Une semaine détox – on s’bouge !

Faire des efforts pour rééquilibrer son alimentation après les excès est une excellente chose mais, vous le savez, si votre vie est sédentaire, le meilleur des régime ne suffira pas à vous redonner la pêche ! Pour se sentir bien dans son corps et retrouver de l’énergie, il faut se bouger. Il faut intégrer à votre quotidien des moments un peu plus sportifs que le simple fait de courir après le bus ou le train (ce qui est un bon début cependant) 😉

Aujourd’hui je ne vais pas vous décrire une séance yoga détox mais vous donner des tips pour intégrer plus de mouvements dans votre vie !

– Prenez les escaliers
Si vous vivez en étage ou si vous travaillez en étage, essayez de prendre les escaliers un peu plus régulièrement en montant et SYSTÉMATIQUEMENT en descendant. Evidemment si vous vivez/travaillez ou 8ème et que vous devez changer d’étage toutes les heures, c’est très difficile mais si vous prenez les escaliers le matin quand vous arrivez, le midi pour l’aller/retour cantine et le soir pour partir, c’est tout de même mieux que de systématiquement attendre l’ascenseur ! Et mine de rien, ça renforce les muscles des cuisses, les fessiers et si vous montez rapidement vous travaillez aussi en cardio en sollicitant le cœur ! Tout bénef’ quoi !!!!

– Marchez
Ce n’est pas moi qui le dit. Descendez de votre bus une station plus tôt ; ne cherchez pas à vous garer dans le hall de votre immeuble ; allez chercher le pain à pieds ; faites le marché ; baladez-vous 1h le dimanche plutôt que de regarder la TV…. Tous ces détails vous permettront de faire les fameux 7000 pas par jour recommandés comme le minimum syndical de l’activité physique !

master-class

– Courez ou marchez vite
Pendant votre semaine détox, prenez une bonne résolution sportive. Le running ou la marche rapide sont des sports intéressants pour le cardio, ils ne coûtent pas cher (mis à part de bonnes chaussures), ils se pratiquent partout et par tous les temps. Commencez par une ou deux sorties par semaine en y allant progressivement (on commence par courir 15min puis 18 puis 20, puis 25…. etc… et si vous marchez, on commence par des sorties de 30min, puis 40…. etc). Pas la peine de se fixer des objectifs de maboules car on ne tiendra pas sur la durée. Une ou deux sorties par semaine c’est bien, surtout si on a déjà 1000 autres trucs à faire…. Et rappelez vous que 20 minutes de marche rapide c’est toujours mieux que 0 minute de marche rapide !!!! Ne mettez pas la barre trop haut et ne vous frustrez pas. L’hygiène sportive n’est pas toujours facile à mettre en place.

– A votre séance de yoga quotidienne ou hebdomadaire :
ajoutez des torsions (utkatasana en torsion / anjaneyasana en torsion / marychiasana….) les twists sont très bons pour l’élimination car ils massent les organes internes et « essorent le corps », lui permettant de se libérer plus facilement de ce qui l’encombre.
Intégrer du gainage en tenant vos chaturanga par exemple ou en pratiquant vasisthasana. Le gainage favorise le renforcement musculaire de tout le corps. C’est un exercice très complet.
Accélérer le rythme. Faites vos salutations au soleil plus rapidement que d’habitude, cela aura pour effet d’augmenter le rythme cardiaque et chauffera le corps plus vite.
Pourquoi ne pas faire quelques abdominaux pendant votre séance yoga ? Exemple : Sur le dos, genoux pliés sur la poitrine et mains au sol de chaque côté. Levez jambe droite vers le ciel en inspirant, descendez la JD vers le sol en expirant sans déposer le pied. Inspirez pour remonter la jambe vers le ciel, expirez pour replier la jambe. Idem à gauche. Ce cycle 10 fois.

– Respirez
Demandez conseil à votre professeur de yoga afin qu’il vous montre des exercices de respiration, des kryias. Assez complexes à réaliser, les kryias permettent de nettoyer le corps, de masser les viscères.

Ce que je vous conseille pour intégrer tous ces détails : Notez les dans un agendas ! Ca parait un peu scolaire mais le fait d’ouvrir son téléphone ou son agenda papier et voir « sortie running 25min », ça permet déjà de ne pas zapper et de dégager un vrai moment pour se bouger.
Et souvenez-vous qu’au-delà des objectifs fixés, il faut être indulgent et bienveillant envers soi-même. Un corps maltraité ou mal-aimé, une opinion trop dure sur vous-même… etc…. ne vous aideront pas! Allez y cool et faites ce que vous pouvez, de la meilleure façon possible.

Le yoga est-il un « complément » ?

Un petit billet d’humeur, ça faisait longtemps…. Non ?? Si….

Mes élèves me disent souvent que le yoga est un « bon complément » à leur(s) autre(s) activités sportives…. Je dois bien dire que cette phrase m’interpelle systématiquement. Car même à mes débuts, je n’ai jamais considéré le yoga comme un complément à quoi que ce soit. Je pratique et j’ai toujours pratiqué le yoga indépendamment du reste (danse, natation….), sans imaginer que cela pouvait être une activité parallèle. Je l’ai toujours abordé comme une discipline à part entière  et d’ailleurs quand on s’y intéresse sincèrement et qu’on intègre pleinement le yoga à sa vie, cela laisse en vérité peu de temps pour pratiquer d’autres types d’activités.

Alors oui si on prend 1h30 de cours par semaine, les autres soirs on peut avoir le temps pour autre chose, pour varier et diversifier ses activités. Courir, nager, danser…. De toute façon ce qui compte c’est de se bouger un peu – n’est-ce pas ? Je trouve cela très très bien – vraiment. Moi-même je cours 2 fois par semaine et j’aime beaucoup l’effort que me demande la course. Intensité différente, endurance, respiration modifiée en comparaison du yoga, sensation après la course…. sont autant de sensations que j’apprécie retrouver lorsque je cours…. Mais pour moi c’est la course qui viendrait donc en complément du yoga et non l’inverse. Alors oui je pratique énormément le yoga et en terme de nombre d’heures consacrées, la course ne fait pas le poids…. Elle est « sous-représentée » au niveau de mon activité physique.

Ce qui retient mon attention dans cette phrase est que j’ai le sentiment que le yoga pourrait être abandonné en cas de manque de temps. Comme si « l’activité complémentaire » allait disparaître du planning personnel au moindre empêchement. C’est donc moins important de pratiquer le yoga que de faire sa demi-heure de natation quotidienne à l’heure du déjeuner ???!! Et je crois aussi que ce qui me gêne, c’est que tant que le yoga sera considéré comme une activité secondaire, une « bonne forme de relaxation », il ne trouvera pas une place juste. Cette discipline se popularise, c’est indéniable, mais il ne faut pas la rendre anecdotique ou se dire que c’est simplement « une chouette proposition détente » pour les clients/adhérents/élèves….

7885c2_4f59b84b3c414989be06343aa25cdacf_jpg_srz_500_333_85_22_0_50_1_20_0

Il faut considérer le yoga à part entière et lui laisser toute la place qu’il mérite afin que ses bienfaits se fassent vraiment sentir dans notre vie.

Alors bien entendu je ne vais pas vous dire comment organiser vos journées et vos activités, chacun est tout à fait libre de faire comme il l’entend – heureusement. Cependant, un conseil, plutôt que de diversifier à outrance les activités qu’on fait dans la semaine, il est peut être parfois judicieux de se recentrer sur une ou deux disciplines afin de les laisser infuser et se diffuser dans notre vie. Comme ça, juste pour voir ce que ça donne…. Et c’est valable pour toutes les disciplines, pas uniquement pour le yoga…. Mais je vous parle du yoga car c’est ce que je connais et expérimente chaque jour !

Voilà, rien de bien déterminant dans cet article, mais j’aime bien retenir les petits « mots » de mes élèves ou des responsables de structures pour lesquelles je travaille et en discuter avec vous – j’avais prévenu, il s’agit d’un billet d’humeur…. Belle journée !

La yoga nous rend beaux !

Comme vous le savez, pour valider la formation suivie chez Gérard Arnaud, il a fallu que je rédige un mémoire…. Enfin « mémoire » est un bien grand mot puisqu’il s’agit plutôt d’une dizaine de pages (un dossier) sur notre rapport au yoga. J’ai décidé – pour sortir du côté « journal intime » ou « carnet de bord » d’aborder un thème qui me porte depuis que j’ai commencé à pratiquer le yoga : l’acceptation de soi.

Donc aujourd’hui je voulais aborder avec vous la notion de beauté et comprendre ensemble comment/pourquoi le yoga nous rend plus beaux. Car c’est un fait, le yoga est la meilleure crème beauté au monde ! N’avez-vous jamais entendu quelqu’un vous dire (depuis que vous pratiquez) : « tu as l’air plus détendu(e) », « ça te va bien le yoga », « tu sembles plus zen, plus relax »…..????? Moi je l’entends tous les jours ! Faut dire que je pars de loin. Je suis – de nature – une boule de nerfs stressée, anxieuse et mal dans sa peau, donc je ne peux qu’aller mieux !!!

Pour commencer je crois qu’il faut d’abord donner une sorte de définition de la beauté. Il ne s’agit évidemment pas de celle – retouchée – que l’on voit dans les magazines ou sur les affiches publicitaires. Celle-ci n’existe pas, de fait, et n’est absolument pas représentative de ce que les humains trouvent beau – réellement je veux dire. Il ne s’agit pas d’une taille écrite sur une étiquette ou d’une longueur de cheveux ou d’une couleur de peau…. Une personne belle, peut importe son aspect physique est une personne qui s’accepte et qui est en paix avec ce qu’elle est. Celle-là rayonne, irradie autour d’elle comme un champ magnétique de bonheur et de positivité. La sérénité qu’on parvient à trouver lorsqu’on s’accepte tel(le) que l’on est – c’est ça le secret de la beauté. Essayez, vous verrez que cette harmonie intérieure vous permettra de vous sentir plus beau et que fatalement votre entourage vous trouvera plus beau !

Venons-en au cœur du sujet, comment/pourquoi le yoga amène t-il cela? J’ai envie de dire ENFONSSONS UNE PORTE OUVERTE DES LE DÉPART : le yoga est la recherche de l’union du corps et de l’esprit. Une fois unis, ils ne sont plus en opposition ou en guerre. L’esprit accepte le corps, ses potentialités, ses limites, ses forces…. et le corps apaise l’esprit grâce à une pratique concentrée et conscientisée. A la fin d’une séance, il est très rare de penser qu’on a été nul ou qu’on aurait pu mieux faire. Généralement, après la relaxation, c’est une sensation apaisante qui envahit le corps et le mental. On se sent parfois vidé ou fatigué mais en paix, serein.

D’autre part, le yoga nous invite à ressentir intérieurement les choses et non pas à les constater physiquement. Dans mes cours, j’insiste souvent sur le fait de ressentir et non pas de regarder. Il faut arrêter de se regarder, de se comparer et commencer à s’écouter. Je crois que cette notion est fondamentale lorsqu’on commence une démarche d’acceptation de soi. Le diktat des apparences est très fort et la notion d’écoute intérieure est parfois vécue comme une marque de faiblesse dans nos sociétés compétitives. On tait les sensations (maladies, dépression, blessures) pour ne pas PARAITRE faible aux yeux des autres. Tout le monde le fait ! Nous sommes éduqués comme cela.

kung_fu_panda_2_LA%20PAIX%20INTERIEURE

Lorsque la vapeur s’inverse – avec le yoga notamment – on lâche un peu ces désirs de beauté, de force, de courage, de pouvoir…. et on devient plus cool, moins drastique, moins intransigeant avec soi-même, avec les autres. On trouve une forme de paix, de sérénité, de bienveillance et on s’apaise.

C’est aussi pour cela que je suis un peu réfractaire aux selfies yoga et autres photos « performance » qui pullulent sur la toile. La plupart du temps, elles ne sont pas source d’inspiration mais plutôt vécues comme frustrantes et démoralisantes pour les pratiquants qui n’ont pas les possibilités de faire la même chose. Méfions-nous de ces soi-disant comptes instagram ou Facebook « motivants » qui publient des photos toujours plus impressionnantes. Car l’effet recherché – ne l’oublions jamais – est le marketing. Ces comptes sont souvent alimentés par des marques et elles ont toutes quelque chose à vendre ! Lorsqu’il s’agit de yogis ou de yoginis qui postent ce genre de photos, je suis d’accord à condition que le but recherché soit le témoignage mais là encore méfions-nous des discours en apparence positifs qui ne sont en fait que l’expression d’un égo pas totalement maitrisé !

Le yoga est une quête intérieure et non pas une démonstration de force ou de souplesse sur fond de coucher de soleil ! J’arrête là mon combat anti-selfies yoga. Il m’arrive d’en faire pour le blog ou pour les réseaux sociaux, afin d’illustrer un propos mais ce n’est vraiment pas ma tasse de thé (de yogi tea – non? ok ? la vanne est pourrie??!).

Pour conclure et de façon très objective, je pourrais aussi vous dire que le yoga, pratiqué régulièrement, crée une silhouette harmonieuse, développe une force physique qui permet de prendre confiance en soi, détend les traits du visage (les rides en gestation), améliore la capacité respiratoire, le maintien du dos, dessine de jolis abdominaux….. et rend plus beau….. Tout cela est vrai et aide à se sentir mieux dans son corps, dans sa peau. Mais ce ne sont que des effets, des suites logiques à une pratique consciente  – au fait de vivre dans le YOGA.

DONC CONCLUSION, PRATIQUEZ ET VOUS VOUS SENTIREZ MIEUX !

 

J’ai testé pour vous… Le Studio Omm Yoga

Dimanche 10 mai, pour fêter le premier mois d’existence du Studio Omm Yoga, les professeurs avaient organisé une journée portes ouvertes avec plusieurs cours. Cet évènement fonctionnait sur donation – plutôt cool non ??

Que dire de ce coquet petit studio situé dans le 3ème arrondissement ? On arrive par un porche puis on se dirige au fond d’une cour pavée où se trouvent des galeries, des ateliers… et sur la gauche, on découvre le studio. En arrivant, j’ai été accueillie par une femme sympathique qui m’a pointée (il fallait s’inscrire pour participer) et m’a dirigée vers les vestiaires. Je m’étais inscrite pour suivre un cours d’1h30 de Jivamukti avec Klara Puski. Une fois changée, j’ai donc pu accéder à la salle et unique salle du studio pour suivre le cours de Klara entourée par une vingtaine d’autres personnes.

Le lieu : Le lieu est très bien situé (métro Chemin vert ou Bastille à proximité), l’environnement est plutôt classieux et un peu bo-bo. Le studio est petit, certes, mais très beau et on voit qu’il a été ouvert il y a peu de temps. Les peintures sont encore propres, les casiers pour ranger les affaires sont en très bon état, le mobilier est coquet, épuré et invite à une forme de sérénité (teintes de beige, blanc, bleu glacé, vert amande…). La salle est de taille moyenne et peut contenir – je pense – une trentaine de personne sans être trop « touche-touche ». Il y a des tapis sur place et de quoi les nettoyer (vous connaissez mon obsession). La salle est très lumineuse, il y a une porte-fenêtre qui donne sur la cour et des ouvertures tous le long d’un grand mur. Elle est également équipée d’un miroir. Bon, c’est vrai que la présence d’un miroir peut parfois gêner les gens. On n’a pas toujours envie de se mater lorsqu’on fait des postures et cela peut même déconcentrer…. L’idée du miroir ne m’emballe pas plus que ça, mais d’autres personnes trouveront sans doute cela très chouette.

Photo-ommstudio-  c700x420bis

Le cours et la prof : J’avais déjà pris un cours de Jivamukti il y a quelques mois au Studio Be Yoga (près de Montparnasse). J’avais plutôt apprécié mais sans plus, ne voyant pas la corrélation entre la musique diffusée et le cours. Dimanche, j’ai ADORÉ le cours de Klara. Je suis arrivée un peu « chafouin ». Je n’avais pas pratiqué depuis deux jours (la formation Gérard Arnaud s’était terminée vendredi 8) et j’avais l’impression de manquer d’énergie. Au bout de quelques minutes de pratique, Klara a mis de la musique et je me suis sentie emportée, motivée par le son qu’elle proposait. Les postures s’enchaînaient comme dans le vinyasa et la température est très vite montée de quelques degrés. Mais avec la musique dynamisante en toile de fond, j’ai trouvé le flow et me suis laissée porter. C’était très agréable, très fluide…… même si le cours était en anglais (outch). A la fin, j’avais le sentiment de pouvoir en faire encore pendant 1h, j’étais powerfull, énergisée à mort et prête à sourire à tous ceux qui croiseraient mon chemin !!!! N’est-ce pas ce qu’on attend d’une bonne pratique ???? 😀

35026e4

Le principe de la journée portes ouvertes sur donation : Je trouve cette idée super géniale. En Inde, ça fonctionne un peu comme ça. La plupart des cours sont gratuits ou fonctionnent grâce à ce que les gens veulent bien donner. Evidemment, à Paris, un Studio pourrait difficilement vivre uniquement grâce aux donations des élèves mais pour des évènements comme celui-ci, j’apprécie vraiment l’initiative. Je ne suis pas une spécialiste et je ne saurai jamais la somme récoltée mais je crois que les pratiquants connaissent le prix d’un bon cours et savent se montrer généreux et reconnaissants de ce qu’on leur a offert. Je n’imagine pas une seule seconde un yogi prenant un cours et laisser seulement 5 euros ! Ca ne me semble pas envisageable du tout.

Mon bilan : Le lieu est cool et neuf et propre et tout et tout…. Les gens qui y travaillent ont l’air tous ultra sympas. J’ai été voir sur leur site, le studio propose aussi des cours de Pilates, de Barre au sol, de Qi gong, plusieurs types de yoga et j’ai l’impression qu’ils programmeront ce genre d’évènement régulièrement. Les tarifs sont en moyenne ceux qu’on trouve ailleurs : 12 euros le cours d’essai, 22 euros le cours à l’unité, puis des formules qui vont de trois cours à 20 cours (60 à 340 euros – dégressifs) ou des illimités (3 mois 430 euros). Je ne vais pas vous dire que c’est ultra abordable car je fréquente d’autres studios où les tarifs sont un peu moins élevés mais bon, il n’y a pas que le prix des cours qui joue lorsqu’on décide de fréquenter tel ou tel lieu. Chacun fait bien comme il veut !

Par contre j’ai l’impression que le planning des cours n’est pas systématiquement le même d’une semaine sur l’autre. Il y a un planning en ligne et on peut réserver son cours depuis la plateforme mais je n’ai pas pu accéder à un planning « régulier ». Je ne sais pas trop quels sont leurs horaires. Il faudra vérifier par vous-même 😉

c700x420

Voilà, j’ai passé un excellent moment, énergisant, sympathique, intense, tout cela dans une très bonne ambiance ! Je suis ravie de ma journée alors je ne peux que vous conseiller d’aller y faire un tour pour tester vous aussi – et puis c’est super chouette de découvrir de nouveaux endroits et de participer à l’expansion du yoga à Paris 😉