Art comestible – le petit déjeuner

Je vous parlais ici de ma nouvelle routine du petit déjeuner avec le « muesli » EVEIL DU BOUDDHA, alors bien que visuellement ce produit ne soit pas ultra appétant, il n’es reste pas moins délicieux – de mon point de vue – je sais que tout le monde n’aime pas. Cependant c’est vrai que parfois il est agréable de joindre le bon au beau et avec l’EVEIL DU BOUDDHA, c’est pas gagné.
Comme beaucoup d’entre vous, certainement, je suis sur INSTAGRAM et je regarde énormément les comptes food. J’adore voir de belles assiettes, des plats qui ont l’air délicieux et qui sont souvent magnifiés grâce à des filtres colorés! Ces derniers temps je n’ai pas pu passé à côté de la grande mode des « bowl ». Tout le monde agence son petit déjeuner / son goûter dans un bol avec de jolis fruits et baies en tous genres ! Je trouve cela très beau à regarder alors j’ai voulu moi aussi m’y essayer. Je n’ai pas vraiment de patience en ce qui concerne la préparation de mes propres repas, car j’ai rarement le temps de me poser et de cuisiner. Je ne dispose pas non plus d’un très grand sens créatif, nous en parlions ici et du coup je ne vais pas vous mentir, je ne compte pas me lancer dans une carrière de designer alimentaire dans un futur proche (ni même éloigné d’ailleurs).
Alors dimanche, en rentrant de chez Bio c Bon, j’avais quelques minutes devant moi, des produits frais, l’EVEIL DU BOUDDHA à portée de main et hop, je me suis dit, pourquoi pas tenter un « délicious bowl » ?!?!! Et comme personne n’a répondu, bim, je me suis lancée dans l’aventure !
ET TAAAAADAAAAAM…. VOICI LE RÉSULTAT !
IMG_20160522_135412-pola

RECETTE : EVEIL DU BOUDDHA (délice de chanvre) // Compote pomme-fraise // Myrtilles // Raisin blanc // Amande

Alors oui je sais que le visuel n’est pas tout à fait à la hauteur de ce qu’on peut voir sur les comptes INSTAGRAM mais au final peu importe. C’était très bon et plutôt agréable à regarder au départ – avant de plonger ma grande cuillère au milieu de cette symétrie et de tout dézinguer !
J’ai apprécié prendre quelques minutes pour préparer ce repas, déposer les ingrédients et photographier le tout – bien sur ! Je crois que je recommencerai l’expérience, non pas pour photographier tout ce que je mange et entrer en concurrence avec Cyril Lignac, mais plutôt parce que manger quelque chose préparé avec envie permet de nourrir les mains, et comme c’est joliment disposé c’est aussi plus « nourrissant » pour les yeux.

Et vous, Est-ce que vous succombez à toutes ces modes alimentaires, ces tendances dans les assiettes ???
Pensez-vous que cela joue un rôle dans notre façon de nous nourrir ?
Dites moi !

Publicités

L’éveil du Bouddha – nouvelle routine food du matin

Peut-être faites vous partie (comme moi) de ceux qui adorent petit déjeuner le matin. Depuis toute petite on m’a inculqué l’importance de ce premier repas de la journée :
– rompre le jeûne
– mettre du « carburant » dans la machine
– prendre le temps de se réveiller et commencer la journée en se posant (et pas en courant)
Plus jeune et même plus tard en vieillissant, le petit déjeuner a toujours représenté un moment de partage. D’avantage le week end lorsqu’on a le temps de rester autour de la table pour déguster un bon petit déjeuner copieux.
Et peut-être comme vous, j’ai une sorte de rituel food le matin. Depuis longtemps, ce que je déjeune à mon réveil est immuable : deux biscottes, un produit laitier et un thé. Evidemment parfois je fais des folies et je remplace les biscottes par des galettes de riz ou du pain frais.
Et comme vous j’imagine, j’en ai parfois eu marre de manger tous les matins la même chose. Alors je me laisse tenter par des céréales ou par des « biscuits du petit déjeuner »… Tous ces supers produits estampillés « petit déj' » qui sont sensés fournir de l’énergie pour une journée bien remplie !!!^^
A chaque fois j’ai été un peu déçue par le goût (les biscuits petit déj sont généralement insipides), je ne me sentais pas rassasiée (coup de faim à 11h) ou bien encore je trouvais le goût trop fort et trop sucré en début de journée… Bref, je suis souvent revenue vers mes biscottes, pas complètement satisfaite.

Mais depuis quelques semaines, je prépare un petit déjeuner à base d’un produit qu’on trouve en épicerie BIO qui s’appelle L’EVEIL DU BOUDDHA et qui est fabriqué par la marque ISWARI.

2015-09-24-12_37_20  showThumb

Qu’Est-ce que c’est ? C’est une sorte de poudre qui se prépare en quelques minutes en ajoutant du lait végétal. C’est une combinaison d’ingrédients nutritionnellement riches tels que les graines de Chia et de Lin moulues (ici j’avais rédigé un article sur les bienfaits de ces graines), le Lucuma (fruit très riche en fer), la protéine de Chanvre, les Amandes et le Sarrasin.
Il en existe aussi au cacao, à la vanille, à la mangue… etc…
Lorsqu’on ouvre le sachet, l’aspect est un peu déroutant. Etant donné que le résultat final doit ressembler à un porridge, j’ai été étonné que la poudre soit si fine. Je m’attendais vraiment à quelque chose de plus gros.
Peu importe, j’avais aussi décidé d’ajouter à mon Eveil du Bouddha quelques graines de chia achetées chez Bio C Bon et quelques flocons d’avoine qui restaient à la maison.
Une fois tout cela mélangé et stocké dans un gros bocal, je me suis préparé mon premier bol.
Je trouve cela super bon et assez consistant (ça dépend de la quantité de liquide qu’on ajoute) car la poudre gonfle avec le lait. Depuis que je déjeune cette préparation, je n’ai plus faim en milieu de matinée (exploit).
D’autre part, j’ai également apporté cette préparation avec moi pendant le stage de yoga afin de la manger à l’heure du déjeuner. Alors même si je n’ai jamais très faim lorsque je termine une pratique de yoga, j’ai pu apprécier l’effet rassasiant et énergisant de ce mélange. Je le trouve assez léger pour le système digestif et à la fois très nourrissant, donc un bon point lorsqu’on pratique tout en évitant de se blinder le ventre.

IMG_20160512_063127

Si vous avez envie d’essayer, sachez que vous trouverez les produits ISWARI dans les enseignes comme LA VIE CLAIRE, NATUREO, BIOCOOP. Vous pouvez également acheter ces produits en ligne et en profitez pour découvrir l’ADN de la marque ISWARI.

Je reviendrai très vite avec une recette un peu plus élaborée avec ce mélange comme ingrédient principal !
Si vous goûtez, dites moi ce que vous en pensez !

A l’avance, je vous souhaite un bon petit déjeuner pour demain 😉

En novembre j’ai…

Arrêté de travailler…. Enfin pas totalement :

IMG_20141128_152456 IMG_20141128_152410

Pris des cours de yoga, de plus en plus et pratiqué à la maison :

IMG_20141108_170456 IMG_20141114_094832

Pu suivre un atelier sur les alignements (Casa Yoga) et un sur les équilibres (Le Tigre Yoga club) :

IMG_20141128_151648 IMG_20141128_151611

Mangé et cuisiné, pas forcément dans ce sens d’ailleurs :

IMG_20141120_201606 IMG_20141127_140008

Commencé à suivre une formation en anatomie :

IMG_20141128_151547 IMG_20141128_151523

Vu un concert que j’attendais depuis lOOOOOOngtemps et des expos :

IMG_20141116_090851 IMG_20141112_192430

Shoppé des petites choses pour Noël, profité de mon chez-moi, été au ciné voir Respire le dernier film de Mélanie Laurent (que je conseille), vu des spectacles….

 

Et vous, en novembre, c’était quoi le programme ??

 

 

Maki Poivron

Comme je vous le disais ici, j’ai décidé d’être encore plus attentive à ce qui « entre » dans mon corps. J’essaie de manger sain et à ma faim (car oui je suis la spécialiste des grosses assiettes que je ne finis jamais), je tente de cuisiner davantage et des choses qui me font envie.
Ces derniers temps, le poivron a tenu le haut de l’affiche dans mon frigo et mes plats alors je voulais partager avec vous cette recette que j’avais initialement trouvée sur le blog de Lisa Gachet.

MANGER-BOUGER-POIVRON3
Pour réaliser ces petits makis au poivron rouge et carré frais, il faut:

4 petits poivrons
7 carrés frais 0%
De la ciboulette
2 c à s de jus de citron
Sel et poivre
Un petit tapis pour rouler les makis

On commence avec les Poivrons :
Préchauffez votre four à 240°C, coupez les poivrons en deux, retirez les parties blanches ainsi que les pépins. Placez les poivrons dans le four, chair vers le bas, pendant 25/30 minutes. Retirez ensuite les poivrons du four, placez-les dans un sac plastique et fermez le pendant 15 minutes. Grâce à la condensation, ça va permettre à la peau de se détacher plus facilement.
La garniture :
Pendant ce temps, dans un petit bol, mélangez les carrés frais, le jus de citron, hachez finement la ciboulette, salez, poivrez et mélangez bien.

La réalisation des makis :
Retirez les poivrons du sac plastique et épluchez-les. Une fois débarrasses de leur peau, coupez-les dans le sens de la longueur pour en faire des lanières.
Découpez une feuille de papier étirable et placez-la sur le tapis à makis.
Répartissez les lanières de poivrons de manière à tapisser toute la surface du tapis avec le moins de trous possible.
Répartissez votre mélange au fromage frais sur la totalité de la surface à l’exception d’une bande en haut du tapis de 3cm que vous laissez nue (Cette partie va se rabattre sur le rouleau de maki).
Roulez les poivrons et le fromage bien serré. Conservez votre « boudin » une heure au frais dans le film plastique avant de le débiter en petits makis.

C’est un petit plat excellent et plutôt facile à faire – même si on n’a jamais réalisé de maki auparavant.

???????????????
NB : La première photo appartient au blog de Lisa Gachet car même si cette recette est excellente et que mes makis tenaient droit, je n’ai pas réussi à faire de si belles images….