Pourquoi le yoga fait-il pleurer ? Ou retour sur un week end chargé en émotions

Bonjour à tous !!!

Et voilà, la question est posée, pourquoi le yoga fait-il pleurer ?? Non pas que le yoga rende malheureux – bien sur que non – mais on pourrait poser la question ainsi, pourquoi, parfois, pendant certains cours, on sent qu’on a les larmes qui montent aux yeux ??? Ou si cela ne nous est jamais arrivé, peut-être avons-nous déjà constaté ce phénomène chez d’autres yogis…..

Replaçons cela dans un contexte : je reviens d’un week end yoga organisé par Patrick Frapeau, mon professeur chouchou de chez Yoga Village. Et bien, c’était un moment très intéressant en matière de pratique yoga, nous avons pratiqué 2h30 le samedi matin sur le thème de l’ouverture du bassin, 2h30 le samedi après-midi sur les équilibres. Dimanche matin nous avons pratiqué 3h sur le thème des flexions arrières puis dimanche après-midi, la fatigue se faisant sentir on a pratiqué 2h sur la thématique des torsions. Donc pratique intense, dense et rythme soutenu, c’était crevant mais enrichissant et stimulant. Les séquences étaient intelligemment construites, évolutives et adaptées avec des variations possibles en fonction des capacités des uns et des autres. Je vous ai déjà parlé des cours de Patrick ici ou encore ici….
Cependant, j’ai passé le week end dans une sorte de marasme émotionnel voire émotif…. Je ne sais pas si c’est bien clair. Pendant le premier cours, les larmes me montaient aux yeux toutes les 2 minutes. POURQUOI ?? C’est la question que je dois me poser. Les autres moments de pratique m’ont moins chamboulée mais je suis restée sur cette première sensation – entre tristesse (ce n’est pas le bon mot mais je n’en trouve pas d’autre) et incompréhension. Je me suis sentie nulle, incompétente, pas du tout à ma place… Et en même temps, je sentais qu’il fallait que je passe par là, comme une étape, un exutoire : nettoyer quelque chose de gênant….
Cela m’était déjà arrivé en Grèce, lors de la retraite de l’été dernier. Et ça se produit systématiquement lorsque je travaille au niveau du bassin, des hanches. TOUJOURS !

pleurs-hypersensible

Mais, on n’est pas ici pour étudier mon cas.
Je voudrais qu’on regarde ce phénomène de façon plus globale, plus générale, car je ne suis pas un cas unique.
On dit souvent que cela se produit chez les yogis lorsqu’ils travaillent l’ouverture du cœur, les flexions arrières. Car le cœur étant le siège des émotions, provoquer son ouverture et l’accentuer entraîne des « tempêtes » émotionnelles qui débordent et peuvent amener les larmes. Les larmes permettent d’extérioriser les émotions, de les faire sortir de soi. Il faudrait ne pas les retenir, ne pas s’empêcher… Oui mais voilà, l’égo s’en mêlent, la fierté frêne la possibilité de se laisser aller. On se sent faible et qui – aujourd’hui – a envie (n’a pas peur) de se montrer faible ???!!!! Donc on « ravale » et par cette action, on bloque des sensations, des sentiments qui nous « gangrènent » et finirons par refaire surface à un moment ou un autre.
Est-ce que je parviens à laisser sortir mes émotions ???? HEEEUUUUUU NOOOOOOON !!!!
Je suis comme TOUT le monde ! Je me retiens, je bloque et j’espère que ça passe ! (faites ce que je dis…..)

Est-ce que cela vous est déjà arrivé ?? Sans entrer dans les détails et vous mettre à nu, si vous avez envie de nourrir cette conversation et partager votre expérience, je crois que ça ferait du bien à tout le monde (à moi aussi) de trouver des déclencheurs communs, des explications…. Je laisse ouvert cet article, car je ne sais pas comment le terminer, n’ayant pas le bout d’une solution à proposer….
Tout ce que je peux dire, c’est qu’il faut savoir repérer ces phénomènes et essayer – tant que possible – de ne pas les fuir, de ne pas s’en effrayer. Si cela devient problématique pour votre pratique, cependant, parlez-en à votre professeur par exemple, il pourra peut être vous aider ou du moins vous faire sentir que C’EST NORMAL, QUE CELA ARRIVE A D’AUTRES, QUE VOUS N’ETES PAS LA SEULE PERSONNE AU MONDE A VOUS SENTIR CHAMBOULEE EN PRATIQUANT LE YOGA !!!

N’oublions pas que le yoga permet d’engager un travail sur soi, sur l’estime de soi, l’acceptation de soi, de son corps…. HUM ! Vous voyez, les pistes d’explications pour comprendre ces émotions sont multiples…. Bonne thérapie mes petits yogis 😉

Publicités