Monblogyoga et moi

Et voilà… le temps est venu pour moi de vous raconter mon histoire avec ce blog, depuis sa création en 2014 jusqu’à aujourd’hui, date à laquelle je choisi de le fermer – en douceur.

J’ai commencé la rédaction du blog alors que le yoga prenait de plus en plus de place dans ma vie, avec le désir de partager mes émotions, mes découvertes et sans doute aussi, comme un journal « intime » pour conserver mes souvenirs, une trace de ce chemin.
Je travaillais à Paris à l’époque et j’avais la chance de découvrir une offre ultra riche et fournie pour pratiquer et découvrir tous les styles de yoga possibles et inimaginables. Et devant toute cette offre, qui en banlieue n’existait pas du tout, j’ai voulu partager et peut être donner mon avis afin de permettre à d’autres yogis « débutants » de s’y retrouver un peu.
Donc j’ai rédigé des articles sur les différents studios de yoga parisiens et sur les professeurs que je rencontrais au gré de mes découvertes.
Après seulement quelques semaines, je rencontrais Patrick Frapeau et décidais de suivre son enseignement – même si cela me demandait – à l’époque – de traverser tout Paris. Les articles « j’ai testé pour vous » se sont fait plus rares donc…
Mais le choix de me former professionnellement à l’enseignement du yoga, mon voyage en Inde, mon changement de vie progressif, mes prises de consciences…. etc… méritaient d’être partagés avec vous, lecteurs, toujours dans l’idée que mes tentatives, mes essais pourraient servir à d’autres et donner des pistes.

Les articles sur les formations ont d’ailleurs beaucoup plu et j’ai reçu énormément de commentaires sur mes choix et les différentes formations proposées à Paris. J’ai toujours pris le temps de répondre et de donner mon avis franchement aux questions sur ces sujets.

Depuis 3 ans, je prends le temps de rédiger pour ce blog, je crée des séquences « yoga maison », je partage mes recettes végétariennes, je vous parle de mes humeurs au sujet de l’univers yoga et de ma blessure… etc…
Mais il y a un an, j’ai pris la décision de réduire le nombre d’articles publiés par semaine. Je suis passée de 3 articles par semaine à 2 puis seulement 1.
En septembre 2016, j’ai senti le besoin de passer moins de temps derrière cet écran et plus de temps à développer mes cours, à accompagner mes élèves et à toujours me former.
Je ne pouvais plus dédier autant de temps à MONBLOGYOGA mais je n’acceptais pas de tout stopper.

Aujourd’hui, mes semaines sont très remplies, je donne beaucoup de cours et je travaille pour les préparer, pour construire des séquences intéressantes pour mes élèves. J’ai de nombreux projets yoga pour l’année 2018 et il faut absolument que j’y dédie du temps pour pouvoir les construire.
Je continue de pratiquer chez moi et je vois Patrick régulièrement. Je poursuis le protocole de traitement de la blessure et je prends du temps pour me former et toujours apprendre.
Ma vie personnelle a beaucoup évolué également et il devient presque impossible de TOUT concilier. J’ai le sentiment que je ne suis pas en mesure de tout concilier correctement.

Donc je prends la décision aujourd’hui de stopper la rédaction de ce blog qui m’aura accompagnée, qui aura servi de témoin durant ces trois dernières années et demi.
J’ai pu échanger avec quelques uns d’entre vous et se fut toujours de super discussions. J’ai eu l’occasion de rencontrer certains lecteurs en chair et en os et c’était top !

Ce blog a été un support, une vitrine, un lien, un outil me mettant en relation avec des yogis vivant très loin de chez moi…
Ce blog est le carnet de voyage de ma vie yogi depuis mars 2014 et c’est dingue tout ce qui s’est passé !
Alors merci encore une fois, merci d’avoir lu et d’avoir répondu, d’avoir posé des questions et d’avoir participé, merci aux professeurs et aux amis yogis d’avoir joué le jeu des « portraits yoga », merci à tous, vraiment.

On se croisera probablement ailleurs, dans la vraie vie 🙂
Namaste

Publicités

être un yogi

J’entends parfois dire que nous (les yogis) sommes des gens un peu bizarres, voire perchés, que nous regardons les choses différemment et que nous abordons les sujets de la vie de façon déroutantes au regard des autres.
Evidemment lorsque je dis « les autres », je parle de personnes qui ne pratiquent pas ou pas encore très souvent le yoga.
Je ne cherche pas particulièrement la compagnie d’autres yogis même si c’est apaisant de me retrouver au contact de personnes semblables. Je trouve que la différence est très riche d’enseignements. Le fait d’évoluer dans une famille et d’avoir des proches qui n’y connaissent rien en matière de yoga ne m’est pas désagréable, bien au contraire. Leur point de vue – toujours très novice – me permet de clarifier mes propos et d’affiner ma pensée lorsque je veux leur expliquer ou leur transmettre des valeurs liées à la pratique du yoga. Cela m’aide aussi à questionner mon enseignement et ma façon d’aborder les choses avec mes élèves (pour la plupart débutants ou intermédiaires).


Cependant je suis bien obligée de constater que je suis un peu étrange et que la pratique du yoga a fait émerger dans ma vie quotidienne des éléments que je ne retrouve pas dans la vie de mes proches.

Et lorsque je prends un peu de recul, ces différences me font sourire…

Car moi, ce que j’aime dans la vie c’est :
– Inspirer et expirer en contrôlant ma respiration et en l’allongeant au maximum
– Tenir mon tapis de yoga dans mes mains et le dérouler au sol… même si je ne vais faire que le regarder 😉
– Imaginer une séquence pour mes élèves et la tester sur moi
– Dévier du programme de ma séquence perso et tester de nouvelles postures, de nouvelles transitions
– Me casser la figure sur mon tapis et recommencer
– Expliquer ma philosophie de vie et les transformations opérées à mes proches
– Lire des livres sur l’anatomie (je détestais la biologie et les sciences de manière générale)
– Enchainer des salutations au soleil pour chauffer mon corps
– Préparer un thé après la séance pour « prolonger » la pratique
– Répéter des mots sanskrit et chercher le nom des postures
– Regarder des photos yoga sur tous les réseaux sociaux possibles
– Poster des photos yoga sur tous les ….. idem….
– Avoir des courbatures dans des endroits insoupçonnés du corps après une grosse séance
– Chanter un OM, à voix haute ou dans ma tête
– Les 10 premières minutes sur mon tapis, lorsque je m’échauffe
– Changer mon alimentation et sentir ce qui me fait vraiment du bien à l’intérieur
– Me faire ajuster par mon professeur dans une posture et sentir que « ça bouge »
– Redécouvrir une posture
– Marcher en pleine conscience et dérouler ma pensée en avançant
– La shoot de plénitude après un cours de yoga
– Avoir la sensation d’être ancrée, de sentir la force du sol….
– …. Et en même temps, me sentir très légère et confiante
– Repérer les blessures chez mes élèves et chez les gens de mon entourage
– Le silence

Voilà, Est-ce que ces petits kiffs sont bizarres, Est-ce qu’ils font de moi une personne vraiment différente ??
Je ne sais pas si en commençant le yoga il y a 7 ans, je soupçonnais toutes ces choses… Probable que non, car j’aurais pu démarrer bien plus tôt si j’avais pu savoir le bonheur de cette vie 🙂

Technologies et dépendance

Et me revoilà après 15 jours d’absence. La cause est très simple, mon ordinateur avait plus ou moins rendu l’âme. Plus ou moins car grâce à un réparateur, j’ai pu le récupérer sans être obligée de vendre un organe pour payer la remise en état !
Je n’étais pas totalement privée de connexion ou de technologie et j’ai pu gérer les mails depuis un téléphone. Pour ce qui est du blog en revanche, j’ai bien tenté d’écrire un post depuis mon smartphone mais en vain, écran trop petit, manque de facilité pour écrire et pour se relire sans parler de la recherche d’iconographie pour illustrer l’article…. J’ai renoncé devant ce qui s’annonçait comme une grosse galère 🙂
J’ai continué d’utiliser les réseaux sociaux et de les alimenter du mieux possible – d’ailleurs si vous n’êtes pas encore abonné(e)s à mes fils d’actualité, mon compte instagram est ici et le Facebook ici.

C’était une période un peu compliquée et en même temps très calme car comme vous le savez ou le présupposez sans doute, la rédaction d’articles pour le blog est très chronophage. C’est un vrai boulot à part entière pour lequel il faut faire des recherches, lire, réfléchir et préparer des séquences yoga, des thèmes d’articles, des recettes… Il faut aussi chercher des images ou les faire soi-même… tout cela prend énormément de temps et d’énergie.
Ces quelques jours sans écrire ici m’ont donné l’occasion de réfléchir un peu et de prendre du recul au sujet du blog notamment.
J’avais déjà pris la décision il y a un an de publier un peu moins fréquemment en passant d’un article tous les deux jours à deux articles par semaine. Cela m’a donné l’occasion de mieux travailler mes contenus et de les préparer en avance. Cela m’a aussi permis de passer moins de temps derrière mon ordinateur et un peu plus à l’extérieur avec des vrais gens 😉

Il y a quelques mois, j’aurai pété un câble de ne pas pouvoir écrire pour le blog pendant 15 jours, j’aurai cherché un ordinateur de façon frénétique afin d’assouvir mon besoin de rédiger et de partager avec vous.
Cette fois-ci, pas de stress à ce sujet, j’étais certes un peu embêtée de ne pas pouvoir mettre à jour le blog mais j’étais surtout ennuyée de ne plus avoir mon ordinateur. Et il est un peu là le problème.
Cet outil a trop d’importance à mes yeux et je viens de m’en rendre compte. Mon ordinateur, en plus de me servir pour les emails, le blog et le site web pro, contient toute ma comptabilité professionnelle, des images pro et perso, des tonnes de documents ultra importants qui me manqueraient énormément si mon ordi venait à me lâcher.
Cette dépendance est vraiment mauvaise je crois.
Est-ce qu’elle pourrait être évitée ? Je n’en sais rien, je vous demande votre avis….

Toujours est-il que j’ai pris plusieurs décisions dans ces deux dernières semaines.
La première : effectuer une sauvegarde de mes fichiers pro et perso indispensables – just in case :/
La seconde : écrire encore un peu moins ici sur le blog et passer à un article/semaine afin de me laisser du temps pour choisir et préparer mes posts.

Un jour viendra où j’arrêterai d’écrire sur le yoga. C’est une évidence. Non pas parce que je n’ai plus rien à dire mais parce qu’échanger sur le yoga en vrai avec des personnes réelles qui répondent c’est quand même vachement mieux ! 🙂
Nous n’en sommes pas là, je prends toujours beaucoup de plaisir à écrire en pensant que vous me lirez et que certains commenteront. J’apprécie toujours vous donner mon avis sur les studios ou les professeurs « essayés » bien qu’à présent cela tourne beaucoup autour de Patrick Frapeau qui est mon unique enseignant.
C’est toujours chouette de construire des séquences pour les partager ici et de parler de mes états d’âmes en rapport avec cette discipline et son évolution…. Donc je n’ai pas encore déposé la souris, mais j’y pense de plus en plus souvent et j’ai le sentiment que cette période d’écriture sur le yoga s’approche de la fin, en ce qui me concerne.

Donc je vais m’arrêter ici pour aujourd’hui et aller au contact du réel… Je vous retrouve d’ici une semaine pour un nouvel article – restez connecté(s) !
NAMASTE

bloganniversary

Ca y est, c’est comme une relation qui aurait franchi un certain cap, le blog fête ses 3 années d’existence. C’est beaucoup 3 ans, même si cela parait peu.
3 ans, c’est des heures et des heures passées à chercher, à lire, à écrire, à trouver des sujets yoga, des recettes, des idées de séquences…
Des heures et des heures à prendre des photos, la plupart du temps un peu ratées…
Des heures et des heures à tester des professeurs ou des studios de yoga pour pouvoir en parler ici…
Mais c’est surtout des discutions inspirantes sur des sujets très divers et en même temps reliés par la discipline du yoga d’une façon ou d’une autre…
Ce sont aussi des recherches qui m’ont poussée à en découvrir et à en apprendre d’avantage sur moi et sur cet art…
Ce sont encore des rencontres avec des personnes que je suis maintenant à travers les réseaux sociaux et que j’espère rencontrer un jour dans la vraie vie…

Même si la tenue d’un blog est chronophage et exigeante…
Même si je suis passé par des phases de lassitude…
Même si je reçois des mots un peu durs et pas toujours très bienveillants…
Même si j’ai pensé laisser-tomber quelques fois…
Même si le rythme de publication est parfois irrégulier…
… Je savoure chaque mot écrit ici
… Je souris chaque fois que je lis un commentaire intéressant ou un retour d’expérience
… Je suis heureuse de constater que le blog est suivi et que son contenu doit apparemment convenir à quelques personnes
… j’apprécie chaque échange et travaille à ne pas me laisser déstabiliser par ceux qui sont blessants
… Je me remets en question et essaie d’améliorer l’outil et le contenu dès que je le peux
… Bref, je continue d’apprendre grâce à MONBLOGYOGA
… et je prends toujours beaucoup de plaisir….

ALORS MERCI POUR TOUT !
Car s’il n’y avait pas de visiteur, si vous n’étiez pas là, ce blog n’aurait aucune raison d’être 🙂

A très vite pour la suite
NAMASTE