J-30 avant le début de la formation

Ok, on n’a jamais été aussi prêt de débuter la formation qu’à l’heure où je rédige cet article ! Dans un mois tout pile je commencerai la formation professionnalisante afin de devenir professeur de yoga au studio Gérard Arnaud.

Alors bien sûr depuis que j’ai entamé cette aventure, il s’en est passé des choses : Pratique intensive, cursus anatomique dispensé par Ashtanga Yoga Paris ET validé, lectures spécialisées et intégration de notions spécifiques, premiers cours donnés en petits groupes (je vais y revenir), stage en Inde….. Etc…. La liste est longue !

De nombreuses étapes donc qui consolident mon choix et qui me donnent un peu plus confiance en moi et en ce projet mais qui ne permettent pas de lever totalement les doutes, les angoisses, les peurs, les hésitations….

Voilà où j’en suis :

– Les lectures (on commence par le plus simple) : Je lis quotidiennement les livres qui font partie de la bibliographie communiquée par le Studio Gérard Arnaud Paris en vue de préparer la formation. Je dois bien dire que les livres sont denses, pas toujours ultra faciles à lire et à comprendre, parfois même légèrement opaques… Mais, une chose est sure, c’est que je sens, en moi, que ces lectures infusent, se digèrent. Lorsque je lis certains passages, je me demande souvent « Mais comment utiliser cela pendant un cours, comment rendre concret ce que je découvre??? » Evidemment la réponse ne me saute pas dessus ^^ et je n’ai JAMAIS d’éclair de génie qui me révèlerait la solution….. maaaaiiiis…. je laisse les choses décanter et j’ai l’impression que ça nourrit un substrat au fond de moi…. Qui sans aucun doute, un jour, deviendra une évidence.

– la pratique : Je continue de pratiquer de façon intensive à raison de 8h par semaine environ. Je prends toujours des cours avec le génialissime Patrick Frapeau (vous pensez que j’exagère, mais suivez un cours avec lui et vous verrez) au Studio Yoga Village (Bd des Capucines – Paris). Je me rends également quotidiennement au Studio Gérard Arnaud Paris (Passage Amelot et Passage Rauche) pour y suivre des cours de vinyasa, de yin et de détente. Je participe ponctuellement à des ateliers thématisés ou des stages de yoga.

Ces derniers temps, cependant, je m’aperçois qu’il me faut être prudente car je me suis blessée – et ce, à plusieurs reprises. La première blessure a été une contracture musculaire dans l’avant-bras droit qui a duré 1 mois (nov/déc), j’ai ensuite ressenti des douleurs au niveau des muscles ischio-jambiers de type élongation (récurrent) et tout récemment je me suis plus ou moins luxée la rotule droite. Je dis plus ou moins car je n’ai pas encore vu de médecin et je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé. Je ne suis pas du genre à m’écouter et à prendre du repos (ou juste une journée) mais devenir professeur de yoga implique qu’il faut prendre soin de son « outil de travail » = son corps ! Je dois apprendre à être raisonnable dans ma gloutonnerie de pratique 😉

DSC00379bis

– le diplômes d’anatomie : Bon ben ça c’est fait – comme on dit ! Depuis novembre 2014, je suivais un cursus anatomique appliqué au yoga dispensé par Ashtanga Yoga Paris en partenariat avec Leslie Kaminoff. Ce cursus est validé, j’ai obtenu mon diplôme et je suis ravie ! J’ai trouvé cette formation très intéressante, enrichissante, instructive et concrète. Aucun doute quant au fait que j’utiliserai très souvent les connaissances acquises.

– les premiers cours : Depuis que je suis revenue de l’Inde, j’ai eu la possibilité de donner quelques cours de yoga. En petits groupes uniquement. Ce saut dans la réalité est très étrange et un peu soudain mais super exaltant ! Depuis novembre, cette formation est comme un moment pour moi, une bulle dans laquelle je vis mon truc, je prends mon temps et là il faut pouvoir retranscrire, extérioriser, transmettre. C’est un passage délicat, car il faut mettre en mots et en instructions des choses qui sont en moi. Je suis contente et impatiente avant chaque cours car la transmission de cette passion reste le but premier de ma démarche !

Il reste un mois ! Un mois pour lire, pratiquer, donner d’autres cours, partager tout cela avec vous ici sur le blog…. Un mois pour prendre du temps, intégrer, imaginer, construire, rêver, se transformer, préparer…. J’ai hâte !

10704189_361487127366124_8572313818860054748bis_n

Publicités

Yoga-sutras de Patanjali

Un petit focus lecture pour changer. Je viens de terminer (si on peut terminer un jour) la lecture des Yoga-Sutras de Patanjali dans l’édition commentée de Françoise Mazet pour Albin Michel.

Les Yoga-Sutras de Patanjali sont considérés comme le texte fondateur du yoga en Inde. Il s’agit de 195 aphorismes (courtes phrases) qui décrivent et résument l’esprit du yoga – un peu comme un traité.

Patanjali n’est pas une seule et même personne. L’écriture de ces textes s’étend sur plusieurs siècles, donc il s’agit plus vraisemblablement de plusieurs auteurs. Cependant pour des raisons de sens et de tradition sacrée indienne, on « dit » que Patanjali est le rédacteur (l’orateur) de ces textes. Patanjali relève plus d’une vision sacrée globale que physique est réelle.

Le mot Sutra en sanscrit signifie le fil du collier et par extension, le fil conducteur d’une pensée, d’un raisonnement. La brièveté de ces aphorismes les rend difficilement compréhensibles sans commentaires et, pour bien les comprendre, leur étude doit se faire en rapport avec la pratique physique.

timthumb

Je ne vais pas entrer dans les détails de tout le traité, ça n’a pas de sens de recopier ici ce que j’ai lu. C’est plutôt une mise en bouche pour vous donner envie de mettre le nez dans cet ouvrage !

Donc avant de vous faire ma « petite fiche de lecture », on peut commencer par redonner la définition originelle du yoga (une de celles qui existent en tout cas) : arrêt de l’activité automatique du mental, apaisement de la périphérie afin de chercher/trouver le Drashtar (conscience profonde). Le yoga (unité du corps et de l’esprit) est un moyen pour parvenir à entrer dans un état d’attention totale ou l’on peut s’unir avec le tout.

Le Yoga-Sutra est composé de 4 chapitres (Padaïs) :

1/ Samadhi Pada est le chapitre de la concentration qui conduit à la contemplation. Dans cette première partie, l’auteur décrit le yoga et la direction pour atteindre le Samadhi (état déconditionné libre des automatismes de comportement et de pensée). Il décrit les moyens d’y parvenir, passe en revue les obstacles que l’on peut rencontrer dans cette démarche (les vrittis) et explique comment les supprimer.

Dans cette partie, Patanjali propose de pratiquer intensément (dans un effort juste) afin d’apaiser le mental, de savoir lâcher-prise pour pouvoir accepter et être dans la réalité plutôt que dans la projection ou le désir. Il conseille d’être dans une démarche sincère et constante – voire de s’abandonner à dieu – pour pouvoir lever les obstacles et atteindre le Samadhi. Il faut pouvoir développer sa capacité de discrimination (distinction entre celui qui voit et ce qui est vu) et pour cela on peut passer par l’ashtanga yoga (Yamas, Niyamas, Asana, Pranayama, Pratyara, Dharana, Dhyana, Samadhi – j’y reviendrai si vous le souhaitez).

L’expérience de Samadhi induit un état intérieur de paix et de clarté = conscience de la réalité.

2/ Sadhana Pada est le chapitre de la pratique (spirituelle) et des stratégies pour désencombrer le mental. L’auteur y décrit deux formes de yoga : le Kriya Yoga (ascèse, étude des textes sacrés, dévotion) et de l’ashtanga yoga qui permettent de dépasser les souffrances émotionnelles (l’aveuglement, le sentiment d’égo, le désir de prendre, le refus d’accepter, l’attachement à la vie). C’est également le chapitre qui aborde la notion de Karma (conséquences d’actes accomplis dans une existence antérieure ou dans celle-ci qui nous suivent). Ce karma nous tient éloigné de l’état d’apaisement du mental. Il faut pouvoir s’en détacher (et il faut plusieurs vies pour cela) 😉

Screen-Shot-2013-01-08-at-10_03_47-AM

3/ Vibhuti Pada est le chapitre des « pouvoirs ». L’auteur y décrit l’état heureux qui est le résultat de l’action juste et du mental déconditionné. De façon très grossière, l’auteur dit ici que si on parvient à se débarrasser des obstacles mentaux et émotionnels, d’atteindre un état de concentration et d’attention avec un mental libéré, on est heureux MAIS il faut pouvoir AUSSI se libérer de ce sentiment de joie, de paix pour aller plus loin et chercher/trouver autre chose. Pour cela il faut passer par Dharana (concentration), Dhyana (méditation) et Samadhi (état déconditionné du mental). On vise ici le Samyama (conséquence de l’état de méditation = unité/pure conscience) qui est très difficilement atteignable.

4/Kaïvalya Pada est le chapitre de la libération. Une fois s’être libéré de ce sentiment de joie induit par les « pouvoirs » acquis, on peut connaître Kaïvalya (suprême liberté). Dans ce chapitre, Patanjali revient sur des thèmes déjà exposés dans les chapitres précédents mais en les développant (asana, effort régulier, karma…). Il y parle aussi de subjectivité de la perception (liée à nos schémas) et de la capacité à faire la distinction, après avoir suivi la voie du yoga. C’est seulement à ces conditions que la transformation s’opère et qu’on arrive au terme de ce chemin de vie(s) pour atteindre la liberté yogique.

Voilà en quelques lignes le résumé de ce livre que je vous encourage vraiment à parcourir car il permet d’éclairer des termes, des notions en rapport avec le yoga – que tout pratiquant a déjà entendu dans un cours où lu sur internet. Les fondements et le « but » du yoga deviennent plus clairs à la lecture des aphorismes. Certaines notions sont d’ailleurs très intéressantes à appliquer dans d’autres domaines de votre vie et pas seulement sur un tapis ! 

 

 

Du côté de chez moi

IMG_20140607_081740[1]   IMG_20140607_081707[1]

Cette semaine mais la dernière également, j’ai lu les romans de Rain Mitchell « Les chroniques de Lady Yoga » et « Lady Yoga en posture critique ».

C’est léger, ça se lit très facilement, il y a quelques clichés « yoga » mais on s’identifie un peu et on se prend au jeu de vouloir connaître la suite des histoires des unes et des autres…. Je lis beaucoup car je prends énormément les transports et ce sont deux petits romans qui se glissent parfaitement dans le sac et qui permettent de passer le temps très agréablement.

Je me suis aussi procurée deux livres yoga. Un qui aborde et approfondie la notion de chakras – je vous disais ici que j’avais envie d’en savoir plus sur le sujet. Je viens juste de le commencer, je n’ai pas encore plongé à fond dedans, je vous en dirais plus bientôt.

Egalement un livre sur le « perfectionnement » yoga. En fait c’est un livre qui aborde certaines postures et les détaille en expliquant comment entrer et sortir de la position et quels sont les muscles mobilisés. La partie anatomie est très intéressante, j’aime bien comprendre comment mon corps travaille.

 

IMG_20140529_162729[1]   IMG_20140607_081834[1]

Sinon cette semaine, quelques douceurs (pas le même jour je vous rassure). Un petit café latté dans un endroit très sympa à deux pas du canal Saint Martin : La chambre aux oiseaux – 48 rue Bichat dans le 10è.

Et quelques macarons à partager achetés chez Fauchon en sortant du yoga (oups) – la tentation était trop grande ! Coup de cœur pour chocolat/passion et vanille de bourbon…. Miiiiam…

 

IMG_20140606_142656[1]   IMG_20140606_142544[1]

J’ai la chance de faire un métier ludique dans le secteur culturel. Là il s’agit de deux photos prises lors d’une répétition pour une création théâtrale avec des jeunes comédiens amateurs. Essayage de costumes et mise en place du décors…

 

2692480_11_b  paros-bay

J’ai enfin réservé ma semaine de retraite yoga en Grèce pour mi-juillet. On en reparlera très bientôt mais je suis hyper contente. C’est la première fois que je saute le pas de partir seule, dans un autre pays…. (je suis ultra froussarde sur ces questions). Le programme : pratique dynamique le matin et pratique plus douce le soir avec, en journée, le temps de se promener, de découvrir l’Ile. L’hôtel est trop beau et j’espère que nous profiterons d’un vrai temps de vacances ! J’ai hâte !!

 

Voilà pour cette semaine, plutôt cool.