Hello June

Je ne le fais pas souvent mais parfois en début de mois je rédige – ou mets à jour – une liste avec des envies.
Des choses que je voudrais entreprendre, des projets à initier/développer/terminer, des gens que j’aimerais recontacter et revoir, des sorties ou des lieux que je voudrais visiter mais aussi des petites phrases qui m’inspirent et des citations qui me guident…
Ce n’est pas forcément évident, car comme je vous le disais dans un article précédent, j’aimerais arrêter de faire des listes car elles ont, sur moi, un effet culpabilisant et frustrant si je ne réalise pas ce qui est noté dessus. J’ai l’impression de me décevoir, de me trahir lorsque je ne vais pas au bout.
Alors cette liste-là, j’essaie de l’aborder un peu différemment, je l’imagine comme une wish list, une liste de souhaits qui se réaliseront ou pas et qui sont très bien « décalables » dans le temps…
Je n’en fais pas toute une histoire lorsque je me rends compte que je n’irai pas au bout et que je ne cocherai pas toutes les envies, j’actualise simplement au fur et à mesure.
De nouvelles choses s’ajoutent en cours de route et d’autres perdent de leur intérêt toutes seules…

Pour juin, qui rime pour moi avec la fin de presque tous mes cours collectifs, j’ai envie de m’amuser et de prendre du temps pour moi. Ce sont les deux grands axes.
Alors voici ma liste pour juin 2017 (certaines lignes sont présentes chaque mois) :
– Proposer des cours qui sortent de « l’ordinaire » à mes élèves (ex : cours thématique inédite, initiation à un yoga en particulier… etc)
– Organiser des apéros/goûters de fin d’année pour se souhaiter un bel été
– Profiter du dernier atelier yoga pour s’amuser et préparer les cours en plein air
– Systématiser ma présence dans les cours de Yoga Mysore de Patrick Frapeau
– Poursuivre les classes Ashtanga au Tigre Yoga Club et continuer de pratique le Vinyasa à la maison
– Me faire masser et me faire couper les cheveux
– Trouver des nouveaux sentiers pour marcher
– Terminer mon livre « les intéressants » de Meg Wolitzer
– Passer un peu de temps avec mes amies (notamment une copine qui va passer une semaine en région parisienne alors qu’elle vit à Bordeaux)
– Préparer mon été, mes déplacements, mes vacances
– Visiter des jardins, des jolis lieux avec de la verdure
– Nager et marcher
– Redécorer mon appartement
– Préparer le voyage en Inde de l’hiver prochain

Voilà pour les grandes lignes, il y a de nombreux « tiroirs » pour chacune d’entre elles et des projets connexes mais globalement mon mois de juin s’articulera autour de cela !

J’aime beaucoup cette période de l’année. Il fait beau, chaud, les journées sont longues et bien qu’une année de cours se termine, on prépare ce qui arrivera l’an prochain avec son lot d’ateliers et d’envies yoga.
Je me sens toujours plus légère et plus énergisée pendant ces fins de printemps/début d’été alors j’en profite 🙂

Est-ce que vous êtes du genre à faire des listes d’envies vous ? Qu’Est-ce que vous aimeriez accomplir ou découvrir en ce mois de juin ?

Publicités

Une semaine en été

Un petit billet d’humeur, comme ça, rapido, en passant…

Cette année, mon été fut moins « mouvant » que l’année dernière. Alors qu’il y a un an – à la même époque, j’avais vu l’Ile de Paros en Grèce, l’Ile d’Oléron et Barcelone, cet été, je n’ai presque pas bougé de mon département yvelinois préféré ! Une escapade tourangelle de trois jours a constitué mon unique voyage de l’été. Vous le savez j’ai travaillé, j’ai préparé la rentrée dans le but de développer cette toute nouvelle activité de professeure de yoga. Et puis avec l’Inde qui date de février et mon planning de ces derniers mois un peu plus « souple » que ce que je connaissais jusqu’alors – dans le monde salarié – je n’ai pas ressenti le même besoin de prendre l’air qu’habituellement. Mon porte-monnaie non plus n’en avait pas vraiment le désir !

Je suis donc restée sagement en région parisienne pour donner des cours en plein air et prospecter afin de constituer une activité correcte pour la rentrée. D’ici quelques jours, je publierai mon planning. Pour ceux qui ne peuvent pas attendre, il est disponible sur mon site web professionnel.

Résultat de ce travail, je suis contente. J’ai un planning prévisionnel qui semble honorable pour une première année…. A condition que tous les cours se maintiennent – évidemment ! Je vais donc pouvoir dispenser des cours collectifs au sein de deux associations situées à côté de chez moi, mais aussi au sein d’une salle de sports. Les cours en entreprises se sont eux aussi étoffés et je continue de donner des cours à une petite poignée de clients particuliers. Sur le papier, tout cela semble idyllique et je savoure franchement chaque bonne nouvelle, chaque nouveau contact… Mais je garde les pieds sur terre, il faudra faire mes preuves et accompagner mes élèves sur le chemin du yoga de façon à ce qu’ils souhaitent poursuivre en ma compagnie… Remplir des cases sur un excel est facile ; Se dire que derrière il y a des gens qui attendent de découvrir une discipline, de s’enrichir, de progresser, d’évoluer… Ca c’est autre chose.

Et de façon très pragmatique, une case dans un tableau excel représente aussi un revenu ! Et oui !!! Point ultra important et sensible de cette démarche. Car même si j’ai tout quitté pour vivre ce qui me faisait vraiment envie, je ne perds pas de vue qu’on ne vit pas simplement en se nourrissant de passion… Non il faut y mettre des légumes aussi ! Mes indemnisations chômage arrivent à terme et il faudra que le reste suive pour continuer à vivre ce rêve !

Arrêtons de détailler les potentielles situations stressantes. Pour le moment, le planning est svelte, ni trop mince, ni trop dodu, il est de taille normale pour un début d’activité ! Et j’en suis TRES CONTENTE !!!

20150806_184909

Cet été fut aussi l’occasion pour moi de faire de jolies rencontres, en commençant par les élèves qui ont suivi les cours en plein air tout l’été. Une poignée de personnes enthousiastes, motivées et désireuses de se faire du bien en pratiquant le yoga au soleil, j’ai adoré donner ces cours !

J’ai aussi teaché en plein air pour le compte d’un C.E d’une société basée à côté de chez moi. Public différent mais tout aussi curieux et ravi à l’idée de découvrir une activité pendant leur pause déjeuner ! C’était stimulant de les retrouver chaque semaine.

J’ai fait LA rencontre de mon été : la fondatrice d’une association avec laquelle je travaillerai dès septembre. Véritable rencontre sincère, logique, naturelle. Au-delà du fait que nous allons collaborer, c’est une personne qui (je ne sais pas si elle lira cet article) me répond, qui est dans une énergie très similaire à la mienne et avec qui je vais – sans aucun doute – développer bien plus qu’une relation de travail !

Voilà pour ce billet d’humeur, ou d’étape, on peut le voir comme on veut. Cet été marque un tournant dans la construction de mon activité et annonce une année 2015-2016 plutôt réjouissante ! Je ne manquerai pas de vous donner des nouvelles de tous ces projets dans le courant de l’année.

Belle rentrée à vous !