Gâteau au chocolat et noix de cajou

Comment pumper une recette simplissime de gâteau au chocolat pour qu’il devienne mémorable ??
En ajoutant des noix de cajou par exemple, c’est la recette que je vous propose aujourd’hui.

INGREDIENTS (pour 6 personnes) :
60 grammes de sucres
60 grammes de farine
2 œufs
un sachet de levure chimique
une pincée de sel
60 grammes de beurre
200 grammes de chocolat noir

RECETTE :
Préchauffer le four à 180 degrés pendant 10min
Faire fondre le chocolat et le beurre séparément au micro-ondes
Dans un récipient, mélanger le sucre, la farine et la levure.
Casser les œufs et les ajouter aux ingrédients secs – mélanger.
Ajouter le beurre, mélanger – puis le chocolat – mélanger.
Concasser les noix de cajou (sans aller jusqu’à de la poudre – il faut garder des morceaux).
Ajouter les noix de cajou à la préparation.
Chemiser le moule puis répartir la préparation à l’intérieur.
Faire cuire à 200 degrés pendant 25min.
Laisser refroidir puis démouler.

N’importe quelle recette de gâteau un peu classique peu être rendue plus originale avec quelques noix ou noisettes ou encore avec du caramel (mélangé à la préparation)… Bref, laissez-vous aller, imaginez, mélangez des goûts et amusez-vous !

Très belle fin de semaine

Publicités

Des jus qui soignent

A cause / grâce à ma blessure, je suis obligée de chercher autour de moi des solutions pour limiter la consommation d’antidouleurs / anti-inflammatoires. En effet, comme beaucoup de personnes, je préfère ne pas passer par la case médicaments lorsque je dois me soigner. Evidemment, lorsque la migraine me visse la tête, je prends un Doliprane ou un Nurofen mais pour le reste, si je peux me diriger vers des traitements « naturels » et moins invasifs, j’aime autant !
Lorsque mon foie est encombré, je nettoie avec du radis noir, lorsque ma blessure aux ischio-jambiers me fait souffrir d’avantage, j’augmente ma consommation de curcuma… etc…
Je ne suis pas certaine à 100% du résultat de cette méthode mais entre ça et prendre des anti-inflammatoires, mon choix est vite fait.
Dans cette idée, je me tourne de plus en plus vers des aliments « qui soignent » avec de véritables vertus pour le corps.

Alors aujourd’hui je vous livre une recette d’un smoothie « purifiant ». Parfait si vous avez l’impression que le corps tourne au ralenti, que vous vous sentez lourd. Ce smoothie va purifier le sang et donnera un grand coup de fouet à votre organisme.

SMOOTHIE TOUT VERT POUR LA DIGESTION ET POUR AUGMENTER LE FER DANS LE SANG
1 pomme granny / 1 fenouil / 1/2 concombre / 1 avocat épluché et dénoyauté / 1 petite grappe de raisin blanc
Passez tous les ingrédients au blender avec 100ml d’eau filtrée jusqu’à l’obtention d’un smoothie lisse. Si la texture est trop épaisse, on peut ajouter de l’eau.

Ce smoothie est enrichi en minéraux, il est anti-inflammatoire et diurétique.
A vous de jouer !

    

A RETENIR
Les aliments parfaits pour purifier le corps :
Gingembre – le gingérol, contenu dans cette racine est très efficace pour tuer les parasites et les mauvaises bactéries.
Avocat – Riche en fibres et en bon gras, il est bourré de vitamines et minéraux et possède de fortes propriétés anti-inflammatoires.
Brocoli – Riche en nutriments, il purifie le sang et contient des composés anticancer et antioxydants qui aident le foie à détoxifier.
Coriandre – Purifie le sang et nettoie le corps des métaux lourds.

Je reviendrai prochainement avec la recette d’un smoothie avec d’autres vertus.

Confiture de pêches

Le fruit de saison, je ne vous l’apprend pas c’est la pêche, et plus particulièrement la pêche plate 🙂
Elle est partout sur les étals des marchés et dans les rayons des supermarchés.
Parfois, lorsque je fais des courses alimentaires et surtout lorsque je vais au marché, je suis prise d’une sorte de frénésie, une fièvre acheteuse car je trouve que tous ces fruits et légumes disposés harmonieusement, toutes ces couleurs, donnent vraiment l’eau à la bouche et invite à imaginer des recettes, des associations, des petits plats…
Sauf que….. Sauf que je vis seule et que lorsque j’achète une cagette de fruits, je finis systématiquement par devoir les consommer en masse pour qu’ils ne se perdent pas. Cela devient presque un défi à relever – car comme vous le savez, je fais attention à mes déchets et j’évite de gaspiller (zero waste home) – et j’avale parfois deux ou trois fruits par repas + au goûter pour ne pas gâcher !!! Oui je le sais, ma vie est TRES difficile 😉

Bref, après une énième crise d’achat compulsif sur mon petit marché qui avait pour cible les pêches plates (cf le titre de l’article, on y vient !) j’ai cherché une façon de cuisiner/préparer les fruits que j’avais en trop et qui commençaient doucement à tirer une sale tête. Je suis tombée sur cette recette de confiture de pêches, ultra facile et ultra rapide à réaliser.
Alors il faut savoir, je vous raconte un peu ma vie, que je déteste (historiquement) les fruits cuits. Je fais comme une sorte de blocage sur la texture d’un fruit en bouche une fois qu’il a été cuit. Ce petit côté mou, sans mâche et gélatineux, comment dire…. NON…. je ne suis pas fan !
Mais devant ce problème de fruits plus que mûrs voire à deux doigts de pourrir, j’ai surmonté mon traumatisme monkien (du mot Monk, agent de police bourré de tocs dans une série du même nom) et j’ai pris le parti de faire cuire mes pêches afin de les conserver un peu plus longtemps.
Et beh devine quoi ?! C’est vachement bon en fin de compte et j’ai tout mangé sans faire la grimace 🙂 #victoiresurmoimeme

Alors la voici, la voilà, la recette de la confiture de pêches :
INGREDIENTS :
Pour 500g de pêches / 500g de sucre / 1/2 jus de citron (petit citron) – On adapte en fonction du poids des pêches
Il faudra aussi penser à avoir un ou plusieurs pots sous la main pour la conservation de la confiture. Si vous n’avez pas de pots à couvercles hermétiques, la recette fonctionne mais il faudra consommer la confiture sous 3 jours.

RECETTE :
Lavez, épluchez et coupez les pêches. Déposez-les dans une casserole avec leur jus, couvrez de sucre et du jus de citron et mélangez un peu.
Laissez macérer à couvert, à température ambiante pendant 12 heures.

12 heures plus tard, portez à ébullition à feu vif. En cuisant rapidement la confiture va conserver tous ses arômes.
Après 10 à 15 minutes, quand la confiture est prête, versez-là de suite dans des pots, à ras bord.

Serrez à fond le couvercle, nettoyez le pot et retournez-le. Le vide d’air qui va se créer permet la pasteurisation et la conversation prolongée. De cette façon, on peut conserver la confiture plusieurs semaines voire plusieurs mois à condition que le processus ait fonctionné. Si à l’ouverture de votre bocal, l’odeur ou la couleur de la confiture ne sont pas top, soyez prudents et ne la consommez pas.

Si vous faites sans pots hermétiques, versez la confiture dans le récipient choisi et laissez-la refroidir à température ambiante. Une fois refroidie, couvrez avec un couvercle ou un papier d’aluminium et conservez-la au frigo, elle devra être consommée dans les 3 jours.

Evidemment, cette recette marche avec beaucoup d’autres fruits. Alors si comme moi vous avez la main lourde chez le primeur, peu importe, car vous connaissez à présent un moyen pour ne pas perdre vos fruits !

A vous d’essayer !

Avocado toast and egg

Cela fait longtemps que je voulais partager avec vous une recette que je cuisine parfois lorsque j’ai envie de me faire plaisir mais que j’ai peu de temps pour préparer mon repas.
J’ai découvert grâce aux réseaux sociaux les toast à l’avocat qu’on peut décliner de 1000 façons en fonction de ce qu’on veut manger ou de ce qui traine dans le frigo !
Les tartines à l’avocat sont un repas complets en fonction de ce qu’on y mets et sont tellement mais alors tellement bonnes !

Voilà un exemple de recette, mais soyez créatifs et n’hésitez pas à décliner ! Autre chose, les toast à l’avocat fonctionnent bien à l’apéro aussi s’ils sont déclinés en bouchées plus petites 🙂

INGREDIENTS pour deux personnes :
4 œufs / 4 tranches de pain de mie ou mieux du pain Poilane (je n’en avais pas le jour où j’ai fait cette recette) / 2 avocats bien mûrs / 2 c. à soupe de crème de soja cuisine / 2 c. à soupe de jus de citron vert / 4 gouttes de Tabasco / quelques feuilles de menthe et de coriandre / 1 gousse d’ail / Sel, poivre

RECETTE :
ÉTAPE 1
Pelez et écrasez l’ail. Pelez, dénoyautez et écrasez la chair des avocats à la fourchette. Lavez et ciselez les herbes.

ÉTAPE 2
Mélangez à la fourchette l’avocat, les herbes ciselées, le jus de citron, le Tabasco, l’ail pressé, la crème, du sel et du poivre.

ÉTAPE 3
Toastez les tranches de pain de mie au grille-pain.

ÉTAPE 4
Portez une casserole d’eau à ébullition. Cassez un œuf dans une louche et immergez doucement la louche, puis laissez cuire 3 min en ramenant le blanc autour de l’œuf. Égouttez et réservez au chaud. Procédez de même avec les autres œufs.

ÉTAPE 5
Nappez les tartines de mélange à l’avocat, déposez un œuf poché sur chacune, ajoutez quelques tomates cerises coupées en deux et un filet de crème de balsamique et servez aussitôt !

Je suis certaine que ça vous fait envie 🙂
Cependant attention à ne pas en manger trop souvent, n’oublions pas que l’avocat est très riche et assez gras donc calorique….
Et si vous appréciez l’avocat dans toutes ces formes, j’avais publié il y a quelques mois une recette de guacamole à retrouver ici !
Bon appétit