et reposez en expirant. Répétez plusieurs fois en prenant le temps. La montée dure tout le long de l’inspiration et la descente tout le long de l’expiration. Engagez le bas ventre et contractez le périnée.

SURYA NAMASKARA A – 2 cycles – prenez le temps de bien respirer et d’exécuter lentement les transitions. Restez concentré sur le bas-ventre et les engagez le nombril vers la colonne.

UTKATASANA => Depuis la posture de la chaise, faite glisser le pied gauche vers l’arrière pour vous retrouver dans une grande fente avant (genou arrière reste décollé du sol). Restez plusieurs respirations.
Ramenez les mains sur le cœur et entrez dans PARIVRITTA ANJANEYASANA (coude gauche à l’extérieur du genou droit en torsion). Restez plusieurs respirations.
En conservant la torsion et en EXPIRANT, ramenez le pied gauche à côté du pied droit en engageant le bas ventre pour éviter le déséquilibre, vous êtes dans PARIVRITTA UTKATASANA.
Revenez dans TADANASANA (posture debout les bras le long du corps)
REPRENEZ A GAUCHE.

 

VRIKSASANA – Depuis la posture de TADASANA, ramenez le pied droit dans la racine de la cuisse gauche. Placez les mains sur le cœur en namaste. Contractez le bas ventre et redressez-vous. Restez plusieurs respirations.
Idem à gauche.

ASSIS
DANDASANA – Les jambes tendues et serrées, le dos droit et les mains posées légèrement en arrière de la ligne des fesses. Restez ici plusieurs respirations en engageant le bas-ventre et en contractant les cuisses. Le dos reste droit.

ALLONGE
SETU BANDHA SARVANGASANA – Les pieds déposés proche des fessiers et jambes pliées mais sans être en contact. Les bras étirés le long du corps. Montez le bassin vers le ciel en poussant dans les pieds. Les jambes restent parallèles. Ici engagez le périnée en essayant de ne pas contracter les fesses. Restez plusieurs respirations et déposez au sol.

SAVASANA – Dans la posture du cadavre, restez le temps qu’il faut afin de ressentir les effets de la pratique. Concentrez-vous sur les sensations dans la région du bas-ventre et essayez de vous détendre. Respirez paisiblement sans contrôler le souffle.

REVENIR A L’ASSISE et terminer la séquence en respectant vos envies (méditation, respiration….etc…)

Bonne pratique !

Publicités

J’ai testé pour vous…. 3 produits LUSH

Aujourd’hui je reviens avec un « crash test » mais il ne s’agit pas d’un studio de YOGA pour une fois, il s’agit d’une gamme de produits d’hygiène/beauté dont j’avais déjà parlé sur le blog il y a un milliard d’années !!! lol
Je veux vous parler de la gamme de produits LUSH – je précise à toutes fins utiles que cet article n’est pas sponsorisé, vous savez que ce n’est pas mon genre 🙂

Lorsque j’ai testé les produits LUSH la première fois, il y a 3 ou 4 ans environ, je n’étais pas « éveillée » comme aujourd’hui sur les questions de maltraitances animales, ni de produits BIO, ni même encore d’anti-gaspi…. Pauvre petite ignorante que j’étais… 😉
Bref tout cela pour dire qu’à présent, lorsque j’achète des produits et notamment des cosmétiques, ces questions-là sont très importantes et pèsent au moment du choix.
Pour mon anniversaire (janvier), une amie m’avait offert un coffret complètement dingue venant de chez AROMA ZONE avec des produits bio et des compositions impeccables.
Mais ce coffret s’épuise et il m’a fallu refaire le tour des boutiques pour trouver les cosmétiques qui me conviendraient.
Donc lorsque j’achète je vérifie :
– La composition
– Le fait que les produits ne soient pas testés sur les animaux (label clair)
– La packaging pour éviter le gaspillage (adieu tube de dentifrice empaqueté dans un carton)
Et avec ces trois critères, je me suis naturellement tournée vers THE BODY SHOP et LUSH.
J’ai quelques produits de chez THE BODY SHOP (démaquillant, baume à lèvres et baume universel), je pourrais éventuellement vous faire un zoom dessus si cela vous intéressé.
Lors de ma dernière virée shopping, je me suis donc arrêtée chez LUSH afin d’y trouver un gel douche, un nettoyant visage et un hydratant visage.

Je vous entends déjà, les produits LUSH ne sont pas BIO… NON en effet et les produits THE BODY SHOP non plus (sauf une gamme). Cependant la composition n’est pas dégueulasse et les produits utilisés sont « frais ».

Voici le bandeau que l’on peut lire sur le site de la marque :

Les produits que j’ai acheté et que je teste en ce moment sont vraiment très bien et – pour le moment – tiennent leurs promesses.
J’ai demandé à la vendeuse un hydratant pour le visage. J’ai une peau sèche mais qui a tendance à faire des petits boutons. Je voulais donc un hydratant pas trop gras mais qui hydrate quand même ma peau assoiffée. Elle m’a conseillée CELESTIAL qui est formulée à base d’eau de vanille, d’huile d’amande et de beurre de cacao. Elle évite les rougeurs et la sensation de tiraillement sans être grasse.
J’en suis très satisfaite, ma peau est hydratée et souple et elle laisse sur le visage comme un film un peu huileux mais pas gras.

 

J’ai aussi demandé un nettoyant visage. Avec les mêmes contraintes liées à mon type de peau et en sachant que j’ai tendance à avoir des boutons d’acné. La vendeuse m’a fait essayé ANGELS ON BARE SKIN qui est un exfoliant équilibrant formulé à base de lavande, d’amande et de kaolin. Je trouve la texture dingue, il s’agit d’une sorte de pâte, comme de l’amande en poudre qui devient crémeuse avec un peu d’eau. Les petits bouts d’amande et de lavande moulus exfolient le visage en douceur et laissent la peau douce – l’odeur est canon aussi !!

 

Dernier produit acheté lors de cette virée, le gel douche YUZU ET CACAO. Je suis difficile pour les gels douches car je n’aime pas les odeurs trop fortes au réveil. Il faut que ce soit suave, un peu sucré mais pas trop et je redoute les agrumes car trop présents à l’odeur de mon point de vue. Chez LUSH c’est difficile car il y a des agrumes un peu partout…. Je me suis donc rabattue sur YUZU ET CACAO qui sent plutôt bon. C’est le produit dont je suis le moins satisfaite. Il n’est pas dingue, l’odeur n’est pas ouf et je le trouve un poil trop liquide…
J’ai bien envie de tenter les savons, car il n’y a pas d’emballage et ils sont très colorés, ça peut être sympa le matin de se laver avec ces petits bouts d’arc-en-ciel !

Voilà pour ce test LUSH.
Les prix ? Ne sont pas hallucinants. Ils sont équivalents à THE BODY SHOP et à d’autres marques de cosmétiques bio/cruelty free… etc…
Le gel douche coûte 22 euros dans sa version 250ml
La crème visage coûte 27 euros pour 45g (un peu cher)
Le nettoyant coûte 17 euros pour 100g (raisonnable)
Bon à savoir : si vous n’avez pas de magasin LUSH près de chez vous, on peut commander en ligne directement sur leur site web !

Je pense essayer les savons donc et un hydratant pour le corps…. Je vous en reparlerai 🙂

Des jus qui soignent

A cause / grâce à ma blessure, je suis obligée de chercher autour de moi des solutions pour limiter la consommation d’antidouleurs / anti-inflammatoires. En effet, comme beaucoup de personnes, je préfère ne pas passer par la case médicaments lorsque je dois me soigner. Evidemment, lorsque la migraine me visse la tête, je prends un Doliprane ou un Nurofen mais pour le reste, si je peux me diriger vers des traitements « naturels » et moins invasifs, j’aime autant !
Lorsque mon foie est encombré, je nettoie avec du radis noir, lorsque ma blessure aux ischio-jambiers me fait souffrir d’avantage, j’augmente ma consommation de curcuma… etc…
Je ne suis pas certaine à 100% du résultat de cette méthode mais entre ça et prendre des anti-inflammatoires, mon choix est vite fait.
Dans cette idée, je me tourne de plus en plus vers des aliments « qui soignent » avec de véritables vertus pour le corps.

Alors aujourd’hui je vous livre une recette d’un smoothie « purifiant ». Parfait si vous avez l’impression que le corps tourne au ralenti, que vous vous sentez lourd. Ce smoothie va purifier le sang et donnera un grand coup de fouet à votre organisme.

SMOOTHIE TOUT VERT POUR LA DIGESTION ET POUR AUGMENTER LE FER DANS LE SANG
1 pomme granny / 1 fenouil / 1/2 concombre / 1 avocat épluché et dénoyauté / 1 petite grappe de raisin blanc
Passez tous les ingrédients au blender avec 100ml d’eau filtrée jusqu’à l’obtention d’un smoothie lisse. Si la texture est trop épaisse, on peut ajouter de l’eau.

Ce smoothie est enrichi en minéraux, il est anti-inflammatoire et diurétique.
A vous de jouer !

    

A RETENIR
Les aliments parfaits pour purifier le corps :
Gingembre – le gingérol, contenu dans cette racine est très efficace pour tuer les parasites et les mauvaises bactéries.
Avocat – Riche en fibres et en bon gras, il est bourré de vitamines et minéraux et possède de fortes propriétés anti-inflammatoires.
Brocoli – Riche en nutriments, il purifie le sang et contient des composés anticancer et antioxydants qui aident le foie à détoxifier.
Coriandre – Purifie le sang et nettoie le corps des métaux lourds.

Je reviendrai prochainement avec la recette d’un smoothie avec d’autres vertus.

L’art du doute

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur un « souvenir » FACEBOOK….
Je ne sais pas si tout le monde sait ce que c’est :
Vous ouvrez votre compte FACEBOOK et celui-ci vous montre ce que vous aviez publié il y a plusieurs années.
…. Et la dernière fois, en ce qui me concerne, FACEBOOK me propose une photo « vieille » d’il y a 3 ans : ma retraite yoga en Grèce.
Ce souvenir est heureux, aucun doute là-dessus, c’est même ce séjour qui m’a poussée à franchir le pas et à entamer une formation pour devenir professeur.
Et au final je crois que c’est ça le problème. En voyant cette photo, plutôt que de penser : « ouha génial, c’était il y a trois ans et depuis je kiff ma vie », j’ai plutôt pensé : « ha ok, c’était il y a SEULEMENT trois ans et depuis qu’est-ce que j’ai fait ? »….
J’aimerais vous le mimer en direct car je ne suis pas certaine que vous saisissiez bien le côté péjoratif de ma pensée (la vraie, la deuxième) et si vous aviez ma tête en face de vous, vous comprendriez tout de suite la désespérance liée à ce constat…. 😦
Je sais que j’ai tendance à me dévaloriser et à me comparer aux autres – croyez-moi je travaille dessus – mais même si depuis cette retraite j’ai évolué, j’ai suivi trois formations et obtenu mes certifications, parfois il n’y a que le côté « négatif » qui me saute aux yeux ! C’est humain n’est-ce pas ?? Mais c’est chiant d’être toujours dans ce schéma….
Mes proches diront que je suis trop exigeante et que je dois me laisser le temps – ils ont raison – mais la vérité c’est que j’ai des dizaines d’idées qui fourmillent dans ma tête et que je ne parviens pas à mettre en place pour diverses raisons.

Alors plutôt que de me plaindre et de tourner en rond, je vais faire avec vous un tableau des « POUR » et des « CONTRE » de ces trois dernières années. Il s’agit d’ailleurs d’une technique que je vous conseille pour aplanir les choses et y voir plus clair !

LES « POUR » // ce qui est super depuis trois ans :
– Les formations que j’ai suivi – au nombre de 3 – et les certifications obtenues
– Les « contrats » que j’ai trouvé et le nombre de cours que je donne par semaine, me permettant de vivre de cette passion
– Les élèves que je croise chaque année et que je vois évoluer
– Les stages et ateliers que je suis régulièrement
– Les projets, les idées qui donnent de la perspective et une direction à suivre
– Les apprentissages divers qui me permettent de développer mon enseignement
– La pratique (cf conclusion)

LES « CONTRE » // ce qui est plus difficile à gérer :
– Les blessures qui m’handicapent depuis 1 an et demi
– La pratique qui, à cause de ces blessures, est compliquée et redoutée, donc un peu évitée
– La précarité des contrats. Entre septembre 16 et juin 17, les clients ont beaucoup changé. J’ai commencé des cours dans des studios qui n’ont pas fonctionné, un de mes clients a déposé le bilan avec pour conséquence l’arrêt des classes, un client en entreprise a préféré proposer de la zumba plutôt que du yoga à ses employés…
C’est la première fois que les choses bougent autant sur une saison mais je n’ai pas suffisamment de recul pour savoir si c’est normal ou non… On verra bien l’an prochain.
– Les projets qui fourmillent dans ma tête et que j’ai du mal à organiser et à mettre en œuvre

Les points qui sont les plus compliqués à gérer en ce moment pour moi sont :
– la pratique : ces blessures qui trainent et qui me gâchent littéralement la vie (j’ai mal rien qu’en étant assise), m’empêchent de pratiquer comme je le voudrais. J’essaie de me tourner vers des yoga plus doux et du pranayama, de la méditation, mais le pratique dynamique avec son rythme me manque – même si elle est devenue pénible. Ce sentiment d’abandon et de clarté de l’esprit, je le ressens vraiment avec une pratique fluide. Mais mes blessures ne sont pas compatibles avec ce type de séquence. Car je dois sans cesse faire attention, prendre le temps lorsque je me place pour éviter l’étirement des ischio-jambiers, et chacun sait que les ischios sont tout le temps sollicités par la pratique du yoga 😦
Le fait de ne pas pouvoir pratiquer à ma guise entraine un léger sentiment d’illégitimité, je voudrais pratiquer d’avantage et évoluer mais mes jambes – et mes médecins – me freinent, ce qui me frustre. Car comme tout le monde, je déteste avoir envie de quelque chose et que cela me soit refusé…
Je travaille sur ma patience et sur d’autres formes de pratique en espérant trouver un équilibre et un contentement.

– Les projets yoga : Depuis plusieurs mois, je réfléchis à des projets en lien avec le yoga que j’aimerais développer. Ce ne sont pour le moment que des ébauches mais j’essaie au fur et à mesure de les éclaircir, de les poser afin de voir leur faisabilité. Ce qui est compliqué en réalité c’est de déterminer le bon moment pour les mettre en œuvre. Est-ce que c’est trop tôt, ai-je suffisamment de recul au niveau de mon enseignement pour proposer de tels projets, Est-ce que j’ai les épaules pour mener à bien ces idées… ??…
Vous voyez le genre ! Toutes ces questions – qui sont nécessaires soyons honnêtes – ternissent un peu l’enthousiasme de départ et deviennent comme des sortes d’obstacles qu’il me faudra franchir… Ce qui rend la visibilité moins bonne et me fait hésiter avant de me lancer…
Je crois qu’il est indispensable de se poser toute les questions au moment de la construction d’un projet, c’est ce qui le rendre viable et pérenne. Mais depuis que le yoga est entré dans ma vie, je tente de cultiver une spontanéité par rapport aux propositions que je reçois et à mes envies de travail… Et lorsqu’il s’agit de choses plus conséquentes, la spontanéité devient impossible…. Vous voyez le dilemme !

– – – – – – – – – –

De l’écrire ici, aujourd’hui, je suis certaine que cela va m’aider et que – comme par magie – les choses vont s’éclaircir d’elles-mêmes, c’est toujours comme cela que ça se passe, non ? 😉

Est-ce qu’il vous arrive à vous aussi de passer par des moments un peu délicats, de confusion, de doute ? Au sujet du yoga ou bien d’autre chose ??? Le travail, les projets de vie… etc… ??
Est-ce que vous pratiquez la technique des POUR/CONTRE pour vous aider à avancer ?
Dites-moi tout, les commentaires sont ouverts sur cet article !