Week end Yoga à Lyon

Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, vous savez donc que je reviens d’un week end yoga à Lyon. Organisé par Yoga Escape avec qui j’étais déjà partie en Grèce l’été dernier, il s’agissait là de deux jours d’ateliers yoga, de conférence, de concert, de film…

Le programme des ateliers yoga était varié : Ashtanga, Kundalini, Hatha, Prana flow, Yoga du rire… Bref, il y en avait pour tous les goûts et c’est cela qui m’avait attirée.

Avant de faire le bilan de l’expérience, je précise qu’en ce moment je suis légèrement blessée au niveau des ischio-jambiers et de fait, j’avais un peu prévu d’y aller mollo et de m’économiser.

Donc samedi j’ai commencé par sécher le cours d’Ashtanga donné par Petri Raisanen de 7h à 9h. J’ai donc débuté cette première journée par un cours de 2h de Kundalini yoga avec Karta Singh. Le Kundalini, j’avais déjà testé à La Maison Keller à Paris et je n’avais pas été transportée d’enthousiasme à l’époque. Là, j’y suis allée sans trop savoir à quelle sauce je serai mangée ni comment j’allais vivre l’expérience. Karta est un homme très lumineux, puissant, qui en impose comme on dit. Il est très charismatique. Son atelier était à son image, fort et puissant. Chaque exercice était tenu pendant de longues minutes – afin de dépasser le stade d’agitation du mental et d’approcher un état de transe. Comme je m’y attendais, je n’ai pas adhéré à tout ce que Karta a proposé. Cette approche est un peu trop « mystique » pour moi, cependant je comprends tout à fait ce que les afficionados de ce yoga recherchent : une communauté très soudée, des expériences mentales assez fortes et un dépassement de soi à travers des exercices répétés et un univers sonore très puissant.

Ensuite j’ai suivi un cours d’1h30 de Prana flow. Ce yoga m’était un peu inconnu. N’ayant jamais suivi de cours à proprement parlé, ce que j’en savais était limité : de la musique, des postures liées…. Et c’était tout ! C’est Mira Jamadi qui a assuré ce cours très chouette. La musique et l’enchainement des postures créent une fluidité, un état d’esprit particulier. On ressent et on vit la posture plus qu’on ne la tient. Elle avait axé son atelier sur les 5 éléments en lien avec les chakras et tout cela a permis de libérer une grande énergie en moi mais j’ai aussi eu la sensation que les autres participants ressentaient la même chose. Il y a eu comme une sorte de vague énergétique qui émanait de ce cours, c’était très revigorant!

Ensuite j’ai suivi un cours de Hatha Yoga avec Carly Ko. Très doux, ce cours était aussi dédié à un travail sur les chakras. J’ai bien aimé ce cours même si je l’ai trouvé un peu trop calme à mon goût. En début d’après-midi j’aurais bien vu un cours un peu plus dynamique pour contrecarrer l’inertie de la digestion 😉

Puis j’ai fait une pause pour un soin de Sat Nam Rasayan. Je vous laisse découvrir sur le site ce qu’est ce soin. En quelques mots, cela consiste en un moment passé avec un guérisseur qui permet de dissoudre les tensions et d’amener une détente profonde. Même si cet instant a été assez intéressant, il s’agit là encore de quelque chose qui sort de ce que je connais, qui fait appel à des éléments très (trop) subtiles et du coup c’était assez déstabilisant.

La journée du samedi s’est achevée avec une séance de Yoga du rire dirigée par Jean-Marc Rougny. Là encore, je trouve la démarche intéressante et je comprends ce que les adeptes apprécient mais ce n’est pas vraiment quelque chose qui me correspond. Je peux au moins dire que j’ai essayé !

11391522_10153473075173690_232683992120280150_n  11058130_10153471304043690_6568901264290554423_n

La journée du dimanche a été très étrange pour moi. J’ai commencé à 7h avec le cours de Petri Raisanen, intense, dynamique et assez difficile pour l’arrière de mes jambes mais j’étais bien, j’étais toute énergisée à la fin ! Cet homme est super, son enseignement précis et j’ai le sentiment qu’il est très humble, ce qui fait du bien ! Pour les détails, on a fait la série A avec quelques variations et des postures en plus à la fin.

Puis j’ai fait un break car je n’avais pas tellement envie de reprendre un cours de Kundalini. Après le cours de Karta était proposé un cours « la science du naad » qui est dans la lignée du Kundalini Yoga. J’ai voulu tester, ne connaissant vraiment pas du tout. Le programme annonçait qu’un soin tout particulier était porté sur les sons et qu’il y aurait un gong. Il n’en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité. Déception. La fatigue se faisant sentir, j’ai commencé à être impatiente, je ne profitais pas du cours et j’avais l’impression qu’on me proposait un Kundalini en édulcoré ! Je ne peux pas dire que j’ai vraiment profité de ce moment, j’ai même fini par m’endormir sur mon tapis….. 😦

Le cours de Hatha de l’après-midi était fidèle à celui de la veille. Doux et calme. Et comme la veille, j’aurais apprécié quelque chose d’un peu plus soutenu.

Puis il y a eu le cours d’Ashtanga Vinyasa qui allait clôturer mon week end yoga puisque j’avais décidé de ne pas suivre le Yoga du rire. Alors là, je suis passée à côté. Tellement à côté que j’ai quitté le cours au bout du 3ème vinyasa. Je n’étais pas dedans, aucune concentration, je me sentais à bout de forces et cela m’agaçait. Je savais qu’il me restait 5h de voiture à faire derrière pour rentrer à Paris et je crois que ça n’a pas aidé!!!!

Du coup, voilà, mon week end yoga s’est terminé un peu en haut de boudin, mi figue-mi raisin. Fatiguée.

Je suis tout de même contente car cela m’a permis de prendre l’air, de tester et de re-pratiquer certains styles de yoga dans un très beau lieu. J’ai fait des rencontres sympas, j’ai partagé tout cela avec une amie yogi, j’ai suivi une conférence sur l’ayurvéda très instructive qui me donne envie de me pencher d’avantage sur le sujet….. etc….

000000035143

Cet évènement n’en est qu’à sa première édition et il y a beaucoup de pistes pour le développer selon moi : plus d’exposants en lien avec l’univers yoga, plus de cours de façon à pouvoir se faire un emploi du temps sur mesure, plus de variétés (pas les mêmes styles d’un jour sur l’autre)…

Voilà pour ce petit debrief yoga à Lyon. Je ne sais pas si j’y retournerai. Il faudrait que la formule évolue suffisamment pour que ça me donne envie de participer de nouveau.

 

J’ai testé pour vous… Le yoga du visage

Aujourd’hui, je vous ai concocté un article un peu rigolo… Non pas que les autres manquent d’humour, vous aurez remarqué que, par ici, on aime bien rire 😉 Enfin bref, introduction à chier !!!!

Reprenons !

Yoga du visage, face training, gym faciale… Autant de mots pour finalement nous encourager à faire des grimaces ! Et pourquoi ??? Parce que c’est bon pour la peau, pour les muscles de notre visage et que ça pourrait permettre de ralentir la chute de notre joli minois du fait de la gravité et de l’âge (syndrome des joues de basset) et de ce fait, nous tenir éloignés du botox et autres interventions chirurgicales….

Du coup j’ai testé ! Non pas que je sois concernée par ce genre de problème (^^), mais mieux vaut prévenir que guérir 🙂

Sur le net, j’ai trouvé des dizaines de tutos, des images, des conseils… Il existe même des livres de gym faciale. Alors autant vous dire que si vous souhaitez vous y mettre, rien de plus facile. 10 min par jour et vous éviterez l’affaissement facial – ça c’est la promesse !

maxillo-faciale-region_001

Comment on fait ??

On s’échauffe avant de commencer ! Frottez les mains l’une contre l’autre pour créer un effet d’échauffement, avant de les placer à plat sur chacune de vos tempes (on s’occupe en premier du regard). Effectuez des petits mouvements de pression, en tirant la peau légèrement vers l’arrière. Répétez le mouvement une dizaine de fois. On frotte de nouveau ses mains et on en place une sur le front et l’autre sur la bouche….

Exercice pour éviter le relâchement des paupières supérieures : Placez vos mains en visière au dessus des yeux. Maintenez les arcades sourcilières vers le haut avec vos deux index. Cherchez à fermer les yeux, tout en maintenant la pression de vos doigts. Répétez l’exercice 10 fois.

Exercice pour raffermir le contour de la bouche : Placez deux doigts à l’intérieur de votre bouche – contre les parois de vos joues (les index c’est bien). Puis exercez une pression pour écarter les parois de la bouche tout en essayant de maintenir cette dernière fermée. Il faut que votre bouche « résiste » à la pression exercée par vos doigts… Relâchez et reprenez cet exercice une dizaine de fois.

beautistas-gym-faciale-cover

Pour sculpter le cou et lutter contre le double menton : Tête tournée sur le côté et légèrement levée : ouvrez la bouche et essayez de la fermer en résistant avec votre mâchoire. Augmentez progressivement la tension sur les muscles du cou durant quelques secondes. Renouvelez l’exercice une dizaine de fois.

Pour le cou et le haut de la poitrine : Répétez la lettre X et la lettre O en alternant et en accentuant, en exagérant. Cela permet de raffermir les muscles qui partent du cou et qui tiennent votre poitrine. Répétez l’exercice 10 fois.

82495313_o

On peut terminer cette courte séance par un massage facial doux. Massez vous le front en partant de l’espace entre les sourcils – effectuez des petits cercles avec la pulpe de vos doigts jusqu’à la racine des cheveux et en allant vers les tempes. Revenez sur l’arrête du nez et massez vous de la même façon sur les ailes du nez, les pommettes, le haut des joues, en allant vers les tempes. Massez l’espace entre le nez et la bouche, le contour de la bouche, le menton et étirez votre massage sur vos joues, et les muscles de la mâchoire et essayant de décrisper (vous pouvez ouvrir légèrement la bouche pour être certain de ne pas contracter votre mâchoire). Pensez simplement à faire vos mouvements de façon ascendante afin de remonter les chairs vers le haut.

Des liens pour aller plus loin :
http://www.gymnastiquefaciale.com/
https://fr.pourelles.yahoo.com/video/gym-faciale-5-grimaces-anti-110239742.html
Catherine Pez a aussi écrit un livre sur le sujet….

Pour une fois qu’on peut grimacer tout ce qu’on veut !!! Lâchez-vous !!!! Dans un endroit un peu isolé quand même, au risque de surprendre, voire d’effrayer votre entourage….

 

 

95ème jour…. Formation

On y est… Cela fait 3 mois que je me suis plongée dans ce projet de formation professionnelle de Yoga. 3 mois avec des hauts et des bas, des jours avec et des jours sans, des moments de grandes joies et de fierté et des moments de grosse loose et déprime…. Des moments où ma tête aimerait bien mais mon corps ne suit plus et des moments où mon corps a besoin et ma tête est ailleurs… Des semaines où quoi que je fasse, il faudrait que les journées durent 48h pour pouvoir tout faire tenir et des semaines qui me semblent longues et où je n’arrive à rien….

Je ne vous cache rien, je la joue franche, ce n’est pas facile facile tous les jours. Avoir un emploi du temps en décalage avec les autres, trouver la force de rester motivée quand on travaille de chez soi malgré toutes les tentations qui existent (son lit, la TV, un bon bouquin, le shopping….), faire 3h de transports en commun dans le froid glacial pour aller prendre un cours d’1h30…. Avoir des courbatures et mal partout alors qu’on est que MERCREDI et qu’il faut encore tenir physiquement jusqu’à vendredi ou samedi….

IMG_20150128_155520

Ce sont les points plutôt négatifs…. Mais à côté, il y a tout ce qui me comble de joie : Des dizaines de livres – tous plus intéressants les uns que les autres – à lire en préparation de la formation, de nouveaux accessoires yoga, des profs géniaux et des cours énergisants, des ateliers enrichissants, des progrès dans ma pratique, la méditation, les cours d’anatomie, des jolies rencontres avec de chouettes personnes, ce blog, des discussions à n’en plus finir sur le fait d’être végétarien ou sur le yoga, LA CERTITUDE DE FAIRE CE QUE J’AI ENVIE DE FAIRE ET D’ÊTRE PILE POIL AU BON ENDROIT…. Oui parce que malgré les quelques points négatifs, putain, tu sais pas comment je suis happy !!!!!

Demain je pars en Inde. L’inde c’était un peu mon repaire mi-parcours…. 3 mois de formation by myself avant l’Inde – l’Inde – 2 mois de formation by myself avant que THE formation officielle commence…. Du coup, je sais que j’ai parcouru la moitié du chemin qui me sépare du début de cette nouvelle vie – non parce que sans vouloir en faire trop ou me prendre les pieds dans le tapis – après cette formation, que j’en vive ou non, rien ne sera plus pareil… Et ça, ça me colle le sourire quand j’y pense ! Je suis fière de ma détermination, de mon envie, du choix que j’ai fait… même les jours où j’ai mal aux épaules ou dans les hanches 😉

Je ne sais pas trop quoi vous dire d’autre, c’est un peu le fouillis dans ma tête et du coup dans cet article :

– la formation anatomie (en anglais) avec Ashtanga Yoga Paris est terminée. Bilan : c’est une très bonne formation avec un vrai coup de cœur pour ce qui est donné via la plateforme web (vidéos et documents) et je pense que c’est une excellente base (et quand je dis « base » je suis en dessous, c’est bien plus que cela) pour toute personne enseignant une discipline physique ou souhaitant acquérir des connaissances sur le fonctionnement et les complexités du corps humain.

– le dossier Pôle emploi pour la prise en charge de ma formation professionnelle est toujours en attente d’être traité ^^

– je prends moins d’heures de cours de yoga par semaine mais je suis des cours de niveau 2 ou 3 uniquement pour progresser et me challenger un peu sur quelques postures.

– je médite à la maison en plus de la pratique yoga – pour être précise, j’ai réintroduis la méditation que j’avais un peu laissée de côté ces derniers temps.

– je lis un paquet de livres – achetés sur les conseils des formateurs du Studio Gérard Arnaud – avant de commencer la formation.

IMG_20150102_105337  IMG_20150118_123856  IMG_20150106_094910

Voilà, que dire de plus….??? Si vous souhaitez me poser des questions à ce propos, c’est avec plaisir que j’y répondrai. On fait un autre point très bientôt.

Merci de lire ce blog et de partager avec moi tous ces moments. C’est incroyable !