Vous avez dit « automne » ?

L’automne est bel et bien arrivé et avec lui les nez qui coulent, les gorgent qui grattent, les maux de tête… Bref que de réjouissances !
Avec le yoga, je tombe de moins en moins malade mais j’ai du mal à passer entre les gouttes des petits rhumes…. Mon point faible, la gorge. Je suis une excellente candidate aux angines et extinctions de voix.
Habituellement je me soigne avec du sirop, des pastilles à sucer ou bien encore de suppositoires (très bon remède conseillé par des comédiens lorsque je travaillais dans le milieu culturel).
Mais cette année, je préfère éviter les remèdes allopathiques et me tourner vers des choses un peu plus naturelles.
Alors lorsque j’ai eu ma première petite gène au niveau de la gorge, j’ai cherché une solution à base d’huiles essentielles et de produits naturels.

Voici comment je me suis débrouillée pour soigner ce mal de gorge :
Huile essentielle de tea tree // Huile essentielle de ravintsara // Chlorure de magnesium
Chaque matin et chaque soir, il faut se badigeonner la gorge avec quelques gouttes des deux H.E. Vous pouvez les diluer avec une huile végétale si vous n’êtes pas certain de tolérer les H.E pures sur la peau.
ET chaque jour, dans une bouteille d’eau d’1 litre, ajoutez deux cuillères à soupe de chlorure de magnésium afin de rebooster les défense immunitaires et combattre la fatigue.
En 5 jours, j’étais largement libérée des symptômes et en 10 jours, j’étais totalement soulagée.
J’imagine que cela ne conviendra pas à tous les maux de gorge mais le tea tree étant réputé pour son effet antibactérien à large spectre, il est très souvent conseillé pour lutter contre les infections O.R.L. Pour le ravintsara, il s’agit d’une huile antivirale et microbicide. C’est également un très bon tonifiant nerveux et à ce titre il lutte contre les fatigue passagère.
Quant au chlorure de magnésium, les vertus sont nombreuses :
antiseptique et immunostimulant ; antiviral, anti-inflammatoire ;antidépresseur, calmant, relaxant, euphorisant, tonifiant…. bref l’allié parfait des changements de saisons.
Vous pourrez ajouter une tisane de thym / citron / gingembre / miel pour adoucir la gorge, nettoyer et purifier.

gorge

Je suis aussi très souvent la cible de maux de tête, parfois violents de type migraine. Là encore, habituellement je me jette sur une boite de doliprane ou de nurofen ou encore d’aspirine. Mais depuis peu, j’ai concocté un petit remède nature pour éviter les maux de têtes légers.
Je mélange de l’huile végétale (souvent amande douce) avec de l’huile essentielle de menthe poivrée. Attention ici, l’H.E de menthe poivrée est difficile à utiliser. Il faut vraiment la diluer dans minimum deux fois son volume en huile végétale. Pour deux gouttes d’H.E de menthe poivrée (et ça suffit largement), il faut mettre 4 gouttes d’huile végétale.
On applique ça sur les tempes et on peut en mettre dans le creux du poignet afin d’inhaler.
Cela ne fonctionne pas sur les grosses migraines mais peut être utilisé avant qu’un mal de tête mute en migraine et ainsi reculer la prise de cachés allopathiques.

Voilà pour ces petites recettes nature et santé. Si vous testez, faites-le moi savoir et n’hésitez pas à partager vos remèdes de grands-mères à vous 🙂
De quoi affronter ces premiers frimas et se préparer à l’hiver !

Publicités

J’ai testé pour vous… un matin chez Aroma-zone

Ma tentative d’huile de massage « maison » a réveillé en moi une certaine curiosité concernant les huiles essentielles. Comme je vous le disais, les huiles essentielles je les connais un petit peu, comme tout le monde je crois. J’en utilise en diffusion dans mon intérieur pour créer des ambiances et pour m’aider à dormir souvent. J’en utilise également pour « pumper » mon vinaigre blanc (presque l’unique produit d’entretien que j’utilise chez moi) et enfin j’en use de temps en temps pour soulager quelques bobos (maux de tête). Mais après cette recette d’huile de massage, je me suis mise à penser que je pouvais sans aucun doute remplacer certains produits allopathique contenus dans ma pharmacie par des huiles essentielles bien choisies.
Donc vendredi matin, je me suis retrouvée dans un atelier organisé par Aroma-Zone sur la thématique « trousse d’urgence » et huiles essentielles.
Alors avant de vous parler de l’atelier, je digresse rapido sur le lieu. Cette boutique est simplement magnifique. C’est simple, tu entres et immédiatement tu as envie de tout acheter tellement les produits sont mis en valeur et le lieu agréable.
Par contre j’ai eu un aperçu un peu trop rapide à mon goût et comme je n’avais pas le temps de m’attarder après l’atelier, je n’ai pas pu fureter et trouver mon bonheur en produits divers et variés. Nul doute que j’y retournerai d’ici peu.

boutique-spa-1  boutique-aromazone

93495186_o

L’atelier
2h d’atelier d’aromathérapie sur le thème de la trousse d’urgence. Alors en quelques mots, il s’agit d’avoir avec soi les huiles essentielles indispensables pour soigner les bobos du quotidien. Les maux de têtes, les coups, les nausées, les problèmes d’endormissement… etc… 10 huiles essentielles assez facile d’utilisation – même si on n’est pas expert !
Je ne vais pas entrer précisément dans le contenu de l’atelier. Aude Maillard, l’aromathérapeute qui anime l’atelier, travaille dur pour ses ateliers et je ne vais pas divulguer ce qui lui permet de gagner son pain…
Mais ce que j’ai envie de vous dire…
On a commencer par aborder les bases, les principes importants afin de manipuler les HE correctement et sans danger. Puis on a passé en revue 10 HE, leurs spécificités, leurs effets et les principes de précaution pour pouvoir les utiliser au quotidien.
Ce que j’ai vraiment aimé c’est que Aude Maillard est très pédagogue, très claire. Ses explications, même pour un novice, sont appréhendables rapidement. Elle explique les choses avec beaucoup de simplicité, ce qui rend cet atelier très accessible. On a vraiment l’impression que l’utilisation des HE peut devenir simplissime !!!
A la fin de l’atelier, j’avais découvert 5 ou 6 huiles que je ne connaissais pas du tout et leurs applications. J’avais aussi remis à niveau mes connaissances en matière de précautions.

diffuseur-pour-huiles-essentielles-arkopharma  ateliers-aroma-zone8

Evidement j’espère bien pouvoir suivre d’autres ateliers, car Aroma-Zone en propose plein. Ce ne sera pas avant la rentrée de septembre car il y a un petit break d’été et tous ceux de juin et juillet sont déjà complets !
Cependant je compte bien acquérir un livre sur l’aromathérapie afin de poursuivre mon apprentissage.