De la nécessité de continuer à se former

Ayé !!! Je viens me m’inscrire à la formation professionnalisante que mon professeur de yoga dispensera en 2016 sur Paris !!! Ce n’est pas sans une certaine appréhension mais aussi une grande fierté, je m’explique :

  • L’appréhension…. La formation de Gérard Arnaud, il y a 6 mois, était ma première immersion dans le monde des enseignants / futurs enseignants de yoga. Tout était nouveau, tout était brillant et inconnu. Je découvrais, je débroussaillais, j’allais de surprise en surprise avec des yeux grands ouverts et une envie féroce d’apprendre, de me nourrir. Pas une fois je ne me suis posée la question des autres participants. Evidemment j’avais conscience que dans le lot, une grande majorité aurait un niveau de yoga bien supérieur au mien. Certains pratiquaient depuis 10 ou 15 ans !!! Mais comme c’était une première expérience pour moi, je ne m’étais pas trop mis la pression – dit-elle après avoir pratiqué tous les jours plusieurs heures par jour pendant 3 mois pour « avoir le niveau »…. halala je me fais sourire parfois…. Bref…. J’avais simplement conscience d’être un bébé yogi au début d’une route qui avait déjà été empruntée par d’autres…. Et ces mêmes pratiquants chevronnés, je ne pouvais pas m’empêcher de les regarder et d’analyser leur façon de pratiquer, d’écouter leurs discours et leurs avis sur tel ou tel studio, telle manière d’entrer dans telle posture… etc…. J’ai été impressionnée – parfois – et parfois il faut bien le dire – pas du tout. Depuis que je suis formée je donne des cours avec un immense bonheur. Et en envoyant cet email d’inscription à la formation, je n’ai pas pu m’empêcher de penser que cette appréhension des débuts, certes ne serait plus la même, mais allait refaire surface au moment où je commencerais cette formation. Nous sommes tous et pour toujours des débutants, l’appréhension qui découle de cette certitude n’est pas très confortable ni rassurante. On pourrait croire qu’il s’agit d’un manque de confiance en soi (et ça l’est certainement un peu beaucoup) mais je crois que c’est surtout un bon indicateur pour savoir que les choses comptent vraiment. Et peu importe que « les autres » soient meilleurs ou moins bons, professeurs depuis plusieurs vies ou débutants. J’ai envie de retenir – comme lors de la formation de Gérard Arnaud – que tous les participants sont réunis autour des mêmes valeurs et de la même passion, c’est tout ce qui importe au final ! J’écris ces lignes avec une petite trouille alors qu’il reste 3 mois avant le début de la formation, revenez me lire début janvier, je pense que je serais au max du stress et de l’impatience !!!!! 🙂

DSC00619blog2

  • La fierté. OMG, mon professeur de yoga, celui dont je bois les paroles chaque fois que mon chemin croise le sien, dispense ENFIN un teacher training ! Rappelons qu’une formation telle que celle-ci est une sacrée aventure. C’est évidemment le moment où on certifie un savoir et un savoir-faire, des compétences mais c’est surtout une période au cours de laquelle on fréquente assidument des professeurs expérimentés, qui ont « roulé » leur bosse et qui acceptent de livrer une partie de leur savoir, qui dévoilent des tips, qui partagent leurs expériences, leurs anecdotes, leurs aventures…. ET parfois, ces instants de conversations sont bien plus « formateurs » que de comprendre comment placer le bassin dans telle posture. Ce que je veux dire c’est que les instants de « off », les bavardages entre futurs professeurs/professeurs/élèves…. etc font entièrement partie de la formation elle-même. J’ai énormément appris au contact de Gérard Arnaud en dehors des cours, en l’observant, en l’écoutant, en écoutant ses conversations avec les autres participants. J’apprends toujours beaucoup lorsque j’entends Patrick discuter ou commenter les remarques de ses élèves, je le regarde poser une main ici, un regard là et je tente d’intégrer, de comprendre. Je suis tellement fière de me dire que je vais emprunter ce chemin un moment à ses côtés. Comme à chaque fois je souhaite ne rien louper et saisir tout ce qui sera dit, fait, montré, enseigné, expliqué…. car je sais que ce qu’il acceptera de transmettre sera précis et constructif.

Devenir enseignante était un rêve que je commence à réaliser. Mais comme je l’écrivais au moment du bilan de la formation avec Gérard Arnaud, devenir professeur est un chemin, une route qui ne se termine jamais. J’espère bien que j’aurais la possibilité d’apprendre et de me perfectionner année après année, que je pourrais suivre l’enseignement d’autres professeurs afin de développer mes compétences pour pouvoir à mon tour – tant qu’on m’en donnera la possibilité – transmettre à mes propres élèves.

Publicités

J’ai testé pour vous…. le yoga en plein air au Chalet des Iles !

L’été il y a de nombreuses initiatives qui permettent de pratiquer le yoga en pleine nature. Dimanche 12 juillet j’ai testé un cours de vinyasa en plein air au Chalet des Iles dans le Bois de Boulogne. Organisé par Yog’n Move, j’y suis surtout allée parce que c’était Patrick Frapeau qui dispensait le cours.

De l’intérêt de faire du yoga en plein air….

Pratiquer à l’extérieur peut avoir de nombreux avantages. Regarder le ciel plutôt que le plafond d’un studio, écouter les bruits de la nature plutôt que les voitures qui passent et klaxonnent dans la rue, profiter de la température ambiante et sentir l’air sur le corps, s’adapter à des surfaces plus ou moins planes…. C’est très différent de pratiquer sans mur, sans limitation spatiale. La seule limite est le ciel…. et en ce moment….. le ciel est bleu, c’est donc très agréable !

Pour les citadins que nous sommes, pratiquer à l’extérieur permet aussi de varier d’environnement, de changer de point de vue, de modifier les habitudes – car même si on s’installe toujours au même endroit dehors, la nature évolue, bouge et donc ce n’est jamais totalement la même chose.

Les initiatives en plein air sont aussi programmées l’été, excellent moment pour pratiquer différemment. Souvent les studios ferment ou modifient leurs horaires. Le prof qu’on suit habituellement n’est peut être pas disponible…. etc…. Alors autant en profiter pour se tenir au courant de ce qui se passe ailleurs et tester de nouvelles choses !

11707597_10153576805078690_5322841742115306231_n

Voici les quelques propositions que j’ai retenues :

– Yog’n Move :  Initié par Clotilde Swartley, professeur de Yoga Certifié depuis 15 ans.
La méthode YOG’N MOVE est une forme évolutive du traditionnel Hatha Yoga. Tous les dimanches de juillet et d’août, Yog’n Move propose des cours en plein air au Chalet des Iles à Boulogne Billancourt.

– Septièmecielyoga : Nadine Norman propose des Pop Up Yoga en plein air et dans le 18ème arrondissement de Paris. Il faut liker la page Facebook pour rester informé des évènements.

– Les cours Lolë : Dispensés tous l’été et presque toujours au Wanderlust, ils sont gratuits et ouverts à tous. Vinyasa, Prana flow, Hatha, il y en a pour tous les goûts en matinées ou en soirées….

Et puis, au-delà de ces initiatives, si vous avez la chances d’aller dans une station balnéaire ou dans un club de vacances, renseignez-vous, il y a de plus en plus de cours de yoga proposés aux vacanciers, c’est bien de continuer à faire du yoga même loin (voire très loin) de chez soi.

Et pour ceux qui ne partent pas en vacances, un grand balcon, un jardin, un parc municipal, un jardin public…. N’hésitez pas à dérouler votre tapis en extérieur…

11017501_10153576804943690_6807444862150653495_n

De mon coté, en plus de prendre des cours en plein air, j’ai la chance – cette année – de pouvoir en donner. Ainsi tous les mardis et tous les jeudis de juillet et d’août je donne des cours en plein air au sein de l’espace loisirs de ma résidence. C’est une chouette expérience car il faut sortir de sa zone de confort et s’adapter à un environnement qui n’a pas été prévu pour pratiquer le yoga. Je vous ferai un debrief de cette aventure mais je sais déjà que j’en serai ravie 😉

Le blog va prendre des airs d’été. Je vais publier moins régulièrement jusqu’à fin août, histoire de me sentir un peu en vacances moi aussi !!!! Mais passez par ici de temps en temps car je ne pourrai pas VRAIMENT rester loin de vous et ne pas publier du tout !! 🙂