Back to India

Ca y est la décision est prise, je retourne en Inde à l’été 2017 !
Oui je vous en parle si tôt et je suis déjà pressée comme un citron à la perspective de ce nouveau voyage 🙂
Pourquoi je vous en parle dès maintenant?? Parce que je sollicite vos conseils !
Voilà l’idée,
avec ma copine Joanna, on voudrait partir au mois d’août 2017 pendant quelques semaines.
J’avais en tête le Kerala mais je ne suis pas bloquée sur cette destination particulière. J’aimerais beaucoup pouvoir faire des découvertes pendant une dizaine de jours et ensuite me poser dans un centre yoga pour pratiquer. Evidemment MYSORE serait le top pour poser nos valises et pratiquer le yoga – d’où le fait de passer la première partie du séjour en Inde du sud pour ne pas allonger le trajet.
J’avais pensé à Cochin au départ et puis en questionnant des proches, on me l’a un peu déconseillée. Si l’occasion se présente, j’y passerai mais je n’ai donc plus l’envie d’y rester 10 jours.

s7-inde-bangalore-espere-se-liberer-des-tuks-tuks-trop-polluants-72713

Je n’ai pas forcément envie d’être proche de l’océan mais bon pas trop loin quand même ça pourrait être cool.
J’ai envie de ville à taille humaine à partir de laquelle on pourrait rayonner un peu et se balader.
Pour le centre de yoga, si là aussi vous avez des conseils n’hésitez pas, nous étudierons tout ça avec beaucoup de précision.

Ce nouveau voyage me fait très envie. Lors de mon premier séjour, j’étais « jeune » 😉 et l’idée du voyage me terrorisait un peu. J’avais décidé de passer 15 jours au même endroit avec CASA YOGA (souvenez-vous) et de pratiquer tous les jours. Les autres participants – pour la plupart – venaient pour une semaine de pratique et poursuivaient leur voyage ailleurs en Inde.
Je me souviens qu’une fois sur place la perspective d’enchainer avec des découvertes me séduisait mais je n’avais pas été suffisamment courageuse à l’époque et ne connaissant pas les autres participants, je n’avais pas pris contact afin de poursuivre l’aventure avec des « collègues » de voyage.
Je ne regrette pas car j’ai adoré ce premier séjour et je sais que j’aurais été incapable de faire plus ou autrement. Mais aujourd’hui, avec ce nouveau projet, c’est différent. Je vais partir avec ma copine et le fait d’y être allée déjà une première fois me met plus à l’aise avec l’idée du « parcours ». Ne pas rester au même endroit tout le temps et accepter de faire des étapes.
D’autre part, si nous pratiquons dans une école indienne, les cours seront sans doute dispensés en anglais. Là aussi c’est ce qui m’avait freiné en 2015 – moi et mon anglais déplorable nous n’étions pas tout à fait capables de nous débrouiller. Une fois sur place j’avais découvert que devant la nécessité je ne m’en sortais pas si mal.
Donc maintenant, l’anglais ne me freine plus autant, je trouverai bien une manière de me faire comprendre…. Et l’avantage c’est que Joanna, elle, parle très bien l’anglais 😉 #helpmejoanna

Donc voilà, je suis à l’écoute de vos bons conseils, de vos idées, de vos souvenirs de voyages là-bas.
Je ne manquerai pas de vous informer de l’avancement de ce nouveau projet 🙂
Merci beaucoup

Publicités

India J-30

Ici, je vous parlais de mon voyage en Inde qui aura maintenant lieu dans 1 mois ! L’Inde du sud m’attend avec impatience et j’attends l’Inde du sud avec impatience…. Nul doute que ce sera une jolie rencontre 😉

Pour vous en dire un peu plus, après les magnifiques photos qui ont déjà du vous faire baver, voici quelques détails :

Au programme, 18 heures de yoga en pleine nature :
– 2 heures de pratique dynamique le matin (8:30 à 10:30)
– 1 heure le soir de relaxation, pranayama-respiration et méditation (20:30 à 21:30)
Chaque jour, un temps sera consacré au yoga dynamique, au yoga de détente, au pranayama (la respiration yogique) et à la méditation.
Les cours sont évolutifs pour que chacun puisse pratiquer à son niveau.

Nous aurons du temps dans la journée pour explorer le village de Gokarna, son marché, ses temples, ou profiter des plages de Kudlee Beach, Om Beach, Paradise Beach … toutes accessibles à pied et en pirogue.

L’ayurvéda
L’ayurvéda est bien connu pour ses massages, mais c’est un système de santé beaucoup plus vaste, passionnant, efficace et accessible à tous, car il passe avant tout par notre mode de vie et notre alimentation, tout en prenant en compte la globalité de l’être.
Nous dinerons chaque soir dans un le restaurant du centre ayurvédique, cuisine délicieuse, saine et équilibrée, sur la plage.
Un cours de cuisine ayurvédique sera organisé pendant le séjour.

TempleElephant TempleCloche gomukasana Pecheurs

Bon, j’imagine que comme moi, tous ces détails vous mettent l’eau à la bouche… Plus la date approche, plus j’ai envie de découvrir ce pays, avec ses habitants, ses plages, ses temples, sa cuisine, sa culture….

Et bien entendu j’ai très envie de pratiquer le yoga chaque jour, d’évoluer, de sentir mon corps progresser et d’atteindre une sorte d’équilibre entre ma pratique physique et mon état d’esprit…. Aller vers plus de sérénité, de calme, changer, méditer, lire, me concentrer….. et partager tout cela avec les autres participants pour enfin pouvoir rapporter tout cela avec moi et surtout pouvoir « garder » en moi, me nourrir de toutes ces expériences !

Ces photos appartiennent au studio Casa Yoga, merci de ne pas les dénaturer.

J’ai testé pour vous…. Casa Yoga

Connaissez-vous Casa yoga ? Non ??? J’ai testé pour vous ce studio situé à Paris et je vous fais mon petit compte rendu….

Alors pour être totalement franche, je connais Casa yoga depuis déjà deux ans. Faites le test sur Google – tapez « studio yoga Paris » ou « retraite yoga » et vous verrez que Casa yoga apparaît dans les premiers liens. Donc bêtement, c’est de cette manière que j’ai découvert ce studio. Le site est frais, l’interface soignée, le graphisme efficace, la lecture aisée (on parlera un jour des sites web yoga – les bons et ceux qui, direct, te donnent envie de fuir) donc je surfe ^^ de page en page et je découvre des stages, des ateliers, des retraites, des cours…. Je tombe en arrêt sur une retraite en Inde (complète) – déçue je décide d’aller tenter un atelier. Je ne me souviens plus de l’atelier en question, c’était il y a deux ans ! Depuis, je reçois les newsletters qui me tiennent informée de l’actualité du studio. Récemment un deuxième Casa yoga a vu le jour – et c’est un endroit magnifique, je vous en parle dans deux secondes !

yoga-paris-10 yoga-paris-Canal

Depuis 6 mois, mon intérêt pour ce studio grandit puisqu’en 2015 – c’est fait, c’est signé – je pars en Inde faire une retraite/un stage de yoga avec Delphine Denis (propriétaire du studio et prof de yoga). Je reviens tout bientôt sur ce projet (mais aujourd’hui on parle de Casa yoga).

Lors d’une dernière newsletter je découvre qu’un atelier sur les alignements va avoir lieu. Cette thématique retient de suite mon attention puisqu’en yoga l’alignement est un fondement, une base pour pouvoir entrer et rester dans les postures en s’assurant : 1/ de ne pas se blesser, 2/ faire la posture correctement (CàD en respectant le « but » de la posture), 3/ entrer dans l’état de concentration.

Samedi 15 novembre, j’ai donc suivi cet atelier de 2h dans le nouveau lieu (situé près de Gare de l’Est). Beaucoup plus grand que le studio initial (rue du Paradis), ce studio est très beau, épuré, avec de beaux espaces (accueil, vestiaires, salle de pratique).

Qu’est-ce qu’on fait pendant un atelier sur les alignements ?? Alors déjà, on détaille ce que sont les bandhas (je ferai un article sur les bandhas car on en entend parfois parler en cours sans prendre le temps de savoir ce que cela signifie vraiment). Rapidement : au nombre de 5, il s’agit de verrous énergétiques qui, lorsqu’ils sont engagés, permettent à l’énergie de circuler dans le corps, de ressentir davantage les bienfaits d’une posture. C’est une notion vraiment importante, car l’engagement de ces bandhas définit la pratique du yoga. Si je ne suis pas dans l’engagement de tel ou tel autre verrou, si je ne cherche pas l’alignement dans les postures, je ne fais rien d’autre qu’une gymnastique, je gesticule mais je ne fais pas de yoga ! J’y reviendrai.

Donc on commence par détailler ces verrous puis on teste, on met en pratique la théorie en nous aidant de supports (sangles, cales….). On fait une posture en engageant un ou plusieurs bandhas puis on la refait sans se concentrer sur les verrous de façon à ressentir la différence. Et bien croyez-moi, c’est tout à fait probant comme méthode !!!

Asanas-realises-au-studio-de-yoga-Casa-Yoga-Vinaigriers_large Delphine-yoga-paris

Cet atelier est pour qui ?? Alors je vous conseille vivement de suivre de temps en temps des ateliers thématisés. Cela permet d’approfondir des connaissances qu’on ne voit pas toujours – par manque de temps – en cours et de focaliser dessus afin de bien intégrer et de pouvoir les remettre en pratique ultérieurement.  On a le temps de poser des questions et d’éprouver réellement dans le corps les sensations induites. Et puis, passer deux heures sur un point précis permet de « progresser », d’évoluer plus rapidement.

Autre point, je crois que c’est un atelier très intéressant pour les débutants. En effet pas besoin de compétences, ni de force ou de souplesse particulière pour suivre cet atelier. Avoir suivi quelques cours de yoga avant est tout de même une bonne chose, car certains termes doivent être connus, expérimentés (ramenez vos deux ischions* l’un vers l’autre…. (????)). Sinon c’est à la portée de tous et c’est un très bon atelier pour « réviser » ses bases en matière de yoga.

Un mot sur Delphine Denis qui est une très bonne prof de yoga. Douce, gentille, pédagogue. Son approche est féminine (ça me change de ce que je connais), c’est plus rond, plus doux. Je ne fais pas de comparaison entre les sexes, je dis juste que son approche est assez délicate (et puis si vous avez envie de comprendre ce que je tente de vous dire, le mieux c’est d’y aller) !!!!

On reparle très prochainement de Casa yoga et de la retraite en Inde qui se prépare pour Février !

A vite

Casa yoga organise régulièrement des ateliers, des stages, alors n’hésitez pas à jeter un œil sur le site internet – ici.

* EDIT : Delphine vous expliquera où se trouvent vos ischions – bien entendu.