Salade de pâtes aux fraises fraiches

Je ne sais pas à quel moment vous découvrirez cette recette… Sous un soleil de plomb, ce qui pourrait vous donner envie de la faire chez vous – ou sous une pluie battante, ce qui pourrait vous décourager :/
Mais voilà, avec l’arrivée des beaux jours, on voit sortir sur les étales des marchés les fraises. Elles viennent du Maroc ou d’Espagne mais certaines fraises « précoces » nous arrivent aussi de France. On se jette dessus et plutôt que de les envisager couvertes de chantilly ou plongées dans du champagne (bande de foufous) on peut très bien les accommoder en salade – à condition d’aimer le sucré-salé.
Suivez le guide, c’est par ici que ça se passe !

J’ai l’habitude de dire qu’une salade de pâtes n’est pas une salade… Mais comme il n’y a que les idiots pour ne pas changer d’avis, voici la recette d’une salade de pâtes aux fraises à la crème de balsamique.
J’ai trouvé cette recette sur le blog kitchentrotter et je l’ai reproduite à la maison – UN DELICE !

Ingrédients
• 450 g de pâtes sèches
• 500 g de fraises fraîches, décortiquées et divisées en deux
• 1 boule de mozzarella fraîche coupée en dés ou des petites boules de mozza
• Des tomates cerises
• 25 g de basilic frais
• un avocat coupé en dés
• 3 cuillères à soupe de crème de balsamique (on en trouve en grande surface – plus épais que le vinaigre)

Recette
Faites cuire les pâtes dans l’eau bouillante salée en respectant les instructions qui figurent sur le paquet ou sur internet si vous achetez en VRAC. Égouttez les pâtes et rincez immédiatement à l’eau froide pour éviter qu’elles continuent leur cuisson.
Mélangez les pâtes avec les fraises préalablement préparées, les dés de mozzarella, les tomates cerises coupées en deux, l’avocat et le basilic coupé.
Versez la moitié des pâtes dans un bol et ajoutez le balsamique. Ensuite, versez la moitié restante des pâtes sur le dessus et arrosez encore de balsamique (soyez généreux avec la crème de balsamique, c’est tellement bon).
Servez dans des bols individuels et ajouter un trait de balsamique pour la présentation.
Saupoudrez avec du basilic supplémentaire si vous le désirez.

Ultra simple et tellement délicieux. Dans cette recette, n’hésitez pas à ajouter quelques pignons de pin poêlés pour le croquant ou des amandes. Pour les herbes aromatiques, la menthe se marie aussi très bien à la fraise si on n’en mets pas trop.
Si les fraises ne sont pas à votre goûts, remplacez par des framboises (plus fragiles), des kiwis (très sucrés face à la mozza) ou encore des morceaux de pommes (avec du chèvre, c’est plus cohérent).
Soyez créatifs, amusez-vous !

Bonne dégustation 🙂

Publicités

Crumble sur lemon curd

Aujourd’hui je reviens avec un petit dessert tellement bon !
Tout commence avec un citron !!
Ma mère est l’experte des crèmes citron, des gâteaux et tartes au citron… Dans la famille on adore le citron en dessert et l’avantage c’est que le gout change du traditionnel gâteau au chocolat et apporte un peu de fraicheur en fin de repas.
Donc je vous propose un lemon curd (pas difficile à réaliser) et un crumble à mettre sur le dessus pour apporter la touche « croquante-gourmande » comme le dit si bien Cyril Lignac !

Le tout sans œuf, ni lait, ni blé ! Amis intolérants au gluten et végétaliens, c’est pour vous 🙂

INGREDIENT POUR LE LEMON CURD (pour deux personnes) :
300 ml de jus de citron (choisissez des citrons non traités – environ 3)
275 g de sucre roux
sel fin
30 ml de lait de coco non sucré
450 ml d’eau
45 g de fécule de maïs
35 de margarine végétale

INGREDIENTS POUR LE CRUMBLE :
80g de margarine végétale
50g de sucre roux
55g de farine mix sans gluten

RECETTE
Étape 1 : Le lemon curd
Zester le citron. Mélanger la fécule de maïs à l’eau froide afin de la dissoudre.
Dans une casserole sur feu doux, mélanger le jus des citrons, le sucre, le zeste de citron et le sel jusqu’à dissolution complète du sucre.
Ajouter ensuite la fécule dissoute et le lait de coco en mélangeant bien. Tout en mélangeant, laisser cuire jusqu’à épaississement et apparition des premières bulles en surface (soit 8 min environ).
Ajouter alors la margarine et cuire encore pendant quelques instants afin d’obtenir une texture épaisse comme de la crème pâtissière. Transvaser dans deux récipients et couvrir de film alimentaire, puis laisser refroidir.
Laisser reposer au réfrigérateur pendant 2 h avant utilisation.

Étape 2 : Le crumble
Mélangez 50g de margarine ramollie avec 50g de sucre roux, ajoutez petit à petit la farine sans gluten en remuant avec une fourchette grossièrement, la pâte doit être granuleuse. Disposez cette pâte sur une plaque allant au four (recouverte de papier sulfurisé). Laissez cuire à 180° pendant 10min. La pâte doit être dorée.

Étape 3 :
Émiettez cette pâte encore un peu tiède sur le lemon curd froid et servez.

L’avantage de la pâte à crumble c’est qu’on peut la mettre sur n’importe quel fruit ou préparation. Sur une compote de pommes maison, elle rendra le dessert un peu plus gourmand 🙂
Il existe aussi des déclinaison de crumble salé alors, on se fait plaisir, ça ne prend que quelques minutes !

Babybel pané – #tuerie

Hello, je reviens avec une recette simplissime et régressive à souhait ! C’est une recette que je ne fais pas très souvent car elle est un peu calorique mais une fois de temps en temps et avec une salade, on va dire que ça passe !
De plus, c’est une recette sympa à faire avec les enfants car elle leur permet de redécouvrir un fromage qu’ils apprécient en règle générale : le babybel.
Attention, cette recette peut très bien être réalisée avec un autre fromage – mais pas un fromage trop mou par contre, il faut qu’il se tienne un peu à la cuisson.
Et je précise que ce n’est pas une pub cachée pour babybel 😉

INGREDIENTS :
Un babybel format famille ou plusieurs petits babybel (ou autres fromages)
Un œuf
De la farine
De la chapelure (achetée toute faite ou réalisée maison avec du pain)
De l’huile de friture (colza par exemple ou tournesol)
Une salade verte ou tout autre accompagnement de votre choix !

      

RECETTES :
Placer la farine, l’œuf et la chapelure dans trois récipients différents.
Sortez le babybel de son emballage et « trempez »-le dans la farine.
Battre l’œuf et y plonger le babybel enfariné. Et enfin enroulez-le dans la chapelure.
Mettre de l’huile à chauffer dans une poêle et une fois l’huile bien chaude, plonger le babybel dedans. Une fois que la chapelure aura pris une belle couleur, réduire le feu et laisser encore le babybel quelques minutes pour qu’il chauffe en son cœur.
Dans un saladier, faire une vinaigrette et déposer la salade.
Une fois le babybel cuit, le placer sur la salade verte et servir.

Alors, simplissime n’est-ce pas ! Mais délicieux et surtout délicieusement régressif !!
Bon appétit !

Gratin de fruits d’hiver

Comment se faire un peu plaisir sans culpabiliser juste après ?
Si vous vous posez cette question de temps en temps, cette recette est pour vous !

INGREDIENTS (2/4 personnes)
Pour les fruits :
3 kiwis // 3 clémentines // 2 bananes // 1 bâton de cannelle (facultatif) // 1 sachet de sucre vanillé

… et pour le « gratin »:
20cl de crème d’avoine // 6 C.S d’amandes torréfiées et mixées // 30 g de sucre // 3 cl de liqueur GRAND MARNIER

RECETTE 
Couper des fruits en morceaux. Ici j’ai pris les fruits d’hiver mais cette recette fonctionnera très bien avec les fruits de votre choix (attention aux saisons). Les déposer dans une poêle à feu doux et les laisser compoter pendant 5 à 10 min en surveillant afin que ça ne fasse pas de la purée. Si vous aimez la cannelle, placez le bâton dans la poêle afin que le gout se transmette aux fruits.
Dans un moule ou des ramequins individuels placez les fruits cuits et saupoudrez d’un sachet de sucre vanillé.

Pour le gratin :
Dans un bol, mélangez la crème d’avoine, les amandes torréfiées et mixées en poudre et les 30g de sucre.
Versez ce mélange sur les fruits, et placez dans un four préchauffé (th 6) pendant environ 15 min. EN SURVEILLANT LA CUISSON.
Pour les jours de pluie ou pour les envies un peu plus gourmandes, on pourra saupoudrer de cacao cru avant d’enfourner.
A déguster tiède de préférence.

gratin-de-fruits-dhiver-au-grand-marnier

N’hésitez pas à être créatif ! On peut ajouter quelques noix de cajou écrasées, quelques noisettes… On peut essayer avec des pommes ou des poires (attention à la variété pour qu’elles ne se défassent pas totalement à la cuisson)…
Bref, faites-vous plaisir et essayer des associations !
Bon appétit 🙂